Auto / Moto

Retrofit : deux étudiants vont transformer un Citroën Type H en navette à l’hydrogène

C'est un projet un peu fou et ambitieux, mais deux étudiants de l'ISAT aimeraient convertir un vieux Type H en une navette resplendissante qui pourrait transporter des passagers, et qui fonctionnerait à l'hydrogène !

Vous avez peut-être dans un passé assez lointain vu rouler des Citroën Type H. Ces fourgonnettes de la marque aux chevrons ont été produites en France entre 1948 et 1981. Elles faisaient un bruit d’enfer et avaient un look de caisse en métal très particulier, mais faisaient aussi le bonheur des artisans de l’époque !

Des étudiants en 3ème année à l’ISAT (Institut supérieur de l’automobile et des transports) viennent de lancer un projet technique un peu fout baptisé H2Y, il s’agit de faire renaître le Citroën Type H de ses cendres, mais avec un moteur électrique, ou plus précisément une pile à combustible à hydrogène, pour l’alimenter en énergie. Présentation.

Un projet étudiant ambitieux

C’est dans le cadre de leurs études que ces futurs ingénieurs participent à des projets technologiques ambitieux, qui peuvent d’ailleurs se présenter sous la forme de compétitions automobiles (Formula Student par exemple) ou sous la forme de projets industriels.

Et les concepts actuels sont souvent axés sur la mobilité décarbonée. C’est don autour de cet axe que Maxime Barré et Romain Jonval ont choisi de développer le H2Y, un Citroën Type H Retrofit.

 Comment cela fonctionnerait-il ?

Si l’on sait ce qu’est le retrofit, c’est assez simple à comprendre, puisqu’il s’agit de convertir le moteur thermique du Type H en un moteur électrique, mais avec la particularité de fonctionner à l’hydrogène. Ce n’est donc pas simplement l’ajout d’une batterie et d’un moteur électrique mais l’ajout d’une pile à combustible qui alimentera le moteur du Type H.

L’objectif des étudiants étant de proposer une navette de transport urbain pouvant s’aventurer sur des trajets un peu plus longs, l’alimentation par pile à combustible permettant d’effectuer de plus longues distances qu’un moteur électrique simple.

À LIRE AUSSI :
SLRV : une mini-voiture électrique intégrant une pile à combustible à seulement 15 000 euros
Retrofit : deux étudiants vont transformer un Citroën Type H en une navette à l'hydrogène
Un projet étudiant ambitieux. Crédit photo : @isat_h2y / Instagram

Le retrofit est tendance, tout comme l’alimentation par l’hydrogène. Les deux ingénieurs aimeraient qu’à terme, leur véhicule atteigne une vitesse maximale de 70 km/h pour une autonomie de 200 km. L’autre différence se situera dans le temps de charge, assez long pour les véhicules électriques… Le H2Y ne devrait patienter que quelques minutes pour faire le plein de ses réservoirs sécurisés.

Recyclage, le maître-mot du projet !

Cette idée n’est pas qu’une ambition technique, elle est aussi un projet pensé pour que l’empreinte carbone finale soit la plus minime possible. Ainsi, tous les éléments qui viendront construire le futur H2Y proviendront de pièces d’occasion, du recyclage et d’éléments biosourcés. Voir revivre ce mythique utilitaire traverser nos villes aurait vraiment de la” gueule” !

Les deux étudiants aimeraient beaucoup que la ville de Nevers, où ils étudient, puisse voir circuler le H2Y; cela pourrait être une navette écologique qui pourrait accueillir 8 personnes pour des trajets urbains ou péri-urbains. Ils ont également pensé à inclure dans leur projet une place assise rabattable accessible aux personnes à mobilité réduite !

Les étudiants recherchent un soutien financier

Pour réaliser leur projet, les étudiants ont besoin d’un budget de 60 000€ et font appel à des partenaires privés pour accéder aux solutions hydrogène. Une fois le problème du financement réglé et de la motorisation, il leur restera à modifier la carrosserie pour en faire une navette destinée aux transports de personnes.  Retrouvez leur projet sur leur compte Instagram !

Source
Largus.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page