Nous avions très envie de découvrir Michaël Fassbender dans un rôle différent de ceux de super héros qu’il incarne depuis quelques films déjà (Assassin’s Creed ou X-Men).

Nous avions présenté la bande annonce, espérant qu’elle serait à la hauteur du long métrage. Elle nous promettait du suspense, de l’angoisse et des paysages somptueux et enneigés. Un casting qui donne envie puisque l’on retrouve avec Fassbender, Charlotte Gainsbourg, Val Kilmer ou encore Rebecca Ferguson.

Des acteurs connus et reconnus qui devraient livrer un jeu propice à l’ambiance d’un thriller qui se déroule dans la froideur des fjords norvégiens. Des meurtres, une histoire, un fil rouge que ce bonhomme de neige au sourire grinçant qui sera la signature du potentiel tueur en série.

Synopsis :

Plusieurs femmes disparaissent dans un périmètre restreint. Harry Hole, flic de son état va enquêter sur ces disparitions en se souvenant que des années auparavant d’autres crimes avaient eu lieu dans les mêmes conditions : froid, neige, démembrement ET BONHOMME DE NEIGE à l’étrange sourire. Une jeune et brillante recrue, Katherine, va l’aider dans sa quête de ce tueur qu’il pense en série. Leur seul impératif, l’arrêter avant que la neige ne recommence à tomber ? Où se cache le tueur ? Qui est-il et pourquoi s’en prend-il toujours aux mêmes profils de femme ? De nombreuses questions à élucider pour démasquer ce dangereux criminel !

Chronique Ciné : Le Bonhomme de Neige de Tomas Alfredson

L’acteur principal dit de son personnage qu’il est un solitaire qui se moque de ce que les autres pensent de lui. En fait, c’est un homme meurtri qui boit pour oublier la réalité de sa vie personnelle et se confronter aux difficultés de son métier de policier. On sait également si l’on a lu les précédents romans de Jo Nesbo qu’Harry Hole est responsable de la mort d’un policier alors qu’il conduisait en état d’ébriété, ce qui ajoute à la singularité de ce personnage. Il traîne une culpabilité latente et se trouve vulnérable face aux femmes notamment.

Chronique Ciné : Le Bonhomme de Neige de Tomas Alfredson

Il est temps de vous donner notre avis sur le film ! Pour commencer, les éléments du thriller propres aux meurtriers en série sont parfaitement représentés. Nous avons un flic tourmenté qui va chercher à trouver celui qui tue. Nous avons également une jeune recrue bien mystérieuse qui aidera du mieux qu’elle peut son nouveau collègue ! Passion cachée, éléments troublants, justesse des investigations. Tout est réuni pour que les deux protagonistes résolvent ensemble cette enquête. En résumé, c’est donc un bon thriller, fidèle au roman dont il est adapté. Pas trop de scènes violentes mais quelques plans suggestifs et pas des plus glamours. Une histoire qui s’enchaîne bien et qui mérite de s’y attarder

Chronique Ciné : Le Bonhomme de Neige de Tomas Alfredson

Chronique Ciné : Le Bonhomme de Neige de Tomas Alfredson
Nos quelques réserves seraient sur la longueur de l’histoire. Des plans et des séquences qui n’apportent pas grand-chose ni à l’histoire ni même au dénouement. Un style un peu décousu comme si parfois il manquait une pièce du puzzle qu’est le film. Outre ces petites anicroches le film ne manque pas de piquant et les deux heures sont passées assez vite. Ne parlons pas des paysages, qui sont, eux, totalement naturels pour les scènes en extérieur et qui nous en mettent plein les yeux. Une découverte magnifique de la Norvège qui accueille pour la première fois le tournage d’un film international. Attention, le film est interdit en salles au moins de 12 ans, certaines scènes montrant notamment des parties anatomiques détachées des corps pourraient heurter leur sensibilité.
3.8Pas mal !
Note des lecteurs: (0 Vote)

4 Partages
Partagez2
Enregistrer1
Partagez1
Tweetez
+1