CinémaCulture GeekInfographieSérie TV

Star Wars vs Star Trek : Qui a la supériorité technologique ?

Vous vous êtes sans doute demandé qui était le plus fort entre Star Wars et Star Trek. Cette comparaison est ici simplement construite à partir des élèments que nous offrent les films : Véhicules, Réseaux, Armes, Armes de destructions massives … Bref tout ce qu’il faut pour savoir quel camp choisir s’il devait il y avoir un conflit entre fans de Star Trek et Star Wars.  ;-)

Source

Jordan

Je suis ingénieur et passionné par les nouvelles technologies, la pop culture et le high tech. Vous pouvez me suivre sur Twitter ou m'écrire directement par Email.

Un commentaire

  1. Toute la question est de savoir de quelle période on parle. / Comparons la technologie des factions de Star Wars au moment de la bataille d’Endor à celle des factions de Star Trek (borg non compris) au moment de l’entrée en service de croiseur de classe Prométhée. /
    Miniaturisation: La technologie de Star Wars est plus miniaturisée que celle de Star Trek /
    Energie: Les chambres intermix de Star Trek sont moins performante que les générateurs de Star Trek et les frappes directes ont des effets encore plus catastrophique . / Synthétiseur: Il n’y a pas d’équivalent des synthétiseur de Star Trek dans Star Wars /
    Communication: les communications interstellaires de Star Trek sont au moins aussi performantes que l’holoréseau de Star Wars /
    Senseurs: Les senseurs de Star Trek sont au moins aussi précis que ceux de Star Wars et certains senseurs trop massif pour être monté sur des vaisseaux ont une portée interstellaire. Les flottes de Star Wars sont contraintes de déployer des vaisseaux de reconnaissance et des droïds-sondes bien que l’holoréseau permet une transmission rapide des informations. /
    Téléportation: Il n’y a pas d’équivalent de la technologie de téléportation dans Star Wars /
    Holographie: Il n’y a pas d’holodeck ou d’hologramme à capacité de préhension dans Star Trek. Les hologrammes tactiles/commandes holographiques n’existent, au mieux, qu’au stade expérimental dans Star Trek et pas du tout dans Star Wars. Les communications holographiques sont inexistantes dans Star Trek alors que les transmissions sur écran ont été délaissée dans Star Wars /
    Traduction instantanée: A l’époque de Data, il y a des traducteurs oreillettes qui n’ont pas d’autres équivalent que des droïds dans Star Wars /
    Vol supraluminique: A masse propulsée égale, la propulsion hyperespace est moins encombrante et plus puissante que la propulsion à distorsion. /
    Vol subluminique spatial: A quelques exceptions près, les vaisseaux capitaux de Star Trek sont aussi rapides et maniables que des Aile-A. /
    Vol atmosphérique: Les vaisseaux de Star Wars, y compris les vaisseaux capitaux, ont souvent des capacités de vol atmosphérique supérieure à celles des vaisseaux de Star Trek. / Rayon tracteur et porteur: Les rayons tracteur sont connus dans les deux galaxies mais il n’y a pas de rayon capable de transporter des particules de matières vers une cible dans Star Wars. /
    Arme à rayon: Les phaseurs et disrupteurs ont une capacité de destruction supérieure à celles des turbolasers et blaster de Star Wars qui ne désintègre pas la cible. En revanche, compte tenu de l’énergie nécessaire, les grandes puissances de Star Trek n’ont pas de superlaser.
    Bombardement planétaire: Les vaisseaux de Star Trek peuvent effectuer des bombardements planétaires au moins aussi précis que ceux des Impériaux, sachant qu’ils avaient besoin de Tie de guidage de tir au moins à la fondation de l’Empire. Les vaisseaux de la fédération peuvent régler leurs phaseurs sur paralysie pour assommer des formes de vie à la surface d’une planète. /
    Conduite de tir: A l’époque de Data, la majorité de vaisseaux de Star Trek ont des armes automatisées à pointage ultrarapide capable de tirer tout azimut et faire mouche 9 fois sur 10. Quand ce genre de vaisseau engage un combat tournoyant, c’est pour obtenir un angle de tir sur un point faible (pas de tir courbe) ou empêcher l’ennemi d’en obtenir un, pas pour réussir à mettre l’ennemi dans sa ligne de mire. Les officiers tactiques ne visent pas, ils sélectionnent des tactiques de tirs préprogrammée en fonction des circonstances/
    Bouclier déflecteur: Les boucliers de Star Trek sont très supérieurs à ceux de Star Wars, s’autorépare efficacement, voire peuvent se renforcer en captant l’énergie du tir. Les vaisseaux de Star Trek créent aisément des champs de confinement interne ou externe et s’en servent pour obturer en urgence les brèches de la coque. A l’époque de Data, les boucliers des navettes d’intendance de la fédération peuvent endurer des tirs de vaisseaux capitaux. Dans Star Wars, les turbolasers des chasseurs peuvent même endommager la surface de l’Etoile de la mort ou des vaisseaux capitaux. /
    Navette: Du fait des limites de la technologie de distorsion, les vaisseaux capitaux de Star Wars sont des poids plumes comparés aux croiseurs de Star Wars. Les vaisseaux des civilisations qui savent créer des petites navettes n’en embarque qu’un petit nombre.
    Chasseurs: Dans Star Trek, les vaisseaux capables de remplir la fonction des chasseurs rebelles sont trop massifs pour être embarqué dans un croiseur et n’en ont pas besoin. Bien qu’ils soient parfois qualifié de chasseurs, ils s’apparente plutôt aux navettes d’assaut et vaisseaux pirates de Star Wars. Les petits chasseurs de combat de Star Wars sont rares dans Star Trek car ils n’ont qu’une faible espérance de vie et efficacité en combat spatial. Ils sont employés par ceux qui n’ont rien d’autre (résistance bajorane) ou pour le soutien rapproché des troupes débarquées (chasseurs scorpions des Rémiens).
    Médecine: Les médecins de Star Wars ont des cuves à bacta et des vaccins anti-radiation. Les médecins de Star Trek ont des sutureurs ainsi qu’une pharmacopée miraculeuse qui peut même ressusciter un patient mort depuis moins d’une heure. A partir de la guerre du Dominion, les prothèses de Star Trek atteignent le niveau de celles de Star Wars. /
    Informatique: Les vaisseaux de Star Trek ont des IA avancées alors que les civilisations de Star Wars semblent répugner à installer de tels dispositifs dans les ordinateurs de bord des vaisseaux. /
    Robotique: Les civilisations de Star Wars recourent massivement à des droïds de toute sorte alors les civilisations de Star Trek n’ont visiblement qu’un intérêt limité pour les robots si l’on excepte les assistants holographiques de la Fédération. Les robots humanoïdes ne commencent à se généraliser qu’après la mort de Data, seulement dans la Fédération et sont rapidement abandonnés. /
    Conclusion: En faisant abstraction de la différence d’effectif, un conflit opposant l’Empire d’Endor à la Fédération de la fin de la guerre du Dominion reviendrait à opposer des pots de terre très mobiles à des pots de fer lents. L’avantage de l’Empire serait de pouvoir frapper et fuir. L’avantage de la Fédération serait de pouvoir frapper les points faibles du dispositif impérial. Finalement, l’avantage reviendrait à celui serait le mieux renseigné, rattraperait le plus vite son retard technologie et se montrerait le plus ingénieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page