Environnement

Corée du Sud : les touristes peuvent échanger des déchets contre des friandises !

Le Seanack est un food-truck un peu particulier, puisqu'il permet d'échanger des kilos de déchets contre des kilos de friandises !

Dans tous les pays du monde ou presque, un seul mot d’ordre : lutter contre les déchets, qu’ils soient plastiques ou non, il faudrait les éradiquer de nos forêts, de nos villes et bien sûr de nos océans… En été, la densité de population augmente sur tous les littoraux du monde, ce qui aussi pour conséquence l’augmentation de ces déchets. En Corée du Sud, les touristes affluent sur les plages de la mer de Chine, de la mer Jaune ou de la mer du Japon… La Corée du Sud étant une pointe de terre, entourée de mers. Pour lutter contre les déchets, l’association Korea Green Foundation a eu l’idée de « récompenser » les bons élèves, ceux qui ramassent leurs déchets, d’une manière plutôt originale : le Seanack, un food-truck d’un nouveau genre. Présentation.

Seanack c’est quoi ?

Pour inciter les personnes à ramasser les déchets qui jonchent les plages du sud du pays, Korea Green Foundation, vient d’installer le Seanack, un food-truck qui convertit les kilos de déchets ramassés en friandises. Cette organisation qui œuvre pour la préservation de l’environnement depuis 2002, collabore sur cette invention avec l’agence Cheil Worldwide, filiale du géant Samsung. Les deux partenaires organisent sur les weekends des mois de juillet et août des collectes de déchets participatives.

Le food-truck de l’association Korea Green Foundation
Le food-truck de l’association Korea Green Foundation. Crédit photo : Korea Green Foundation

Comment ça marche ?

Le principe est très simple puisqu’il suffit de se présenter au food-truck pour récupérer des pinces et des sacs poubelles. Il faut ensuite rapporter le sac rempli de déchets et l’envoyer à la pesée. En fonction du poids des déchets ramassés, les participants obtiennent en échange, des quantités assez importantes de friandises en forme de tortues, dauphins etc. Des cadeaux plus importants attendent également les champions du ramassage de déchets ! Le food-truck connaît un joli succès, mais cela pose tout de même plusieurs questions: a-t-on réellement besoin d’une récompense pour ramasser les déchets ? Offrir de la malbouffe en échange de déchets, est-ce vraiment une bonne idée ?

À LIRE AUSSI :  Pollution maritime : un inventeur présente un bouclier « antidéchets » alimenté par les marées et les vagues

D’autres initiatives du même style !

Si offrir des sucreries ne nous semble pas être l’idée du siècle, ce n’est pas la première fois que ce système voit le jour… En 2019, un bar de plage de Catalogne en Espagne proposait à ceux qui rapportaient un verre rempli de mégots ramassés, de l’échanger contre un verre de bière* bien fraîche. Depuis quelques semaines, la branche britannique du géant américain Coca-Cola a installé des distributeurs inversés pour encourager les clients à recycler leurs bouteilles en plastique… Le principe étant de gagner un ticket pour gagner des lots en rapportant chaque bouteille vide ! En 2021, nous vous avions présenté l’initiative de Sauvage Méditerranée à la Ciotat. L’association offrait un joli bijou à celles et ceux qui prenaient la peine de ramasser les déchets… des autres ! Un kilo de déchet, un joli bracelet; nous avions beaucoup aimé cette initiative…

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. En France, la vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Source
koreabizwire.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page