EnvironnementInnovation

Pivr, des visioconférences pour réparer soi-même son électroménager

Pivr lutte contre l’obsolescence programmée ! Cette jeune start-up propose des visioconférences pour réparer soi-même ces électroménagers et pour la modique somme de 25€.

On entend beaucoup parler d’obsolescence programmée et malheureusement ce constat n’est pas une lubie mais bel et bien un fait avéré. Les machines d’aujourd’hui ne sont plus programmées pour durer et ce sont 23 millions d’appareils électroménagers qui sont mis à la casse chaque année contre seulement 5 millions d’appareils réparés !

C’est évidemment une bonne opération pour les constructeurs mais un résultat déplorable pour les finances des français et pour l’environnement. Deux jeunes entrepreneuses ont décidé de lutter contre cette obsolescence programmée en lançant la start-up Pivr, qui propose aux consommateurs de devenir réparateur par le biais d’une visioconférence avec un professionnel !

A LIRE AUSSI :
Une plateforme pour comparer la durée de vie des objets

Marine Dufour (HEC) et Van Phan Thanh (Centrale) ont donc lancé leur start-up Pivr au mois de novembre 2019. Elles proposent aux consommateurs d’être mis en relation avec l’un des quatre professionnels de leur société pour résoudre des pannes d’électroménager qui pour la plupart des cas, ne nécessitent pas d’intervention à domicile.

La visioconférence coûte 25€ quel que soit la durée de l’appel et permet une solution en 30 minutes environ. Si le diagnostic n’est pas fait par la visioconférence, l’appel est intégralement remboursé. Pivr promet une visio dans les délais les plus courts possibles (dépendant des disponibilités des clients et du besoin de pièce détachée) et une économie de 55€ en moyenne sur une intervention traditionnelle.

Pivr va encore plus loin en proposant à toute personne dont l’appareil ne serait pas réparable, des produits similaires reconditionnés par le réseau Envie, spécialisé dans la rénovation d’équipements électroménagers. Pivr se veut également transparent et reverse 15€ sur chaque visioconférence au professionnel qui a résolu le problème, les 5,83€ restants allant à la start-up. Si une pièce détachée est nécessaire, une seconde visioconférence gratuite est programmée à la réception de la pièce détachée pour diriger le consommateur sur le changement de la pièce.

Rappelons que cette start-up n’en est qu’à ses débuts mais peut déjà se targuer d’avoir résolu 80% des pannes pour lesquelles elle est intervenu sans déplacement de technicien et sans changement de pièce. La plupart des pannes étant dues à des problèmes d’entretien. Encore balbutiante, la startup n’a que quatre réparateurs professionnels dans son carnet d’adresse, tous sous un statut auto-entrepreneur pour arrondir leurs fins de mois. “Nous ciblons les jeunes retraités ou ceux qui ont des problèmes physiques et donc, des difficultés à se déplacer”, explique l’entrepreneuse sur le site lesechos.fr.

Pour le moment, seuls les produits électroménagers peuvent être réparés par le biais de Pivr mais les deux jeunes femmes souhaitent élargir leur champ d’action au domaine du multimédia très rapidement. Nous espérons une belle réussite à cette jeune entreprise intelligente qui œuvre pour la fin de l’obsolescence programmée.

Tags

Nathalie

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer