Inventée par un Français, l’ampoule (électrique) de Livermore brille sans interruption depuis plus de 120 ans

Mise en service depuis 1901, une petite ampoule à incandescence résiste incroyablement au temps et à l’usure. Elle s’illumine actuellement dans la caserne des pompiers de Livermore, en Californie. C’était l’invention du Français Adolphe Alexandre Chaillet.

Installée dans une caserne de pompiers californienne, une petite ampoule électrique a impressionné le monde entier par sa longévité. Nous ne parlons pas de dix, de vingt ni de trente ans, mais de plus de cent ans d’existence. Fabriquée à la fin des années 1890, cette ampoule a été inventée à une époque où les personnes ne se préoccupaient pas encore de leur consommation énergétique. Sa puissance initiale de 60 W s’est atténuée dans le temps pour se stabiliser à 4 W.

Une ampoule centenaire au filament de carbone

L’ampoule de Livermore (ou l’ampoule centenaire) utilise une technologie plus performante que celle des lampes à incandescence actuelles. Elle comprend un filament en carbone, ce qui explique peut-être sa longévité incomparable. Lorsque le carbone se réchauffe davantage, sa capacité à conduire l’électricité s’améliore. À l’inverse, le fil conducteur en tungstène des ampoules contemporaines conduit moins l’électricité au fur et à mesure que sa température augmente. D’ailleurs, le filament en carbone de cette lampe centenaire est huit fois plus épais que celui des lampes actuelles. Notons tout de même que les filaments de carbone présentent certains inconvénients. Ils noircissent en effet la paroi de l’ampoule électrique au fil des utilisations. De plus, leur fabrication requiert un budget plus important.

L'ampoule centenaire de Livermore, qui fête son 123e anniversaire, est l'ampoule qui brille depuis le plus longtemps au monde.
L’ampoule centenaire de Livermore, qui fête son 123e anniversaire, est l’ampoule qui brille depuis le plus longtemps au monde. Crédit photo : Centennial Bulb

Une lampe de 122 ans qui détient le record de longévité

Mise en service depuis 1901, l’ampoule de Livermore brille durant plus d’un siècle. Certes, elle n’affiche plus sa puissance initiale de 60 W, mais elle continue d’illuminer un hangar de camions du service d’incendie en Californie. Sa luminosité se stabilise aujourd’hui autour de 4 W. Cette lampe est gardée allumée jour et nuit sans interruption, grâce à sa propre alimentation. En 1972, elle a obtenu le record mondial de durée. Elle est décrite par le livre Guinness des records comme la « lampe à incandescence la plus durable ». Cette invention constitue ainsi une preuve concrète qui oppose au concept d’obsolescence programmée des solutions électriques et électroniques actuelles. Dans le hangar dans lequel elle est conservée, une webcam est mise en place afin de la filmer en permanence. La diffusion est accessible au grand public sur le site web de la caserne des pompiers n° 6 de Livermore.

Une bonne résistance malgré les déménagements

L’ampoule centenaire a survécu à quelques déménagements. Au début, elle se trouvait dans un hangar de stockage du matériel d’incendie situé sur L Street. Ensuite, elle a été déplacée dans un garage du centre-ville qui était au service des pompiers et de la police. Suite au renforcement du service d’incendie, cette petite lampe a été déménagée à l’hôtel de ville où l’ensemble des services municipaux a été regroupé. Son dernier déplacement date de 1976, période durant laquelle le service d’incendie a été emménagé dans un hangar sis au 4550 East Avenue, à Livermore. Ce déménagement s’est effectué sous l’escorte policière. Il convient également de souligner un autre fait insolite sur cette vieille ampoule à incandescence, notamment sa quasi-ininterruption depuis sa première mise en service. Elle est rarement et brièvement éteinte. La plus longue interruption enregistrée s’étendait sur une semaine en 1937.

L'ampoule, située à la caserne de pompiers n° 6, au 4550 de l'avenue de l'Est, a également fait l'objet d'un documentaire et d'un livre
L’ampoule, située à la caserne de pompiers n° 6, au 4550 de l’avenue de l’Est, a également fait l’objet d’un documentaire et d’un livre. Crédit photo : Par LPS.1 — Travail personnel, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=29802905

Des articles et des reportages sur cette ampoule électrique centenaire

Bien que cette ampoule fonctionne depuis 1901, sa longévité n’est vraiment prise en considération qu’en 1972. La presse locale l’a considérée comme une « légende » dans la caserne de Livermore. Grâce à l’enquête du reporteur, l’histoire de la lampe a pu être retracée et rehaussée. Au fil des années, cette invention est devenue l’un des sujets les plus abordés par des journaux, des magazines et des chaînes de radio et de télévision américaines (NPR, NBC, Fox, CBS…). En 2013, à la suite de son extinction inattendue, on n’a cru que la lampe s’est arrêtée irrévocablement. Cette interruption d’une durée d’environ 9 h 30 était cependant due à un problème d’alimentation. Une fois le courant rétabli, elle s’est rallumée. Pour vous renseigner plus sur cette mystérieuse ampoule, rendez-vous sur la fiche Wikipédia qui lui est dédiée.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

5 commentaires

  1. « Sa luminosité se stabilise aujourd’hui autour de 4 W. »
    Ca ne veut rien dire ! Pourquoi pas mesurer la puissance d’un moteur en km, tant su’on y est !

  2. La luminosité ne se mesure pas en watt
    Cette ampoule conte tenu de sa consomation doit ressembler plus à un chauffage qu’a un système d’eclairage

  3. Un filament plus épais produira moins de lumière.
    C’est ce que vous avez avec les ampoules de phares plus ou moins brillantes, avec plus ou moins de longévité.
    Plus fin, plus brillant, mais plus fragile.
    Et actuellement, je doute que le portefeuille des ménages soit très impacté par le budget ampoules…
    Vendre ces ampoules comme si « c’était mieux avant » n’a pas de sens.

  4. Mon père,électricien, en avait une, il m’a dit que la durée de vie était très longue, un jour un agent EDF est venu et a brisé volontairement cette ampoule qui ne consommait pas assez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page