Environnement

Et si on recyclait les éoliennes usagées en abris à vélo, en ponts, en skate-parks ou encore en barrières phoniques

Recycler les éoliennes devient une nécessité écologique et économique... D'une durée de vie de 20 ans environ, certaines arrivent à échéance et il va falloir trouver des solutions pour les réutiliser...

En France, les éoliennes n’ont pas une très bonne image, et notre pays compte environ 1500 associations qui se dressent contre ces monstres d’acier… Au Danemark en revanche, l’énergie éolienne fournit déjà 40% de l’énergie, sans que cela ne dérange les Danois. Il faut dire que le Danemark a entamé sa transition énergétique depuis si longtemps, que les éoliennes font désormais réellement partie du paysage et de la transition écologique.

En 2030, le Danemark espère atteindre le chiffre de 70% concernant le mix énergétique. Mais, depuis 2019 se pose la question du recyclage des éoliennes qui arrivaient en fin de vie. Que faire de ces géantes de métal ? Le gouvernement danois a confié la mission du recyclage à plusieurs sociétés. Le projet Re-wind fait partie des projets retenus et veut transformer les éoliennes en garages à vélo ou en passerelle. Présentation.

Des garages à vélo ?

Si vous vous baladez à vélo du côté du port d’Aalborg, dans le nord du Danemark, vous apercevrez forcément ces garages à vélos qui sortent de l’ordinaire. Les vélos au Danemark sont bien plus présents que dans notre pays. On compte environ 700 000 vélos qui circulent uniquement dans la capitale, Copenhague ! Les déplacements à bicyclette représentent environ 20% des trajets… Et les « vélotafeurs » y sont nombreux… Il y a cinq fois plus de vélos dans la capitale que de voitures.

Des étudiants inventent un arbre à énergie propre et remporte 10 000 dollars pour leur innovation

Les éoliennes comme garage à vélo, il fallait y penser… Et les Danois semblent n’y voir aucun inconvénient. Ces morceaux d’acier existant déjà, ils ne coûtent absolument pas une couronne danoise à la collectivité. Qui plus est, cela évite également des dépenses pour recycler ce qui, normalement aurait dû être du déchet !

D’autres pistes pour le recyclage des éoliennes ?

Partout dans le monde l’énergie éolienne connaît un essor sans précédent. Aux Etats-Unis, le pays a doublé son parc éolien en 10 ans. Mais cette énergie pose évidemment le problème du recyclage des éoliennes qui ne sont pas éternelles. Une éolienne a une durée de vie de 20 ans environ.

Et si on transformait les éoliennes mises au rebut en pont ou en abris à vélo ?
Un ingénieux parking à vélo fabriqué avec des pales d’éoliennes usagées? Crédit photo : Chris Yelland

La taille des éoliennes, mais également les matériaux qui la composent poussent les pays à chercher des alternatives pour les recycler. Les éoliennes finissent donc dans des décharges où elles finissent par s’entasser… Et dans quelques années, ces décharges risquent tout simplement de déborder… Il y a donc intérêt à anticiper le recyclage des éoliennes.

En Irlande, un autre projet de l’équipe Re-Wind est entrain de voir le jour … Lorsque trois éoliennes d’un parc de Belfast sont arrivées à échéance fin 2020, l’institut de technologie de Cork a imaginé plusieurs projets.

Chine : la plus grande éolienne du monde balayera une surface équivalente à 6 terrains de foot

De nombreux tests sont en cours, mais s’ils sont concluants, les pâles des éoliennes pourraient devenir des passerelles. Et ainsi remplacer les poutrelles d’acier sans que cela ne coûte un euro aux Irlandais.

L’équipe Re-Wind fourmille de projets pour recycler les éoliennes, elle parle également d’en recycler une partie dans des tours électrique. Le profilage particulier des éoliennes pourrait également être idéal pour fabriquer des skate-parks, des gradins de stades ou encore des barrières phoniques.

Et au vu du nombre d’éoliennes qui vont être démantelées au fil du temps, les équipes de Re-Wind vont avoir de quoi réaliser de nombreux tests. Et c’est plutôt une bonne nouvelle d’anticiper ce genre de choses… S’ils avaient pu anticiper de la même manière avec les batteries des voitures électriques ! Mais ça c’est un autre débat !

Source
planet.veolia.compositivr.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page