Environnement

Un ancien ingénieur à la Nasa veut planter 32 milliards d’arbres d’ici à 2050 avec des Drones

Un drone capable de planter 26 milliards d’arbres d’ici 2050… C’est le projet fou de Lauren Fletcher qui a mis au point un drone unique en son genre !

26 milliards ! C’est malheureusement le nombre d’arbres arrachés à la Terre chaque année par la déforestation ! Quand la Belgique plante un arbre pour chaque naissance, Lauren Fletcher, un ancien ingénieur de la Nasa lance le pari fou de planter 32 milliards d’arbres d’ici 2050…

Soit une goutte d’eau dans l’océan dévastateur de la déforestation massive mais une initiative qui allie l’écologie à la technologie puisque Lauren Fletcher veut planter 100 000 arbres par 24h grâce à un drone ! Il a donc fondé BioCarbon Engineering / Dendra pour développer ce drone qui plante une graine toutes les 6 secondes ! Impressionnant !

A LIRE AUSSI :
Marguerite et Cie, une box de tampons menstruelle 100% coton biologique à 9€/mois

Son drone reproduit le vol d’un oiseau qui sèmerait ça et là de petites graines pour en faire une forêt… Mais concrètement le drone survole d’abord la zone à planter pour réaliser une carte en trois dimensions et déterminer les futurs emplacements des graines. Le drone peut ensuite emporter 300 capsules de graine en un voyage et les « larguer » aux emplacements prédéfinis en amont.

En ciblant les endroits de pousse, les graines ont beaucoup plus de chance de donner des arbres qu’en les semant à la volée. Avec ce procédé, il est certain qu’elles tomberont sur une terre capable de les faire pousser et non dans un ruisseau ou sur une paroi rocheuse.

Crédit photo : BioCarbon Engineering / Dendra – Facebook
Un ancien ingénieur à la Nasa veut planter 32 milliards d’arbres d’ici à 2050 avec des Drones
Lauren Fletcher veut planter 1 milliard d’arbres par an

Selon les informations du site Paris Match, le drone BioCarbon est déjà en exercice en Birmanie où il a déjà ensemencé 100 000 hectares de mangroves. Ces plantations permettront en plus d’oxygéner la planète, de protéger les populations des cyclones et inondations qui sont légions des cet endroit du monde. Avec un hectare reboisé toutes les 18 minutes, et même si le chantier paraît titanesque, on se dit que ce sera toujours ça de gagné face à l’ampleur des dégâts de la déforestation… On souhaite plein de petits clones à ce drone !

Tags

Nathalie

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer