Environnement

Voici les deux premières villes à devenir inhabitables à cause du réchauffement climatique !

Le dérèglement climatique était annoncé... Mais dans 40 ans seulement ! Or il provoque déjà des climats où l'homme ne peut plus survivre... Et apparemment ce n'est que le début !

Chaque jour, nous entendons parler de réchauffement climatique… Et dans certaines régions du monde, force est de constater qu’il est bien là ! Selon un dernier rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), deux régions du monde seraient « déjà » inhabitables à cause de ce réchauffement climatique.

Il faut savoir que le réchauffement climatique est la combinaison de deux facteurs principaux. A savoir le réchauffement induit par les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine et les changements de régimes météorologiques à grande échelle qui en résultent. (Source Wikipédia). C’est donc bien l’activité économique mondiale qui provoque ce réchauffement climatique… Et les experts sont assez alarmistes sur le devenir de certaines régions du monde. Explications.

Pourquoi deux régions du monde deviennent inhabitables ?

Les deux régions concernées sont les environs de Jacobabad au Pakistan et ceux de Ras Al Khaimal, l’un des émirats du Golfe Persique. La combinaison de la chaleur et de l’humidité ne permettrait pas à des humains d’y vivre dans des conditions acceptables. Dans ces deux zones identifiées, la température extérieure avoisine les 35°C, ce qui en soit n’est pas invivable !

En revanche, le taux d’humidité, lui est de 90%. Ces deux éléments ensemble peuvent être mortels pour nous, humains. En fait lorsque l’air extérieur contient un taux d’humidité acceptable, nous suons et cette évaporation provoque un rafraîchissement interne. Or, avec un taux de 90% d’humidité, impossible de suer, donc de se rafraîchir naturellement. Le corps est en surchauffe et ne peux survivre sur un grand laps de temps.

Concrètement la température interne du corps augmente sans possibilité de la réguler. Des troubles de la visions, neurologiques ou des vertiges peuvent apparaître rapidement. Ces conditions climatiques extrêmes peuvent provoquer un coma, des convulsions et de graves problèmes rénaux.

À LIRE AUSSI :
Lac atmosphérique : des chercheurs ont identifié un nouveau type de tempête

Les climatologues avaient bien prévu ce dérèglement climatique, mais dans 30 ans seulement. La situation est d’ailleurs plutôt inquiétante car, toujours selon les experts, d’autres régions du monde pourraient être touchées prochainement. C’est le cas de la Chine, de l’Inde ou des régions tropicales et côtières. Qui plus est dans ces régions l’humidité est encore amplifiée par l’évaporation des océans… Ce n’est pas pour rien que nous avons déjà dépasser les ressources de la Terre cette année !

29 juillet 2021 : jour de dépassement de la Terre !

Selon le ministère de la transition écologique, le 29 juillet 2021 était celui du dépassement de la Terre. Ce jour du dépassement de la Terre correspond au jour de l’année où l’humain a utilisé l’ensemble des ressources que la Terre peut générer en un an… En 6 mois et 28 jours, nous avons donc consommé ce que la Terre peut régénérer en 12 mois ! Chaque année, ce jour de dépassement est calculé par la Global Footprint Network (ONG).

Les deux premières villes devenues inhabitables à cause du réchauffement climatique !
Crédit photo : Shutterstock /logoboom

Pour calculer ce jour particulier, les chercheurs comparent l’empreinte écologique des activités humaines et la capacité de notre planète à se régénérer. Mais également sa capacité d’absorption des déchets que nous produisons… A titre de comparaison, en 1970, le jour de dépassement était au 29 décembre… Puis il s’est avance au 11 octobre et 1990 et en 2021, il est au 29 juillet…

Alors qu’il avait été initialement prévu le 19 août ! Cette avancée dramatique serait due cette année à une hausse de l’empreinte carbone mondiale… Et une diminution de la capacité forestière mondiale de 0.5% avec pour cause principale la déforestation massive de la forêt amazonienne. Rappelons que nous sommes en partie responsable de ce réchauffement climatique, puisque les émissions de gaz à effet de serre jouent aussi sur le climat.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page