Le poulet à base de plantes de KFC arrive dans les fast-foods

Ils l'avaient annoncé, et c'est désormais une réalité... Le poulet à base de plantes, créé en laboratoire, sera très bientôt disponible dans les restaurants KFC !

Lorsque l’on est végétarien ou végétalien, il faut bien reconnaître que, dans les fastfoods, le choix est plus que limité. Seules quelques salades permettent aux végétariens de se nourrir, et encore, la plupart contiennent du poulet ou des œufs…

Pour tenter de faire revenir (ou venir) celles et ceux qui ne mangent ni viande ni poisson, la chaîne KFC travaille depuis quelques années sur un nouveau type de « viande »: en collaboration avec l’entreprise Beyond Meat, ils développent un poulet à base de plantes. Dès cette année, cette viande végétale qui ressemble à du poulet, mais qui n’est pas du poulet, devrait être disponible aux Etats-Unis. Explications.

Une viande à base de plantes

KFC et Beyond Meat collaborent depuis quelques temps à une alternative à la viande classique. Ils ont élaboré une alternative végétarienne pour remplacer les fameux blancs de poulet de la firme américaine, le volatile étant bien entendu la viande star de cette chaîne de fast-foods. La viande de poulet végétale conçue à base de plantes aurait exactement la même consistance que le poulet haché. Si vous passez dans un fast food américain dans les prochaines semaines, vous devriez pouvoir goûter cette viande… sans viande ! Les produits seront disponibles dès cette semaine d’après KFC.

Pourquoi une viande végétale dans les fast-foods ?

Le président de KFC aux Etats-Unis, Kevin Hochman, explique que cette nouvelle viande cible les clients qui veulent plus de produits à base de plantes, et notamment plus de protéines ! Les clients attendent d’un fast-food qu’il propose des produits végétariens, sans pour autant altérer le goût des produits. Mais la viande végétale, c’est aussi protéger la planète en diminuant les gaz à effets de serre que nécessite l’élevage classique.

La viande végétale intéresse de nombreux producteurs

L’urgence climatique fait que les producteurs se tournent de plus en plus vers la viande végétale; il n’y a qu’à regarder dans nos rayons de supermarchés, celui des substituts à la viande prend de plus en plus d’espace. KFC n’est pas la première entreprise à inclure de la viande de laboratoire dans ses préparations: Pizza Hut et Taco Bell ont déjà franchi le cap. Souvenez-vous, l’année dernière, KFC avait déjà lancé des nuggets de poulet imprimés en 3D, mettant ainsi la biotechnologie au centre de ses menus.

Vers un nouveau mode de consommation ?

Aujourd’hui, la plupart des restaurants traditionnels proposent des plats « sans viande » ou avec des substituts protéinés. C’est une demande croissante des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à essayer de « mieux manger ». Il n’y a plus qu’à souhaiter que le poulet à base de plantes de KFC ressemble au poulet frit au niveau du goût… Mais tout de même de la viande sans viande, et donc fabriquée en laboratoire, est-ce vraiment ce que recherchent ceux qui veulent manger végan ? Pour remplacer la viande, on peut miser sur les steaks végétaux à base de légumineuses, comme les poids chiches, ou encore le soja… Nous ne sommes pas convaincus par la viande sans viande, d’autant qu’il existe des alternatives un peu plus naturelles dirons-nous !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Fredzone.org

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page