Pas tous les jours que nous recevons un colis aussi prestigieux à la rédaction de NéozOne. Et ça nous fait d’autant plus plaisir lorsqu’il provient d’une marque japonaise aussi réputée et appréciée par les audiophiles : Final Audio.

Depuis bientôt 10 ans, et en toute discrétion dans nos contrées européennes, Final Audio bouscule au Japon les codes de l’audio très haut de gamme (casques et écouteurs dynamiques) avec une innovation et une ingénierie du son ultra modernes, sans jamais renier le luxe et le raffinement. Final Audio, c’est aujourd’hui près d’une dizaine de casques et une vingtaines d’écouteurs audiophiles. Oui, audiophiles. Pas de micro, de Bluetooth, de kit mains libres ou de réduction active du bruit ici. De la musique à l’état pur.

Avec 5,5mm de diamètre et un poids de seulement 2 grammes (!!), les écouteurs intra-auriculaires Final Audio F7200 que nous testons ici, sont les modèles les plus haut de gamme à armatures balancées. Ils sont le fruit de leur insatiable recherche de la perfection et sont d’ailleurs à ce jour les plus petits et les plus légers au monde. Jolie prouesse. Mais pas la seule : cette miniaturisation a été faite au profit… de la sonorité. Du pur génie !

OUVERTURE ET DÉCOUVERTE :

On se retrouve devant un produit… atypique. Une fois en main, la boite est d’une légèreté déconcertante, au point qu’on se dit qu’il doit manquer quelque chose. Puis à l’ouverture, on se retrouve pas directement face aux écouteurs, mais face à leur boite de rangement en silicone. Une boite à l’image de la philosophie de la marque : qui casse les codes, qui innove et propose quelque chose de réellement nouveau. On en comprend vite le fonctionnement et on découvre avec hâte le bijou qu’est le F7200. Léger, élégant, distingué, raffiné… les qualificatifs ne manquent pas.

A l’intérieur de la boite, on retrouve donc :
– les écouteurs F7200
– un câble torsadé à gaine translucide, en cuivre OFC argenté
– une boite de transport/rangement en silicone très ingénieuse
– 2 types d’oreillettes disponibles en 8 tailles différentes (5 paires en silicone, 3 en mousse)
– 2 crochets auriculaires (pour faire passer le câble par dessus et derrière l’oreille
– 2 bagues Safe-Fit (pour bien positionner les bouchons en silicone)
– un petit manuel (en français)
– un petit sachet de coton-tiges pour nettoyer votre matériel

PREMIER CONTACT :

Avant de vous plonger dans des heures d’écoutes avec votre nouvelle acquisition, prenez le temps de découvrir parmi les 8 paires d’oreillettes mises à votre disposition, celles qui vous conviennent le plus. Taille, matière, confort, écoute, isolation, tenue, fatigue… Nous n’avons pas tous la même morphologie et les mêmes attentes à ce sujet. Mais surtout, ne bâclez pas ce passage, de cette étape dépend beaucoup le rendu sonore des écouteurs. Autre innovation de Final : les crochets auriculaires.

Le principal problème des écouteurs intra-auriculaires équipés de “bouchons” isolants : les effets microphoniques. C’est le phénomène de résonance du câble dans les conduits auditifs, causé par le frottement de celui-ci lors de son utilisation. Les crochets auriculaires de Final ont une forme qui s’adapte à presque toutes les oreilles sans s’encombrer d’un appareillage lourd et intrusif. Il a pour principe de faire passer le câble par dessus puis par derrière les oreilles, pour se servir de celles-ci pour atténuer les éventuelles vibrations et fameux “effets microphoniques”. A tester !

QUALITÉ SONORE :

Je suis un mordu de musique, et sans pour autant me qualifier d’audiophile, je pense être sensible à la qualité sonore. On ne va pas tourner autour du pot très longtemps : le son proposé par les F7200 est extrêmement convainquant, et ce, dès les premières secondes d’écoute.

Tout joue en l’avantage du F7200 : des câbles de qualité (cuivre OFC argentés de grande pureté), un boitier en acier inoxydable (qui supprime les résonances inutiles), des transducteurs à armature équilibrée (qui permettent de retranscrire parfaitement les sonorités aiguës ou de basses profondes). On se surprend d’ailleurs à réécouter certains morceaux en CD/Wave/Flac, découvrant des détails jusqu’alors inconnus. C’est très surprenant !

Ce qui surprend aussi lorsqu’on se pose quelques minutes avec les F7200, c’est qu’on a du mal, beaucoup de mal… à les mettre en défaut. Les écouteurs Final Audio F7200 sont d’une polyvalence bluffante, offrant un véritable cocktail de qualités musicales, où la pureté de restitution égale le niveau de performances. Un son clair, naturel, précis, mais où les basses sont parfaitement à leur place, ni trop, ni trop peu. Rarement eu le plaisir d’écouter un son aussi justement balancé et équilibré !

DES ÉCOUTEURS POUR QUI? POUR QUOI?

…malheureusement pas pour tout le monde. Il est important de rappeler que nous avons à faire ici à des écouteurs audiophiles. Pas de micro, de Bluetooth, de kit mains libres ou de réduction active du bruit ici. “Des produits audiophiles, par des audiophiles, pour les audiophiles”. Ça se traduit aussi au quotidien par supprimer la totalité de votre bibliothèque de MP3. Cette bouillie créée par cette compression musicale, qu’on accepte volontiers avec un équipement traditionnel, n’a clairement plus sa place ici. En plus d’être un véritable blasphème, écouter une collection de MP3 avec les Final Audio n’est franchement pas agréable. On vous invite à le faire par contre, car ces écouteurs permettent dès la première écoute de différentier un son CD d’un vulgaire MP3 bourré de souffle ou d’artefacts numériques. Avec les F7200, c’est de la musique à l’état pur ! Rassurez-vous… les MP3 ça passe. C’est un peu comme un DVD sur un écran 4K. Ca fait le job, mais frustrant (et bête) d’avoir un tel bijou de technologies pour ne se servir que de 10% de ses capacités.

Quant à la mobilité (pour écouter dans le métro, le train, l’avion), on sent que de nombreux efforts ont été faits (boite de rangement/transport très astucieuse, crochets auriculaires, excellente isolation sonore…), mais que dans les faits, le résultat n’est pas probant (bruits microphoniques du frottement du câble, écouteurs pas “fixés” sur/dans l’oreille…). N’envisagez pas non plus faire votre footing avec. Un peu de sérieux.

Les F7200 sont à nos yeux des écouteurs de parfaits écouteurs “transportables” entre deux lieux d’écoute confortables, que de véritables écouteurs “nomades” au sens propre du terme.

Via : final-audio-design.com
Prix Public Conseillé : 479 €
Disponible chez Boulanger.fr ou Son-Vidéo.com

Commander sur Amazon
TEST : "Final F7200" les écouteurs audiophiles les plus compacts et légers au monde !
Les F7200 vont bien au-delà de tout ce que vous pouvez attendre d'une paire d'écouteurs. Final Audio nous offre ici une restitution incroyablement réaliste, claire, pure et vivante du son. Disposant en plus d'un câblage (amovible et changeable) résistant à plus de 50.000 pliages, vous pouvez comptez sur un produit et un investissement particulièrement durables. A réserver aux épicuriens qui aiment consommer la musique tel un amateur de bon livre ou de bon vin.
Construction /Design
Polyvalence
Ergonomie et confort
Performances techniques
Musicalité
Intérêt
Les plus
  • Son d'une pureté inégalée, sans compromis
  • Produit bourré d'innovations ingénieuses et très pratiques
  • Une fabrication/conception durable
Les moins
  • Réservé à une cible audiophile
  • Un produit peu dédié à la mobilité
  • Nécessite une collection de musique lossless (CD/Wave/Flac)
4.5Impressionnant !
Note des lecteurs: (13 Votes)
11 Partages
Tweetez7
Partagez4
Enregistrer
+1
Partagez