imprimante 3D

Coronavirus, Formlabs va proposer des écouvillons imprimés en 3D pour aider au dépistage du COVID-19

Aux Etats-Unis, les hôpitaux commencent à manquer de matériels pour le dépistage du Coronavirus. La société d’impression 3D Formlabs a annoncé la production de plusieurs centaines de milliers d’écouvillons imprimés en 3D pour pallier à ce manque.

En l’espace de quelques jours, le Coronavirus COVID-19 est passé d’épidémie à pandémie mondiale. Depuis, les hôpitaux sont complètement débordés et commencent à manquer d’équipements et fournitures médicaux. Après les respirateurs artificiels, ce sont les kits de tests qui n’arrivent plus à couvrir les besoins des autorités sanitaires. De nombreuses sociétés ont ainsi pris l’initiative de se mobiliser pour aider à pallier ce manque.

C’est notamment le cas de Formlabs qui a décidé de mettre la technologie d’impression 3D au service de la lutte contre la propagation du Coronavirus. La société américaine a annoncé la production à grande échelle d’écouvillons imprimés en 3D. Pour rappel, les écouvillons sont ces petites tiges qui servent à prélever les échantillons de morve ou de salive qui sont indispensables au dépistage du COVID-19. Formlabs a indiqué qu’elle allait utiliser ses imprimantes 3D pour en produire rapidement des centaines de milliers.

Il s’agit d’une excellente nouvelle car les tests de dépistage sont extrêmement importants pour aider les gouvernements à détecter l’étendue du Coronavirus et empêcher sa propagation. Dans le cadre de son initiative « Formlabs Support Network for COVID-19 Response, » l’entreprise compte également se lancer dans la production de sangles de réglage pour les écrans faciaux ainsi que des adaptateurs de masques respiratoires.

Les autotests à domicile arrivent... Mais comment les utiliser ? Sont-ils fiables ? Combien coûtent-ils ?

Un porte-parole de la marque a indiqué que la production d’écouvillons pour les kits de test était la priorité de l’entreprise. Formlabs aurait d’ailleurs déjà imprimé plus de 100 000 unités et n’attend plus que le feu vert de la Food and Drug Administration des Etats-Unis pour approvisionner les hôpitaux et les autorités chargés des dépistages.

En attente de l’approbation de la US Food & Drug Administration

« Nous travaillons avec au moins trois hôpitaux aux États-Unis qui les testent actuellement en laboratoire et ils ont reçu des approbations d’urgence [comité d’examen institutionnel] et d’autres approbations nécessaires. Nous pensons que ce n’est qu’une question d’heures, ou un ou deux jours, jusqu’à ce que les premiers patients utilisent réellement ces écouvillons imprimés en 3D. » a déclaré Gaurav Manchanda, le Directeur des soins de santé de l’entreprise.

Dans le cadre du « Formlabs Support Network for COVID-19 Response, » Formlabs travaille avec un large réseau de bénévoles pour imprimer et expédier des dizaines de milliers d’écouvillons et autres composants d’équipements sanitaires. L’entreprise collabore également avec de grands distributeurs dans le but de pouvoir proposer ses écouvillons dans plus de 3 000 hôpitaux américains une fois qu’elle aura reçu l’approbation de la FDA pour le faire.

Covid-19 : découverte d'une souche mutante sur un bébé né avec le coronavirus

Photo d’illustration De JHDT Productions / Shutterstock

Via
Techcrunch

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page