imprimante 3D

Steampunk : un masque Dust Angel en cuir et imprimé en 3D par deux maroquiniers Roumains

Un masque Dust Angel tout en cuir ? Difficile à imaginer tant les détails sont omniprésents... Pourtant deux artisans ont fabriqué des moules en 3D pour donner vie à leur masque Dust Angel, et il est magnifique !

Depuis quelques années, on sait que l’impression 3D gagne du terrain… Que ce soit pour de petites pièces comme les pince-nez anti-buées, ou pour de plus grosses pièces comme les maisons en 3D de Cobold. C’est en tout cas, une technologie avec laquelle il faudra compter à l’avenir. Et il existe un secteur dans lequel l’imprimante 3D pourrait avoir une utilité.

Le travail du cuir voit en l’impression 3D, une manière de créer des moules plus originaux, et accessibles à tous ou presque. Deux artisans maroquiniers roumains prouvent que l’impression 3D peut apporter de chouettes résultats… Leur masque Dust Angel est un chef d’œuvre pour les afficionados… Il faut bien avouer qu’il en jette !

Le Masque Dust Angel de Vasile et Pavel

Dans un petit atelier de Bucarest en Roumanie, deux créateurs de cuir qui partagent leurs créations sur Youtube nous font part de leur dernière innovation. Désormais, ils travaillent le cuir véritable grâce à une imprimante 3D. En fabriquant des moules du célèbre masque Dust Angel, ils peuvent le créer tout en cuir. A ce jour, c’est l’élément le plus complexe qu’ils aient créé.

À LIRE AUSSI :  Masque : 7 astuces et techniques "anti-buée" pour les porteurs de lunettes

Pour se faire, ils ont conçu des pièces moulées comme les lunettes ou les oreilles afin de pouvoir reproduire leur chef-d’œuvre à l’infini. Ce masque n’est pas leur premier essai de l’utilisation de l’impression de moules 3D pour travailler le cuir. Des sacs à mains, paires de lunettes ou étuis existent déjà.

Selon eux, les moules d’impression 3D permettent de créer bien plus de formes que les moules traditionnels. Ils expliquent même que la création est simple pour tous ceux qui possèdent une imprimante 3D et qui s’intéressent à la maroquinerie.

L’impression 3D, une alternative au cuir ?

Le site 3DNatives nous apprend que des chercheurs de l’université de Tufts dans le Massachusetts aurait développé un matériau qui ressemble à du cuir, en impression 3D. Ce matériau recyclable et biodégradable fabriqué à partir de soie aurait les mêmes propriétés que celles du cuir. Ce serait plutôt une bonne nouvelle pour le bien-être animal non ?  Le cuir 3D serait aussi souple et aussi durable que le cuir animal, mais sans les inconvénients de ce dernier.

Comment travailler le cuir avec un moule 3D ?

Sur le site Home Dream Solution, nous avons déniché un petit moule affublé d’une sorte de robot qui se destine au marquage du cuir. Le cuir se travaille grâce à des moules et se presse afin de lui donner ses nervures ou les motifs choisis. Pour mouler une pièce en cuir, il suffit de tremper la peau dans de l’eau tiède puis de l’inclure dans le moule, de presser et de laisser sécher.

À LIRE AUSSI :  Une membrane imprimée en 3D révolutionnaire pour réparer les tympans endommagés

A priori la technique du moule en impression 3D fonctionne parfaitement si l’on en croit le concepteur. Le petit robot gravé au fond du moule se trouve bien transféré sur la pièce de cuir. Si l’envie vous prend de vouloir porter le masque de Vasile et Pavel, sachez qu’il est en vente sur leur site Internet au prix de 799 $ (679€). Il est magnifique mais peut-être un peu difficile à porter dans la rue… Enfin, Halloween approche, c’est peut-être le moment de créer la surprise autour de vous !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page