Agrotonome : l’invention de potagers composteurs, le Jardisy et le Balcony

Cultiver ses propres légumes et composter ses biodéchets au même endroit, c'est la promesse tenue des potagers composteurs.

L’information concernant le compostage obligatoire pour les particuliers n’a pas pu vous échapper. Dès le 1ᵉʳ janvier 2024, tous les foyers de France, se verront dans l’obligation de trier, donc de recycler leurs biodéchets. Si cela semble facile à mettre en œuvre avec un simple composteur pour ceux qui possèdent un jardin, ce serait un peu plus compliqué pour d’autres. En effet, le compost, il faut pouvoir l’utiliser ou le faire collecter. En Alsace, Loïc Weinhard, a mis au point un jardin-composteur, qui va permettre de composter les biodéchets et de faire pousser des légumes simultanément. L’idée du « potager-composteur » pourrait bien faire des émules, dès l’année prochaine. Découvrez cette invention géniale !

Comment lui est venue cette idée ?

Comme de nombreux inventeurs, les différentes périodes de confinements liées à la COVID-19 ont été bénéfiques. « Je voyais tous ces personnes dans les files d’attente au supermarché et je me suis demandé ce que je pouvais faire pour améliorer leur quotidien, leur apporter quelque chose qui leur ferait du bien » explique l’inventeur dans une interview accordée à la chaîne France 3 Régions. Il a alors eu l’idée d’inventer un système qui permettrait aux citadins de jardiner sur leurs terrasses ou leurs balcons. Dénommés Jardisy et Balcony, les deux potagers composteurs offrent l’opportunité de composter les biodéchets et de produire quelques légumes frais et locaux.

Potager-Composteur Jardisy Mini
Potager-Composteur Jardisy Mini. Crédit photo : Agrotonome

Comment fonctionnent les potagers composteurs ?

S’ils ressemblent à des bacs de plantations ou à des jardinières classiques, ils montrent évidemment une petite différence qui a toute son importance. Le potager-composteur se compose de deux compartiments. Le premier accueille le terreau, soit les plantations. Tandis que le second est un bac dans lequel vous jetez vos biodéchets. À l’intérieur de ce bac, vous pouvez ainsi déposer tous les déchets qui iraient dans le bac à compost de jardin : épluchures de légumes, coquilles d’œuf, marc de café, thé en vrac, et un peu de sciure de bois.

Dans la mesure, où le bac est étanche évidemment, il est possible d’y ajouter de petits vers de fumier rouges pour accélérer le compost. Ces derniers étant d’ailleurs fournis avec le potager composteur. Les vers travaillent vite et bien, permettant à vos biodéchets de se décomposer, mais de nourrir simultanément les plantes qui se trouvent dans le bac de plantation. Sans aucun produit chimique, vous pouvez ainsi recycler vos déchets, et faire pousser vos légumes, dans un cercle vertueux.

Potager-composteur Jardisy Boisy
Potager-composteur Jardisy Boisy. Crédit photo : Agrotonome

Combien coûtent les potagers composteurs ?

Trois modèles standards sont disponibles sur le site Agrotonome, ainsi qu’un modèle sur mesure.

  • Le Jardisy Balcony est un carré potager en bois avec composteur inox, de 1000 × 1000 × 420 mm. Il permet de composter environ six kilos de biodéchets par mois. Il est vendu au prix de 299 €.
  • Le Jardisy Balcony se décline également dans une version bois et composteur inox avec rétention plastique de
  • Potager-composteur en bois avec composteur en inox et rétention plastique 500 × 500 × 420 mm, il est vendu au prix de 349 € et permet de recycler 2.5 kg de déchets par mois.
  • Le Jardisy Mini est, lui, un potager composteur tout inox de 460 × 460 × 400 mm et autorise le recyclage d’approximativement 18 kilos de biodéchets par an. Il est vendu au prix de 449 €.

Chaque potager composteur est vendu avec deux sachets de 400 g de sciure pour compostage, un lot de vers de compost, un sachet d’activateur de compost et le guide du compostage d’Agrotonome. Plus d’informations ? Rendez-vous sur Agrotonome.com.

https://www.youtube.com/watch?v=JH3tyCOJAbY

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
France3-regions.francetvinfo.frAgrotonome.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page