Innovation

Airbus invente un kit de conversion “clé en main” innovant pour transformer les avions militaires en Canadair

Dans quelques années, les incendies seront peut-être maitrisés plus rapidement grâce à ce kit qui transforme les A400M militaires en bombardiers d'eau !

Et si la solution pour lutter contre les incendies de forêt, chaque année de plus en plus violents et destructeurs, venait de l’un des fleurons de l’aéronautique française ? Le géant Airbus vient en effet de réaliser une prouesse technique en transformant le géant A400M en bombardier d’eau qui peut contenir 20 000 litres d’eau… Nul doute que si ce dispositif fonctionne, il sera d’un grand secours à toutes les femmes et les hommes, sapeurs-pompiers, qui luttent contre des incendies toujours plus destructeurs. AirBus vient de tester un kit qui s’installe en mois d’une heure sur l’A400M, lui conférant une capacité de largage de 20 tonnes, soit trois fois plus qu’un Canadair CL-415, explique l’entreprise dans un communiqué. Hallucinant ! Explications.

L’Airbus A400M c’est quoi ?

Cet avion fabriqué par Airbus est un avion de transport militaire polyvalent qui est en service depuis 2013 seulement. Il a remplacé les C-130 Hercules et C-160 Transall utilisés avant pour les transports de matériel ou de troupes. L’Airbus A400M est un géant des airs qui peut transporter jusqu’à 37 tonnes de matériel sur une distance de 4500 kilomètres. Et malgré son imposante carlingue, il se veut aussi maniable qu’un biréacteur Dassault Falcon 10, qui lui ne peut charger qu’1.365 tonnes à bord. Aujourd’hui, 100 Airbus 400M sont déjà en circulation dans le monde, et 74 sont commandés. S’ils deviennent aussi des bombardiers d’eau, le carnet de commande pourrait à nouveau se remplir, notamment dans les pays comme les Etats-Unis ou l’Australie, sujets à ce que l’on appelle des « Mégafeux »…

Deux réservoirs d'eau de dix tonnes à installer sur l'avion
Deux réservoirs d’eau de dix tonnes à installer sur l’avion. Crédit photo : AIRBUS SAU 2022 – Adrián Molinos – Mango

Des tests effectués ces derniers jours

Airbus vient d’effectuer les premiers tests d’un kit qui permet de transformer le gros porteur en énorme bombardier d’eau. Il serait dont capable de transporter 20 tonnes d’eau largables depuis les airs… A titre de comparaison, les Canadair CL-415 actuellement utilisés par les secours incendie ne peuvent transporter « que » 6 tonnes d’eau ou 10 tonnes pour les Dash ! Les essais ont été réalisés en journée et consistaient à larguer 20 tonnes en moins de 10 secondes. Ils ont essayé de procéder à la manœuvre à basse altitude, soit 45 mètres (150 pieds) et à faible vitesse soit 230 km/h (125 nœuds). L’objectif étant de voir si la quantité d’eau était adéquate, mais également si le temps de largage et la capacité de l’avion permettraient d’effectuer les missions d’un bombardier d’eau.

“Ce projet est un excellent exemple de la volonté d’AKKA de dépasser le statu quo, en repensant les processus et les produits existants grâce à l’innovation. Faire plus avec les ressources disponibles était l’approche centrale du projet, offrant la possibilité de fournir un soutien crucial aux pompiers sans avoir à construire ou acheter de nouveaux avions. L’approche écosystémique visant à accroître la durabilité en évitant le gaspillage de matériaux et de ressources est un océan bleu pour notre stratégie d’innovation” Pierre Lion, directeur d’AKKA Research, le centre interne de R&D et d’innovation du groupeAKKA.

Aucune transformation nécessaire

Cette mission a été réalisée avec la collaboration du 43e escadron de l’armée de l’air espagnole, et les autorités du pays; cet escadron est spécialiste de la lutte contre les incendies de forêts. L’Espagne, comme le Portugal, des pays européens parmi les plus touchés par les incendies, seront décisionnaires sur les futurs moyens aériens de lutte contre les incendies.

L’idée est déjà intéressante, mais surtout, le kit anti-incendie pour A400M ne nécessite aucune transformation de l’appareil. C’est uniquement un kit qui vient transformer l’avion en bombardier d’eau. Le réservoir d’eau est installé en soute et équipé de deux sorties raccordées à des conduites d’eau. Lorsque le largage est demandé, les conduites expulsent l’eau par la rampe arrière.

” Le développement de ce kit de lutte contre les incendies fait partie intrinsèque de notre démarche visant à contribuer à la création d’un monde plus durable et plus sûr, non seulement par nos actions mais aussi par nos produits. Nous sommes convaincus que l’A400M peut jouer un rôle essentiel dans la lutte contre la menace toujours croissante que représentent les incendies de forêt et soutenir la restauration des systèmes sociaux et environnementaux” a déclaré Mike Schoellhorn, PDG d’Airbus Defence and Space. Airbus

Compte tenu de sa maniabilité, l’AirBus A400M pourrait atteindre les incendies très rapidement, avec une efficacité redoutable. Seul problème peut-être, la France compte pour le moment 19 A400M en service sur 50 commandés. Et il faudrait que tous soient disponibles lors d’incendies, ce qui semble compliqué… Un avion de ce type coûte 130 millions d’euros, et il faudra donc former les pilotes d’A400M aux feux de forêt, une formation qui dure quatre à cinq ans. Nous ne verrons donc pas demain les A400M survoler les incendies de Gironde, du Var ou d’ailleurs, mais au moins, ils ont une solution pour le futur… En voilà une belle innovation non ? Plus d’informations : airbus.com.

Le kit a été conçu pour les avions A400M et CASA C-235 & C-295, mais est également compatible avec de nombreux autres avions tels que le C-130 d'Hercules, le Spartan C-27J ou le Embraer KC-390. AKKA
Le kit a été conçu pour les avions A400M et CASA C-235 & C-295, mais est également compatible avec de nombreux
autres avions tels que le C-130 d’Hercules, le Spartan C-27J ou le Embraer KC-390. AKKA. Crédit photo : AIRBUS SAU 2022 – Adrián Molinos – Mango

Une solution durable et rentable qui permet aux avions de transport militaire équipés de portes cargo arrière d'être temporairement transformés en avions bombardiers d'eau.
Une solution durable et rentable qui permet aux avions de transport militaires équipés de porte cargo arrière d’être temporairement transformés en bombardiers d’eau. Crédit photo : AIRBUS SAU 2022 – Adrián Molinos – Mango

Source
airbus.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

3 commentaires

  1. Bonjour, très bel oiseau, pourquoi ne pas accélérer l’homologation est continuer les essais sur les feu actuel en Gironde

  2. Et pourquoi pas utiliser des citernes souples superposée, ce qui compte tenu du faible poids permettrait d’augmenter la capacité de largage d’eau. De plus ces citernes souples plus légères et très maniables pourrait équiper ces avions très rapidement

  3. Complètement inutile et pas adapté à la configuration des feux de forêt. Avion trop lourd, pas assez maniable et précis dans les largages à basse altitude. Il ne ferra que du spray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page