Innovation

Incendies : 7 inventions et innovations pour lutter contre les feux de forêt

La Gironde est actuellement touchée par d'immenses incendies depuis plus d'une semaine. 2000 femmes et hommes luttent pour sauver la forêt, les gens, les animaux, mais ils pourraient bientôt recevoir l'aide inattendue de nouvelles innovations !

En quelques jours, des villes comme Landiras ou La Teste-de-Buch en Gironde sont devenues tristement célèbres pour les immenses incendies qui les ont ravagées… Avec plus de 20 000 hectares de pinèdes brûlés et environ 20 000 personnes évacuées, ces incendies ont mobilisé jour et nuit plus de 2000 pompiers venus de toute la France. Canadairs, lance à eau, camions citernes, tous les moyens possibles ont été employés et nous ne pouvons que saluer le travail et le courage de celles et ceux que l’on appelle les « soldats du feu ». Mais il existe quelques innovations en matière d’incendie de forêt, qui peuvent leur être d’une aide précieuse. Découverte.

Des arbres qui résistent au feu

En Gironde ou dans les Landes, les forêts ne sont faites que de pins ou presque, et donc peu diversifiées… Les pins sont des arbres très hauts, qui brûlent immédiatement et très vite ! Pour tenter de ralentir la progression d’un incendie, un botaniste espagnol propose de planter des cyprès méditerranéens. Ces arbres ont la particularité de résister à des chaleurs plus élevées que les autres conifères, mais également de résister plus longtemps aux flammes. Ce projet baptisé “CypFire” est en train de naître en Europe et consiste à planter des haies de cyprès dans les zones à risques.

On peut imaginer ces haies en lisière de forêt ou le long des bandes de sable qui servent de pare-feu, et que l’on trouve sur les routes girondines et landaises. Des essais sont menés en Italie depuis 2015 sous la responsabilité de Gianni Delle Rocca qui explique : “ces arbres produisent une litière compacte qui retient l’humidité. Le feu ne peut pas se propager en surface, car l’inflammabilité de la litière par une chute de braises est pratiquement nulle.” Après vérification en milieu naturel, il se pourrait que les forêts dévastées cette année soient replantées avec cette méthode !

Un projet baptisé "CypFire"
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Un extincteur sonore

Ces extincteurs existent depuis 2016 et ont été inventés par deux étudiants de l’université George Mason en Virginie. Grâce à des fréquences sonores qui varient entre 30 et 60 Hertz, l’oxygène est séparé des flammes jusqu’à ce que celles-ci disparaissent. Ces extincteurs nouvelle génération éviteraient donc de projeter des produits chimiques sur la végétation et réduiraient l’utilisation de l’eau. Ces extincteurs sont en test à Washington, mais pour le moment, ils ne sont pas encore commercialisés.

Etats-Unis : deux étudiants inventent un étonnant extincteur à ondes sonores !
Crédit photo : Capture vidéo YouTube / George Mason University

Les drones de reconnaissance

Trois drones français équipent déjà les pompiers des Bouches-du-Rhône et de Gironde, mais ils sont en phase de test. Ils permettent de visualiser les points les plus chauds grâce à des caméras infrarouges, mais également de localiser des personnes. Dans certains pays, ils peuvent aussi effectuer des largages de produit retardant, mais il faut coordonner ces drones avec  les Canadair pour qu’ils se complètent, et tout n’est pas encore finalisé. Avec le réchauffement climatique, on sent bien que les incendies sont de plus en plus nombreux et de plus en plus intenses, ce qui pousse les chercheurs à inventer de nouvelles armes pour lutter contre les flammes… En espérant qu’elles arrivent le plus vite possible, avant qu’il ne soit trop tard !

À LIRE AUSSI :  Comment et pourquoi installer un détecteur de monoxyde de carbone ?
Air Marine, le drone pompier qui détecte et éteint les reprises de feu
Crédit photo : Air Marine

C-Thru, le casque de pompier à réalité augmentée pour voir à travers la fumée

Un designer turc invente un casque de pompier à réalité augmentée : Le C-Thru, qui permet à nos soldats du feu de progresser en toute sécurité. Plus d’infos dans cet article.

Un casque de pompier qui utilise la réalité augmentée en fournissant une vision de l’endroit grâce à une caméra thermique.
Un casque de pompier qui utilise la réalité augmentée en fournissant une vision de l’endroit grâce à une caméra thermique. Crédit photo : C-Thru

Un drone chinois équipé de lances à incendie

Un constructeur chinois transforme son taxi en extincteur volant capable de se faufiler en ville à 130 km/h. Plus d’information dans notre article : Chine : grâce à ce drone équipé de lances à incendie, les pompiers pourraient gagner un temps précieux !

Chine : grâce à ce drone équipé de lances à incendie, les pompiers pourraient gagner un temps précieux !
Chine : grâce à ce drone équipé de lances à incendie, les pompiers pourraient gagner un temps précieux !

Un système pour transformer n’importe quel avion de ligne en bombardier d’eau

Aujourd’hui, transformer un avion en bombardier d’eau est réservé aux gros porteurs militaires… Demain, grâce à deux entreprises toulousaines, un AirBus A310 devrait pouvoir prêter main forte aux soldats du feu ! Plus d’infos dans cet article : Cette invention française permet de transformer n’importe quel avion de ligne en bombardier d’eau.

Cette invention française permet de transformer n’importe quel avion de ligne biréacteur en bombardier d’eau
Cette invention française permet de transformer n’importe quel avion de ligne biréacteur en bombardier d’eau. Crédit photo : kepplair-evolution.com

Un robot qui peut entrer dans les flammes

Colossus est le nom de ce robot que possèdent déjà les sapeurs-pompiers de Paris depuis 2017. Il a été conçu par Shark Robotic, et c’est un beau robot de 480 kilos qui peut remplir plusieurs fonctions, comme transporter 500 litres d’eau, tracter un tuyau, localiser de potentielles victimes grâce à une caméra thermique, repérer des fuites de gaz, et bien entendu pénétrer au cœur du brasier. On peut se demander pourquoi il n’équipe pas encore tous les SDIS de France, mais en fait, il faut encore lui apporter quelques améliorations car il est fait pour lutter contre les incendies en zone urbaine et non sur les incendies de forêt. Pour cela, il lui faudrait un peu que les cinq heures d’autonomie actuelles.

Source
Francetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page