Innovation

Atmos Faceware, un masque à filtre à air pour se protéger de la pollution ?

Le masque Atmos Faceware semble être la solution idéale pour respirer un air plus pur à tout moment de la journée... Son seul défaut actuellement : son prix ! Mais il peut s'avérer indispensable pour les asthmatiques par exemple...

La pollution atmosphérique est l’un des fléaux de notre société… Certains départements interdiront bientôt les feux à foyers ouverts, d’autres limitent déjà les vitesses des voitures en cas de pic de pollution. Mais un petit accessoire semble gagner des galons, le masque à oxygène !

Lors du CES 2020 de Las Vegas, un masque à oxygène fait son apparition, son nom : Atmos Faceware, fabriqué par Ao Air. Il pourrait être une vraie solution à l’air pollué par les feux gigantesques ou par les rejets des industries. Son seul problème actuellement : son prix ! Il ne coûte pas moins de 300€ . Il ne sera donc pas accessibles à ceux qui souffrent le plus de la pollution atmosphérique !

A LIRE AUSSI :
Coronavirus : Copper 3D met en ligne un fichier pour imprimer des masques N95 en 3D

Le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) assure que ce masque peut être LA solution à la mauvaise qualité de l’air. Il offrirait une meilleure protection contre les particules. Ces particules sont responsables de problèmes respiratoires.

La particularité de l’Atmos Faceware étant qu’il n’a pas besoin d’être étanche à l’air. D’autre part, contrairement aux masques classiques, celui-ci repose sur l’arête du nez et laisse donc les autres voir votre visage. Les différents constructeurs de masque à air assurent que ces accessoires pourraient devenir aussi indispensables que les lunettes de soleil.

Crédit photo : Atmos Faceware / ao-air.com
Atmos Faceware, un masque à filtre à air pour se protéger de la pollution ?
Atmos Faceware, un masque à filtre à air pour se protéger de la pollution ?

Ce masque a sans doute toutes les qualités requises pour respirer l’air le moins pollué possible. En revanche, comme en Inde, où payer pour respirer de l’air pur n’est accessible qu’aux plus aisés, c’est le même problème avec le masque Atmos… Comme si respirer n’était pas vital et réservé à une élite financière ! Dommage non ?

 

Via
ao-air.com
Source
theverge.com
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer