Innovation

Avelo (ré)invente la bouteille de plongée sous-marine et ça va tout changer !

Avec le système Avelo, les plongeurs sous-marins n’ont plus besoin d’utiliser un dispositif de compensation de la flottabilité (BCD) lors de leurs séances de plongée. Le système a pour rôle de maintenir une flottabilité neutre tout en réduisant la quantité de poids transportée.

Lorsque les plongeurs se déplacent au fond de la mer, ils portent sur eux une combinaison, des palmes, un masque et un tuba. Ils doivent également être équipés d’un système composé d’une bouteille d’air comprimé, d’un détendeur, d’une ceinture de poids et d’un dispositif de compensation de la flottabilité ou BCD. Même s’ils donnent l’impression d’être légers sous l’eau, il s’avère que ces équipements sont plutôt lourds. L’utilisation du système Avelo est censée réduire la charge du plongeur tout en lui procurant une flottabilité neutre.

Le rôle du BCD

Pour garder une flottabilité neutre, le plongeur doit avoir un BCD sur lui. Celui-ci se présente sous la forme d’un gros gilet gonflable ayant la forme d’un étrier. Pour augmenter sa flottabilité, le plongeur transfère l’air de sa bouteille vers le BCD, tandis que pour la réduire, il purge l’air du BCD dans l’eau. Le fait est que plus une bouteille se vide au cours d’une séance de plongée, plus la flottabilité augmente. Par conséquent, le plongeur doit compenser cela en libérant de l’air du BCD.

Le fonctionnement du système Avelo

Le système Avelo se présente sous la forme d’un réservoir constitué d’une coque en fibres de carbone avec une vessie d’air extensible à l’intérieur. Une batterie est située sur un côté du réservoir tandis qu’une valve et une pompe électrique se trouvent de l’autre côté. Tout comme les bouteilles de plongée classiques, les composants du système Avelo sont aussi montés en kits de type sac à dos. Le système fonctionne comme suit : la vessie d’air est d’abord remplie à l’aide d’un compresseur standard avant une plongée. Lorsque la pression maximale de 300 bars est atteinte, la vessie remplit l’intérieur de la bouteille.

Dans l’eau, avant de plonger au fond, le plongeur doit pomper de l’eau dans la bouteille, de sorte que la vessie se retrouve comprimée au sommet de celle-ci, déplacée par l’eau. La bouteille va être plus lourde, soit moins flottante, grâce à l’eau qui y a été ajoutée. L’air que contient la vessie va être consommé au fur et à mesure de la progression de la plongée. Afin de compenser l’augmentation de la flottabilité, le plongeur va simplement ajouter de l’eau. Par la suite, s’il veut flotter un peu plus, il lui suffira de libérer un peu d’eau de la bouteille. La présence d’un BCD n’est donc plus nécessaire avec ce système.

Le système Avelo devrait être commercialisé courant 2024.
Le système Avelo devrait être commercialisé courant 2024. Crédit photo : Avelo

Les avantages du système Avelo

Le système Avelo présente plusieurs avantages par rapport aux équipements de plongée traditionnels. Tout d’abord, l’absence de BCD permet de rester plus longtemps dans l’eau, tout l’air étant consommé. Aucun volume d’air n’est envoyé vers un BCD. Le système permet aussi de mieux se déplacer, les plongeurs étant moins chargés. Ensuite, la batterie de l’équipement est assez performante, car une charge peut supporter sept à dix plongées pour un professionnel et trois à quatre pour un débutant. De plus, même si la batterie venait à s’épuiser durant une plongée, l’effet ne sera pas immédiat. La flottabilité du plongeur va progressivement augmenter au fur et à mesure que l’air de la bouteille sera consommé. Le système Avelo sera disponible sur le marché à partir de 2024 et le fabricant a déclaré que, comparés aux systèmes de plongée standards, les prix seront compétitifs. Pour tous ceux qui sont intéressés par la technologie Avelo, la société organise plusieurs sessions de formation à Maui en 2023. Plus d’informations : diveavelo.co

Source
newatlas.com

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

3 commentaires

  1. C’est mignon Lydie mais réservé aux touristes ds eaux chaudes:
    – un plongeur digne de ce nom ne consomme pas tant d’air pour gérer sa flotta
    – les tanks aciers sont lourds mais évitent aux plongeurs des eaux froides de mettre 8kg de plomb à la ceinture pr compenser la flotta du néoprène qu’ils ont sur eux
    – les blocs composites existent déjà mais sont reformés au moindre choc……’

  2. Comment faire des paliers en fin de plongée si la baterie est HS? Car comme dit “plus, même si la batterie venait à s’épuiser durant une plongée, l’effet ne sera pas immédiat. La flottabilité du plongeur va progressivement augmenter au fur et à mesure que l’air de la bouteille sera consommé.”
    En plus si la flottabilité est maîtrisée ça ne consomme pas grand chose.
    Quid du transport en avion?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page