Innovation

Ces étudiants ont inventé une niche chauffée à l’énergie solaire pour protéger les animaux errants pendant l’hiver

En Turquie, deux étudiants d’un lycée artistique invente une niche solaire pour permettre aux chiens errants d’affronter le froid. Voilà une excellente idée, peut-être bientôt dans nos refuges ?

En Turquie comme dans de nombreux pays de l’Est de l’Europe, il n’est pas rare de trouver des chiens errants, abandonnés à leur triste sort, souvent non stérilisés, augmentant encore la population de chiens abandonnés.

Afin de les protéger du froid, deux étudiants turcs ont fait breveter une niche solaire, conçue très simplement, un concept écologique et économique qui pourrait permettre à ces chiens des rues de ne plus souffrir du froid et de pouvoir se protéger. Ce projet s’inscrit pour le moment dans leur cursus scolaire mais il a été largement salué par le lycée artistique de Kütahya en Turquie.


A lire également : Pugedon, la machine qui nourrit les chiens errants contre des bouteilles


Avec moins de 100 lires turques soit 17€, Oğuz Özgür et Ahmet Ercan Kaya sont parvenus à créer une niche solaire toute simple ! Ils ont fabriqué une niche basique sur laquelle ils ont placé des panneaux solaires sur le toit. Les panneaux solaires sont reliés au tapis de sol qui renvoie la chaleur stockée par les panneaux solaires.

Aucun branchement n’est nécessaire, la niche fonctionne en totale autonomie et ne présente aucun risque pour les chiens qui viendraient l’habiter. Au-delà de la nécessité de ces abris, c’est surtout le côté social qui a été mis en avant : ces chiens laissés pour compte ont aussi le droit à un peu de chaleur même dans la rue !

Crédit photo : aa.com.tr

Ces étudiants ont inventé une niche chauffée à l'énergie solaire pour protéger les animaux errants l'hiver

Même si, en France, nous ne rencontrons pas souvent le problème des chiens errants abandonnés à eux-mêmes car des associations animalières les recueillent pour les proposer à l’adoption, ces niches solaires pourraient être d’un grand secours aux loulous attendant des maîtres dans nos refuges !

Des niches à bas coût qui leur permettraient sans doute de vivre dans de meilleures conditions qu’actuellement car même si les bénévoles font tout pour qu’ils soient protégés, les box ne sont évidemment pas chauffés et les hivers sont parfois rudes pour eux. Si la commercialisation venait à se faire en France, il serait peut-être judicieux que les responsables d’association de protection animalière se penchent sur la question et utilisent à bon escient les dons financiers des amoureux des animaux !

Crédit photo : aa.com.tr

Ces étudiants ont inventé une niche chauffée à l'énergie solaire pour protéger les animaux errants l'hiver

Selon les informations des site aa.com.tr et curioctopus.fr
Photos de couverture de Szilvia Pap – Kutasi / Shutterstock

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page