Les couches des bébés parisiens seront bientôt transformés en terreau que leurs parents pourront racheter dans les magasins Biocoop de la capitale… Une bonne idée !

Les Alchimistes vous connaissez ? C’est une jeune entreprise française spécialisée dans le recyclage des déchets et notamment les biodéchets urbains. A ce jour, ils recyclent déjà plus de 1500 tonnes de biodéchets à Paris qu’ils transforment en compost vendu exclusivement au Biocoop de Tolbiac (13ème arrondissement).

Le prochain objectif des Alchimistes sera de récupérer les 11 millions de couches pour bébé jetées à Paris intra-muros pour en faire du compost. A terme l’objectif de la ville de Paris étant d’éviter les circuits longs des déchets vers des incinérateurs en banlieue et de privilégier le recyclage et le compostage au plus près de la capitale.


A lire également : Transfarmers, le pot de fleurs composteur


Des composteurs électromécaniques sont déjà installés à L ‘Ile-saint-Denis et Paris, un nouvel appareil devrait bientôt arriver à Stains (93). A l’heure actuelle ces composteurs d’un nouveau genre permettent de fournir un compost ultra-riche en moins de 6 semaines, et sans aucune nuisance olfactive. Les biodéchets sont récupérés dans des restaurants d’entreprises, dans les magasins du réseau Biocoop et même à la cuisine du célèbre restaurant le Georges-V qui s’est engagé avec les Alchimistes.

Il faut environ 1000 couches pour produire 350 l de compost, les matières plastiques contenues dans les couches sont séparées des matières organiques car les couches 100% compostables sont encore très rares et surtout assez chères à l’achat, le principal problème venant du scratch, difficile à extraire de la couche et non compostable.

La France ne semble pas encore prête à autoriser le compost humain alors pourquoi ne pas commencer par transformer les couches de nos enfants en un compost 100% biologique et à priori très riche… Petit à petit tout redeviendra poussière (ou terreau) même nos propres corps… Rien ne se perd, tout se transforme ! A méditer !

Crédit photo : alchimistes.co

Selon les informations du site leparisien.fr
Photos de couverture de Diego Cervo et bluedog studio / Shutterstock