Cette étude est formelle, les chiens peuvent flairer les personnes « mal intentionnées »

Nos chiens sont capables de savoir avant nous si l'interlocuteur de son maître lui veut du bien ou du mal... Des modifications chimiques corporelles seraient à l'origine de ce 6ème sens canin !

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi votre chien retroussait les babines dès qu’il apercevait certaines personnes et remuait la queue à la vue de certaines autres ? Alors oui, Médor a peut-être ses têtes comme les hommes mais une étude scientifique et somme toute un peu de logique tend à prouver qu’il a en fait un sixième sens qui lui permettrait de sentir si la personne qui se trouve face à son maître a de bonnes ou de mauvaises intentions à son égard.

Cette aversion pour un individu serait une histoire de phéromones émises par l’interlocuteur, ces modifications chimiques que le chien peut percevoir. Cette étude très sérieuse a été publiée dans la revue Neuroscience and Biobehavioural Reviews démontrent que lorsqu’un individu à de mauvaises intentions, l’équilibre chimique du cerveau se trouve modifiée et que cette modification peut facilement être ressentie par le chien.

Et en toute logique, comme le chien est attaché et connecté à son maître, il sent qu’un danger peut menacer. Nous sommes à peu près certains que nos chiens ressentent nos émotions. Ils sont capables de savoir quand leur maître arrive du travail avant même qu’il n’ait franchi la porte. Ils sont donc forcément capables de ressentir un être mal intentionné envers ceux qu’ils aiment par-dessus tout : leurs maîtres !

Cela n’explique cependant pas pourquoi les facteurs sont toujours les bêtes noires de nos toutous, ils ne nous veulent sans doute pas de mal même si parfois les nouvelles apportées ne sont pas les meilleures qui soient… Mais au moins, si votre chien se met à grogner quand belle-maman passe la porte, vous saurez qu’elle n’a pas que de bonnes intentions envers vous ! A méditer !

Cette étude est formelle, les chiens peuvent flairer les personnes "mal intentionnées"

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page