Une première mondiale vient d’être présentée par le laboratoire Clinatec de Grenoble. Ils viennent de mettre au point le premier exosquelette qui permet aux tétraplégiques de faire quelques pas debout !

A Grenoble, le centre de recherche biomédicale Clinatec vient de réaliser une première mondiale et une prouesse technologique qui a été présentée le 7 octobre. La prouesse repose sur un exosquelette relié au cerveau du patient tétraplégique qui lui permet désormais de se déplacer, et de bouger ses membres.

Les premiers résultats ont été publiés dans la revue scientifique américaine The Lancet Neurology et ils sont très concluants. Un espoir pour tous les patients, comme Thibault, qui a pu être le premier à tester cet exosquelette, afin qu’ils retrouvent mobilité et autonomie.


A lire également : Rewalk, un exosquelette pour Anthony


Afin de pouvoir tester cet exosquelette, deux petites plaques de quelques centimètres carrés ont été implantées sur les hémisphères du cerveau de Thibault, 28 ans, tétraplégique. Ces deux électrodes sont de petits concentrés d’électronique et se trouvent juste sous la boîte crânienne du patient, sans qu’aucun fil ne dépasse.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Rewalk, un exosquelette pour Anthony

Vidéo : Un exosquelette permet à un patient tétraplégique de marcher

Il a fallu deux ans à Thibault pour qu’il apprivoise l’armure qui lui permet de faire quelques pas, mais également de porter quelque chose à sa bouche en le saisissant avec ses membres. Techniquement, lorsque Thibault pense un mouvement, le cerveau émet des ondes captées par les électrodes.

Une fois analysé, le mouvent est répercuté sur l’exosquelette. Selon les informations du site France Bleu, les mouvements sont encore un peu saccadés mais le procédé ne demande qu’à être amélioré.Ce test a été validé par les autorités, c’est une première mondiale et nous ne serons pas chauvins si nous sommes fiers que cette avancée considérable soit française ! Clinatec espère pouvoir bientôt décliner ce système « pensée-exosquelette » pour le pilotage d’un fauteuil roulant par exemple. Promis, on suivra les avancées de très près.

Crédit photo : Clinatec

Clinatec : première démonstration de l'exosquelette qui permet aux patients tétraplégiques de se déplacer

Crédit photo : Clinatec
Clinatec : première démonstration de l'exosquelette qui permet aux patients tétraplégiques de se déplacer