Innovation

Comment changer la couleur de ses yeux définitivement ?

Etrangement lorsque l'on a les yeux bleu, on les voudrait vert... Il existe des techniques médicales pour changer la couleur de ses yeux, mais elles ne sont pas sans risque pour la santé !

Lorsque l’on naît, il y a des tas de choses que l’on ne choisit pas. Une chanson disait « on ne choisit pas les trottoirs de Paris, de Manille ou d’Alger pour apprendre à marcher ». Certes mais on ne choisit pas non plus la couleur de ses cheveux, de ses yeux ou encore sa taille ou son poids. C’est plutôt la génétique qui choisit tous ces éléments pour vous. Et lorsque nous devenons adultes, nous avons parfois envie de changer la couleur de nos cheveux ou celle de nos yeux. Si, pour les cheveux, une coloration permet cette métamorphose, ce n’est évidemment pas le cas pour les yeux. Il existe plusieurs techniques pour qu’ils changent de couleur, mais elles ne sont pas sans risques. On vous explique quelles sont ces techniques et les risques qui leur sont liés.

Qu’est-ce qui détermine la couleur de nos mirettes ?

Eternel insatisfait, lorsqu’ils sont bleus, nous les voulons vert et inversement. Il faut savoir que la couleur de nos yeux est donnée par l’iris. Cet iris est un peu l’empreinte digitale de l’œil et elle est unique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle peut être utilisé en biométrie pour identifier quelqu’un. Cette couleur d’iris est déterminée par sa structure et la densité des fibres de collagènes du stroma antérieur et de la couche antérieure. La densité des pigments contenus dans les cellules exerce donc une influence sur la couleur de l’iris. Plus il contient de cellules mélanocytaires, plus l’iris est foncé.

Comment changer la couleur de nos yeux ?

Il existe donc plusieurs techniques pour changer la couleur de nos iris .La plus connue étant la pose de lentilles colorées qui vous permettent d’avoir les yeux bleu le temps d’une soirée… Attention à ne pas les utiliser de manière intempestive, elles peuvent provoquer des irritations oculaires assez rapidement. Si vous optez pour cette technique, le mieux étant de les acheter chez un opticien qui saura vous conseiller. Mais il existe d’autres techniques qui vous permettront de changer leur couleur plus ou moins durablement : la dépigmentation, la pose de prothèse entre l’iris et la cornée ou la kératopigmentation. Elles se pratiquent évidemment toutes par des spécialistes, mais ne sont pas sans risque.

Crédit photo : neoris-eyes.com
Crédit photo : neoris-eyes.com

La dépigmentation au laser

Cette technique permet de passer d’une couleur foncée à une couleur claire mais pas inversement. Lors de cette intervention, un laser appelé YAG va faire disparaître les pigments foncés de votre iris. L’intervention se réalise en plusieurs fois pour diminuer la concentration de mélanine, qui donne la couleur marron en général. Des études sont encore en cours pour déterminer la totalité des risques de cette méthode, mais les praticiens relatent quelques mésaventures :

  • Inflammation de la couche superficielle de la cornée
  • Difficulté voire impossibilité d’obtenir du bleu, on obtient plutôt du gris
  • Eblouissement possible et irréversible obligeant le port de lunettes teintées ou de soleil
  • Potentielle apparition d’un glaucome dans les cas les plus extrêmes (hypertension de l’œil)
À LIRE AUSSI :
Un homme de 78 ans retrouve la vue grâce à une cornée artificielle de nouvelle génération

La kératopigmentation

Lors de cette intervention, on injecte des pigments dans l’intra-cornéenne après tunnellisation au laser femtoseconde. Ce laser, est déjà utilisé dans la chirurgie oculaire mais pour des raisons médicales. Le pigment est donc injecté dans l’œil sous anesthésie locale et vient recouvrir la couleur d’origine. Cette technique étant assez récente dans la modification de la couleur des yeux, les risques ne sont pas encore totalement évalués. Cependant les praticiens révèlent les effets constatés :

  • Tolérance du pigment peu connue sur le long terme
  • Gêne pour examiner l’œil après la pose des pigments artificiels
  • Gêne dans la vision nocturne
  • Regard artificiel, vitreux

Les ophtalmologistes ne disposent pas encore d’assez de recul sur cette technique pour évaluer les conséquences à long terme. Cependant de nombreux spécialistes estiment qu’elle présente des risques pour la santé et déconseillent cette méthode.

La pose de prothèse

La pose de prothèse consiste à poser un implant coloré entre l’iris et la cornée. Pour se faire on incise au laser, l’implant est glissé dans l’incision et camoufle la couleur naturelle de l’iris. L’illusion est semble-t-il parfaite, mais les risques sont importants !

  • Regard figé et pupille immobile
  • Glaucome provoquant cécité dans certains cas très graves.
  • Inflammation intraoculaire qui peut provoquer une forte pression.

Rappelons que la pose de prothèses oculaires pour changer la couleur des yeux reste interdite en France, dans l’Union Européeenne et aux Etats-Unis. Et sinon ? Si nous laissions nos yeux tels que Dame Nature nous les a donnés, ce ne serait pas mal non plus ,non ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page