Innovation

Cyclospace : il réinvente la voiture avec un véhicule électrique à pédales alimenté par des panneaux solaires

Mis au point par un ingénieur francilien, le Cyclospace est une voiture à pédales qui ambitionne de rendre nos déplacements plus conviviaux. Qui plus est, il s’agit d’un véhicule qui intègre des composants basse technologie.

Nicolas Trub vit en région parisienne. Cet ingénieur en électrotechnique et électronique se passionne pour les moyens de transport « naturels et conviviaux ». Et c’est sans aucun doute pour cette raison qu’il a développé le Cyclospace. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un véhicule à pédales suffisamment spacieux pour accueillir plusieurs personnes à la fois. Trub travaille sur le projet depuis environ quatorze ans, période pendant laquelle il a pu concevoir une dizaine de modèles différents du Cylcospace.

Pas plus de 30 km/h

Le Cyclospace a été conçu pour être le plus simple possible. Le choix d’utiliser des éléments basse technologie découle du fait que le créateur du véhicule veut que l’utilisateur puisse être mesure de faire les réparations lui-même en cas de panne. Pour le design, Nicolas affirme s’être inspiré de la conception des voitures à fonctionnement musculaire de l’entreprise Mochet, lesquelles ont été produites dans les années 30. Le Cyclospace roule à moins de 30 km/h, une vitesse qui, selon son concepteur, est idéale pour profiter de son caractère « poétique ».

Une étonnante voiture à pédales qui pèse moins de 100 kg
Une étonnante voiture à pédales qui pèse moins de 100 kg. Crédit photo : Nicolas Trub / Cyclospace (Capture d’écran Facebook / La Boutique Du Futur)

Une automobile à proprement parler

Grâce à sa vitesse réduite et l’absence de portière, la voiture à pédales du Francilien n’est pas seulement un moyen de transport ludique, mais aussi un engin qui permettra à ses occupants d’échanger avec les passants. « Moi, j’essaie d’inventer une voiture dans laquelle on ne s’engueule pas », a déclaré Trub. Toujours selon son concepteur, le Cyclospace répond parfaitement au sens du mot « automobile ». « Elle va chercher son carburant à des milliers de kilomètres, elle va chercher sa maintenance dans des garages », a-t-il dit à propos de ce qui a toujours été considéré comme une automobile.

“Le Cyclospace est un véhicule familial à propulsion musculaire. Muni d’un toit transparent qui protège ses passagers des intempéries, il offre des sièges confortables ce qui permet des randonnées agréables dans un parfait respect de l’environnement. Une assistance au pédalage est une option utile pour les longues distances et les zones à fort dénivelé.” Nicolas Trub / Cyclospace

Prix et disponibilité

La fabrication du Cyclospace se déroule entièrement en France dans des ESATS (Établissements ou service d’aide par le travail). Actuellement, Trub ne vend qu’un exemplaire par an, mais il se dit satisfait de ce résultat : « c’est génial car c’est exactement mon rythme. » Bien sûr, il ne compte pas en rester là. Le véhicule est disponible en précommande sur un site web que le designer a ouvert pour le promouvoir.

Le prix varie en fonction des options et des caractéristiques générales. Les acheteurs peuvent choisir entre plusieurs modèles et Trub affirme même déployer régulièrement des mises à jour pour améliorer le confort et la sécurité des occupants. Sinon, il existe aussi des formules de location qui vous permettront de profiter de ce véhicule hors du commun sans avoir à débourser une somme colossale.

Source
francebleu.fr

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

4 commentaires

  1. L’idée est bonne mais 30 km / h ça ralenti la circulation et ça énerve les automobilistes et je suppose qu’un tel véhicule n’est pas autorisé sur les pistes cyclables .
    Ça irait à 50 , pour la ville je dirais bravo , mais là , non

  2. En Belgique à Bruxelles c’est 30 max un peu partout… à Paris ou dans n’importe quelle grande ville, avec les bouchons, vous dépassez souvent les 30 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page