Innovation

Dans l’Ohio, un chirurgien pédiatrique réalise de jolis dessins sur les pansements de ses petits patients

L'hospitalisation d'un enfant est toujours un moment difficile à gérer ! Un chirurgien de l'Ohio prend le temps de réaliser un dessin personnalisé sur chacun des pansements qu'il applique. Ses patients sont ravis de voir un joli personnage recouvrir le pansement.

Que l’on soit adulte ou enfant, les séjours à l’hôpital ne sont jamais un moment agréable. Quand un enfant doit subir une opération ou une piqûre, la peur de l’aiguille ou du pansement est toujours possible. Un chirurgien de l’Ohio prend le temps de réaliser de jolis dessins sur les pansements après l’opération.

Un peu comme l’ourson qui camoufle les poches de sang, l’objectif de ce chirurgien pédiatrique est de dédramatiser le pansement ou la cicatrice par une image ludique que l’enfant gardera en mémoire. Certains pédiatres réalisent ces mêmes dessins avant un vaccin, mais le Dr Robert Parry peut se targuer d’avoir réalisé 10 000 dessins !

A LIRE AUSSI :
Des chirurgiens anglais opèrent le cerveau d'une violoniste pendant qu'elle joue de son instrument

Le docteur Robert Parry dirige le service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital d’Akron dans l’Ohio. Lorsqu’il termine une opération et doit appliquer un pansement sur la cicatrice, il s’arme de feutres colorés et se met à dessiner. Il prend le temps de réaliser de jolis personnages qui plairont à l’enfant quand il s’éveillera. Que ce soit un petit Olaf de la Reine des Neiges ou un Snoopy, peu importe, il dessine tout !

Les enfants opérés savent qu’ils auront un joli papillon ou un petit chien sur leurs pansements… La découverte de la cicatrice n’est donc plus une source d’angoisse pour eux. Ils sont plus excités à l’idée de découvrir le motif de leurs pansements qu’apeurés par la taille de leur cicatrice.

#1. Pediatric surgeon Dr. Robert Parry always takes a moment to make sure a scar isn’t the only lasting memory of a…

Publiée par Akron Children's Hospital sur Samedi 1 février 2020

Avouons tout de même que ce chirurgien possède un bon coup de crayon ! Il prend aussi sur son temps pour réaliser ces petites œuvres d’art. Un art éphémère qui n’a pour but que de rassurer les enfants et d’apporter un peu de couleurs aux matériels aseptisés de l’hôpital ! On imagine très bien les enfants comparer leurs pansements au lieu de détailler leurs cicatrices et ça fait du bien au moral !

Although the pen may not be mightier than the scalpel, pediatric surgeon Robert Parry always takes a moment to make sure a scar isn't the only lasting memory of a child's surgical procedure. Dr. Parry estimates he has created dressing drawings for more than 10,000 patients.

Publiée par Akron Children's Hospital sur Samedi 21 janvier 2017

 

Via
positivr.fr
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer