« Des légumes toute l’année », l’invention d’une serre aquaponique autonome et clés en main

Une serre en aquaponie, c'est combiner un élevage de poissons à une culture de plantes. Les deux éléments se nourrissent alors mutuellement et permettent une certaine autonomie alimentaire.

Vous possédez un jardin, mais l’idée d’y creuser un potager ne vous séduit pas. Si à la place du potager, vous optiez pour une serre en aquaponie ? Les serres aquaponiques combinent l’aquaculture (les poissons) et une culture de fruits et légumes 100 % biologiques. L’entreprise Shoji Garden conçoit des serres quatre-saisons en cèdres, dans lesquelles ont été intégrés des systèmes aquaponiques autonomes. Ces derniers sont faciles à installer et simplifient la culture des légumes, la rendant accessible à tous. Ces serres, assez vite rentabilisées et dans lesquelles il est très simple de cultiver, pourraient vous faire économiser de l’argent dès la 6ᵉ année après l’achat. Découverte.

Quelles sont les caractéristiques des serres Shoji Garden ?

Comme nous vous l’avons dit en préambule, la serre en aquaponie permet de cultiver des fruits et légumes toute l’année dans un écrin de bois esthétique. Un lieu solide, durable et dans lequel l’isolation thermique a été pensée pour être la plus efficace possible. Ces serres Shoji Garden fabriquées au Québec sont modulaires, extensibles, parfaitement ventilées grâce à un volet surdimensionné. Elles ne demandent que très peu d’entretien. Il est également possible d’ajouter des options qui feront bien sûr augmenter la facture, mais vous permettront un entretien encore moins important. Vous pouvez, par exemple, choisir un volet automatique mécanique ou électrique ainsi qu’un contrôleur électronique pour volets, une porte supplémentaire ou une pente de toit différente.

L’aquaponie qu’est-ce que c’est exactement ?

Le mode aquaponique est utilisé depuis la nuit des temps, mais est devenu délaissé de nos jours. Il consiste à cultiver des végétaux en symbiose avec un élevage de poissons. Les petits poissons produisent des déchets naturels, des déjections, qui vont venir servir d’engrais aux végétaux de la serre. Le mot aquaponie est une fusion d’aquaculture (élevage de poissons) et d’hydroponie (culture des plantes par l’eau enrichie de matières minérales). Une serre en aquaponie réinvente un écosystème à l’intérieur duquel trois types d’organismes vivants se côtoient.

Les poissons sont les premiers arrivés dans cet écosystème, leurs déjections riches en minéraux allant enrichir les plantes. Ensuite, nous trouvons les bactéries aérobies qui transforment les matières organiques comme l’ammoniaque/ammonium et l’urée en nitrites puis en nitrates À la fin se situent les plantes cultivées qui utilisent les nutriments et épurent l’eau par l’assimilation des racines. Ce principe ancestral nous vient des Chinampas, des îles artificielles très utilisées par les Aztèques ou les Nahuas. Ils étaient des peuples précolombiens, où les rizières étaient nourries par la boue des canaux chargés de déjection de poissons.

Une serre quatre saison pour cultiver des légumes frais toute l'année.
Une serre quatre saison pour cultiver des légumes frais toute l’année. Crédit photo : Shoji Garden

La renaissance de l’aquaponie ?

Depuis quelques années, le système des serres en aquaponie revient en force aux États-Unis et en Australie. Dans ces pays où les températures peuvent très hautes ou très basses, l’aquaponie procure un système qui permet de cultiver ses fruits et légumes 365 jours par an. Très économique puisqu’elle ne nécessite aucun apport en eau, très peu d’électricité et aucun engrais. Les poissons et l’eau de départ le font déjà à votre place. Quant à l’entretien des plantes, il est réduit au minimum, les fruits et légumes ont une croissance plus rapide qu’en pleine terre. Ils sont protégés du froid et de la chaleur, grandissent grâce aux poissons, puis lorsqu’elles fanent, redeviennent nourriture pour les poissons ! Alors ça vous tente une serre en aquaponie ? Plus d’informations : shojigarden.com

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Shojigarden.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Un commentaire

  1. Bonjour, bon article mais il existe en France aussi des serres sert utilisant l’aquaponie en combinaison avec le potager.
    La marque Myfood à été présenté il y a quelques années au salon de l’agriculture et reste encore aujourd’hui disponible à l’achat en France. Les différences avec ce qui est présenté dans l’article, c’est qu’elle n’est pas fabriqué en bois et comporte différents modèles dont un avec bacs pour poissons.
    Pour ceux que cela pourrait intéresser, la France à des produits équivalent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page