Des scientifiques inventent une brique de verre isolante à base d’aérogel de silice, l’Aérobrick

L'aérogel de silice injecté dans des briques de verre leur confère de nouveaux pouvoirs isolants tout en conservant leur translucidité.

Nous avons tous déjà vu de magnifiques murs translucides, conçus à partir de briques de verre. Ces éléments de construction sont souvent utilisés pour la construction de murs intérieurs ou extérieurs, ou encore comme éléments décoratifs. Les briques de verre sont généralement fabriquées à  partir de verre pressé ou soufflé. Elles peuvent être teintées dans différentes couleurs ou simplement être transparentes. Très appréciées des architectes en charge des bâtiments publics depuis longtemps, ces briques de verre ne peuvent pas être utilisées pour des murs porteurs. L’Empa, le laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche suisse, affirme avoir inventé des briques de verre aérogel isolantes qui laissent passer la lumière. Découverte.

Pourquoi inventer ce type de brique en verre ?

Ceetes, les briques de verre peuvent être utilisées pour des murs, mais ceux-ci ne peuvent pas être porteurs. À l’heure actuelle, ces briques laissent bien entrer la lumière, mais elles ont un pouvoir isolant infime. L’idée des chercheurs suisses était donc de concevoir des briques en verre, qui permettent de construire un bâtiment entier et parfaitement isolé. Les deux exigences de ce nouveau matériau étaient ainsi d’être hautement isolant pour la chaleur, et translucide pour la lumière. Un matériau qui réduirait l’impact environnemental de l’électricité requise pour le chauffage et qui permettrait aux Établissements Publics Fonciers (EPF) d’économiser sur leurs factures.

Des chercheurs suisses inventent une brique de verre translucide et isolante grâce à l'aérogel.
Des chercheurs suisses inventent une brique de verre translucide et isolante grâce à l’aérogel. Crédit photo : EMPA

Comment ces briques de verre sont-elles conçues ?

Les chercheurs suisses ont choisi l’aérogel de silice pour concevoir ces briques « de verre ». L’aérogel de silice est un matériau très léger et poreux, fabriqué à partir de gel de silice. Il a été découvert en 1931 par le chimiste américain Samuel Kistler. Les propriétés de l’aérogel de silice sont uniques et en font un matériau de choix pour de nombreuses applications industrielles et scientifiques. Ce matériau est, par exemple, considéré comme le matériau solide le plus léger au monde, avec une densité aussi faible que 0,001 g/cm³.

Il est également très isolant avec une très faible conductivité thermique. Bien entendu, il est aussi transparent. Ce qui permet de laisser pénétrer la lumière naturelle. Enfin, l’aérogel de silice est un matériau très résistant, capable de supporter des charges importantes. Il reste cependant un matériau coûteux à produire. C’est peut-être l’une des raisons qui font que son utilisation est encore assez rare. Intégrer de l’aérogel de silice dans les briques est l’invention de Jannis Wernery et de ses collègues du département Building Energy Materials and Components. Dès 2017, ils ont présenté cette brique innovante appelée Aérobrick.

Une brique de verre isolante qui laisse passer la lumière.
Une brique de verre isolante qui laisse passer la lumière. Crédit photo : EMPA

Pourquoi est-ce très innovant ?

Pour parvenir à fabriquer leur « Aérobrick », l’équipe d’inventeurs a mis au point un nouvel élément de construction modulaire. Cet élément est conçu à base de verre flotté et de granules d’aérogel de silice. Ainsi, il combine les deux exigences : translucidité et isolation. En réalité, les briques de verres sont remplies de ces granules d’aérogels, leur conférant une meilleure solidité, tout en conservant les propriétés des briques de verre traditionnelles. « Les chercheurs de l’Empa ont obtenu cette combinaison de résistance, d’isolation et de transmission de la lumière grâce à des entretoises décalées entre les feuilles de verre à l’intérieur de la brique de verre, qui garantissent la stabilité statique avec un transfert de chaleur minimal. », apprend-on dans leur rapport. Serait-ce la solution pour la construction de bâtiments esthétiques et respectueux de l’environnement ?

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Empa.ch

Alexandre Bonazzi

J'ai presque un demi-siècle et papa de deux grandes filles. J'ai fait des études en droit et travaillé pendant 30 ans dans une société d'études et de conseil en marketing. Aujourd'hui, je suis créateur de site internet pour les petites entreprises. Je suis passionné par les nouvelles technologies, la High-tech et la pop culture en général. J'ai fondé le site NeozOne en 1999 et depuis je partage avec vous (bénévolement) mes astuces, mes tests et quelques fois mes humeurs, je modère également les commentaires de NeozOne. Je suis par ailleurs amateur de cinéma, série TV, les jeux de plateaux et les jeux de rôles. N'hésitez pas à me contacter directement par courrier électronique pour toute question

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page