Des étudiants américains ont inventé une montre destiné à injecter l’épinéphrine, indispensable aux personnes allergiques : EpiWear, une montre qui pourrait sauver des vies !

Les meilleures idées viennent souvent de ceux qui souffrent d’une maladie ou d’un handicap ! Ils essaient d’améliorer leur quotidien en créant des appareils ou mécanismes qui leur permettront de se déplacer ou de moins souffrir.

C’est le cas de Justin Tang, un étudiant souffrant de multiples allergies qui a inventé l’EpiWear, un dispositif portable qui se fixe au poignet et qui est capable d’injecter la dose d’épinéphrine nécessaire pour calmer la crise allergique. L’EpiWear est préréglée avec la dose de 0.3 ml et permet l’injection en quelques secondes sans l’encombrement habituel des matériels d’injection. Un gage de sécurité et de sérénité pour les allergiques, dont le nombre a doublé en 20 ans… La faute à la pollution ? Peut-être ?


A lire également : K’Watch Glucose, la montre qui contrôle le diabète sans douleur ni prise de sang


L’EpiWear est donc un petit dispositif qui se porte comme une montre, qui a été développé par les étudiants de l’université de Rice (Houston, Texas). Cette montre est composée d’un système d’injection activé par un ressort.

Vidéo : Des étudiants travaillent sur des dispositifs portables pour mettre fin aux réactions allergiques.

Pour réaliser l’injection le site techxplore.com nous indique qu’il suffit de relâcher le levier de sécurité qui laissera apparaître un bouchon qu’il suffira d’apposer sur la cuisse pour libérer le produit injectable.

Les dispositifs d’injection actuels sont plutôt encombrants et tous portatifs, ils s’oublient donc facilement et l’injection qui demande souvent une réactivité immédiate peut être retardée et mettre la vie de l’allergique en danger. Avec EpiWear il suffit de la glisser au poignet pour l’avoir toujours sur soi.

Pour le moment, ce modèle n’est qu’un prototype mais il fonctionne. Le produit final devrait être affiné et rendu plus esthétique et plus discret. Mais la recherche avance toujours et nous espérons que cette EpiWear intéressera de grands laboratoires pour permettre aux personnes allergiques de vivre plus sereinement. Finalement les meilleures idées ne viennent-elles pas des principaux intéressés ?