Innovation

Guac-Lock : deux mamans deviennent millionnaires en inventant un appareil pour conserver le guacamole

Aux Etats-Unis, deux amies ont inventé un contenant empêchant le guacamole de brunir. Fallait y penser !

Le guacamole connait un réel succès en Amérique. Tous les Américains en raffolent pendant les fêtes. Mais seul problème, le guacamole brunit très rapidement au contact de l’air. Deux américaines ont eu une idée géniale ! Jane Och et Sharon Prince ont inventés une boîte qui empêche le guacamole de s’oxyder. Après quatre ans de développement, le Guac-Lock a été lancé en 2016 et ses ventes ont déjà rapporté 1 million de dollars ! Un véritable succès pour ces deux mères de famille. « Si nous pouvons le faire, n’importe qui peut le faire » déclarent les deux femmes.

D’où est venu cette idée ?

En 2012, lors d’une simple conversation dans sa cuisine, Jane Och se rend compte que son guacamole n’a pas brunit. En effet, sans ouvrir la boîte de guacamole pendant plusieurs jours, le guacamole est toujours vert ! « J’ai réalisé que si je ne touche pas ce contenant de guacamole, il ne brunira jamais », a déclaré Jane Och.

Avec son amie Sharon Prince, elles ont donc imaginé qu’en arrivant à créer un contenant totalement hermétique, le guacamole ne brunira jamais ! De multiples astuces existaient déjà pour éviter au guacamole de s’oxyder, mais aucune d’entre elles n’était réellement efficace.

C'est le printemps ! Et si vous vous mettiez au composteur de cuisine ?

Un prototype du Guac-Lock

Afin de mettre au point leur invention, Sharon Prince et Jane Och ont mis au point un prototype du Guac-Lock. Grâce à un ami, elles ont rencontré un designer industriel qui na créé de multiples prototypes faciles à utiliser tout en chassant l’air de la boîte. « Nous avons commencé avec des conteneurs rabattables et, littéralement, au milieu de la nuit, nous avons eu cette révélation », a déclaré Och.

Par la suite, un autre ami les a mis en contact avec le Chicago International Home and Housewares Show, et elles ont dû mettre rapidement au point un prototype. Après sa création, les deux amies ont présenté leur produit au salon des articles ménagers en 2014. Et le succès fut au rendez-vous ! Tout le monde voulait se le procurer, le produit à même fini finaliste dans la catégorie des innovations !

Guac-Lock : deux mamans deviennent millionnaires en inventant un appareil pour conserver le guacamole
Crédit photo : Guack-Lock

Lors de ce salon, Bruce Kaminstein, fondateur de la société Casabella, a rapidement été séduit par l’invention des deux femmes. Il leur a donc proposé un accord de licence pour le Guac-Lock !

Problème du Guac-Lock

Son principal défaut initial était le matériau utilisé pour sa fabrication : le silicone. En effet, celui-ci présente un problème pour les deux américaines: sa perméabilité aux différents gaz. Il laisse s’infiltrer l’air dans le contenant ce qui fait brunir le guacamole sur la durée.

F.A.C.E : il invente un ingénieux extincteur automatique pour les maisons individuelles

Pour résoudre ce problème non négligeable, les deux femmes ont embauchés un ingénieur en matériaux. Celui-ci leur a proposé de fabriquer leur produit avec un matériau moins perméable que le silicone : l’élastomère thermoplastique. La réalisation du Guac-Lock avec ce nouveau matériau a pris environ six mois et a coûté cher à Jane Och et Sharon Prince, mais le concept a finalement été approuvé par la FDA.

 

Après l’effort, le réconfort…

En 2016, le Guac-Lock est enfin mis sur le marché. Les petites boîtes sont vendues au prix de 29,99 dollars et les ventes s’élèvent à 200 000 dollars pour la première année de commercialisation. C’est en 2017 que le Guac-Lock connait un véritable succès, les ventes atteignent alors 1 million de dollars. Le produit est aujourd’hui disponible sur Amazon, Bed, Bath et Beyond. Les deux femmes veulent désormais étendre leur invention à d’autre produit comme la salade de thon, ou encore le pesto !

 

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page