Innovation

Il invente une petite remorque pour vélo innovante qui coûte moins de 150€ à construire (avec plans)

Partir à vélo sur les routes de campagne avec une petite remorque ? Pour l'année prochaine, vous pourriez la construire vous-même en suivant les conseils de Paul Elkins, un inventeur un peu fou mais diablement intelligent !

Le cyclotourisme se développe de plus en plus, avec l’envie de découvrir la Loire à vélo par exemple, ses châteaux, et ses immenses pistes cyclables… Mais, voyager à vélo, c’est aussi réserver des hôtels ou des gîtes sur votre route, pour vous reposer des kilomètres avalés. Et, finalement, ce mode de vacances qui se veut économique peut se révéler assez coûteux. Mais, si vous optez pour l’invention de Paul Elkins, vous allez pouvoir dormir dans une petite maison mobile qui ne coûte que 150€ à construire. Et, cette invention c’est une petite remorque qui s’accroche sur votre vélo. Elkins vous fournit même les plans pour 20€ ! Découverte.

Qui est Paul Elkins ?

Cet inventeur talentueux se définit comme un artiste et designer novice… Depuis sa plus tendre enfance, il se passionne pour les innovations. Une passion qui lui vient de ses visites à la ferme où il était fasciné par les machines fabriquées par son cousin. Il explique qu’au lieu d’aller les acheter, son cousin fabriquait les outils dont il avait besoin… Il commence alors par dessiner des bateaux, des voitures et des maisons, puis développe quelques prototypes et les publie sur sa chaîne YouTube @Paul Elkins. L’homme se consacre à ses créations de mini-structures légères, transportables et résistantes aux intempéries, toutes avec des pédales de vélo. Il a d’ailleurs quitté son emploi chez Boeing pour se consacrer à sa passion. L’une de ses dernières inventions est donc la petite maison mobile qui s’accroche sur le vélo : la Nomad Bicycle Camper. Vous pouvez acheter les plans (pour 20€) de cette incroyable invention.

Les plans de cette remorque sont à vendre pour 20€
Les plans de cette remorque sont à vendre pour 20€. Crédit photo : Paul Elkins

La Nomad Bicycle Camper en détails

150 € pour une tente, c’est peut-être un peu cher, mais pas pour celle-ci, car finalement, elle revient à une vraie petite maison qui ne pèse pas plus de 20 kilos. Le confort y est peut-être spartiate, mais elle évite de dormir au sol, protège des moustiques ou des intempéries. Pour créer sa remorque de vélo, il s’est inspiré de l’une de ses précédentes créations, le Homeless Emergency Shelter, un refuge pour sans-abri. La forme de capsule permet de maintenir la structure et de simplifier la construction, tout en gardant une bonne résistance. Le matériau plastique provient de panneaux publicitaires recyclés, qu’il appelle des « Freebies ». L’avant de la Nomad Bicycle Camper est arrondi et il a été recouvert d’une peinture spéciale pour plastique, qui protège des UV et qui le rend plus joli. Pour la construction de cette petite maison, vous aurez besoin de quelques matériaux recyclés ou neufs. Ainsi, l’inventeur explique qu’il faut :

  • Des roues de bicyclette;
  • Du bois pour fabriquer le cadre;
  • Des matériaux isolants;
  • Du ruban adhésif;
  • Des vis et attaches zip;
  • De la peinture.
À LIRE AUSSI :  Cette entreprise transforme les utilitaires en chouettes camping-cars Citroën Type H

Il estime le coût des matériaux de construction à environ 150€.

Un petit tour à l’intérieur ?

Ce n’est évidemment pas le grand luxe qui vous attend, mais la remorque est assez grande pour pouvoir y dormir, allongé, et les murs assez solides pour vous protéger… La petite lucarne laisse entrer la lumière naturelle et vous offre une vue sympa sur l’extérieur depuis votre couchage. L’inventeur a également installé une petite lumière LED pour vos soirées, et des lumières réfléchissantes à l’arrière pour votre sécurité.

L'intérieur de la Nomad Bicycle Camper
L’intérieur de la Nomad Bicycle Camper. Crédit photo : Paul Elkins

Pour dormir, il a inclus une feuille de mousse qui fait office de matelas; plus confortable que des cailloux ou de l’herbe mouillée ! De chaque côté, il a installé de petits bancs, qui servent aussi de rangements pour stocker nourriture et accessoires, préparer les repas, ou poser les glacières qui font office de réfrigérateurs. Les rangements peuvent être fermés et verrouillés pour éviter le désordre pendant le voyage. Alors ? Pour l’été prochain, une petite remorque sur votre vélo pour moins de 150€ ça vous dit ?

L'intérieur de la Nomad Bicycle Camper
L’intérieur de la Nomad Bicycle Camper. Crédit photo : Paul Elkins

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

6 commentaires

  1. Merci infiniment Nathalie Kleczinski pour cet article très complet, clair et bien illustré, qui permet vraiment de se faire une bonne idée de ce Nomad Bicycle Camper et de connaître son ingénieux inventeur!
    Je suivrai avec plaisir vos prochains articles
    Bien à vous,
    Bernard

  2. Je fais partie de ces inventeurs qui réalisent leurs réves avec passion , bravo pour ce génie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page