Innovation

Le gouvernement thaïlandais invente un engin innovant pour remplacer les singes dans les cocoteraies

Selon la PETA, les singes grimpeurs qui ramassent les noix de coco seraient maltraités... Le gouvernement a donc décidé d'inventer un dispositif pour remplacer les animaux !

C’est une question que l’on ne se pose, à priori, jamais dans notre pays. Mais en Thaïlande, les singes sont formés et donc domestiqués par l’Homme pour grimper aux cocotiers et décrocher les noix de coco à grande hauteur. Une aide indispensable pour les agriculteurs qui utilisent les singes pour ce travail depuis la nuit des temps. Mais les mœurs évoluent et c’est une bonne chose pour la protection des animaux. Il y a quelques années, l’exploitation de ces grands singes a déclenché la colère de la PETA (People for The Ethical Treatment of Animals), un groupe de défense du droit des animaux, très présent et très actif dans le monde entier. Un rapport de la PETA expliquait que les singes étaient maltraités; il a donc fallu trouver une alternative à l’utilisation de ces animaux. Découverte de cette invention !

La maltraitance pointée par la PETA

Pour l’association, les agriculteurs qui dressaient les singes pour arracher les noix de coco étaient maltraitants; ils ont donc demandé à mettre un terme à ces pratiques d’exploitation à des fins commerciales des animaux « sauvages » en Thaïlande, mais également partout dans le monde… Le gouvernement Thaïlandais, par l’intermédiaire du ministère de l’Agriculture, a donc décidé d’inventer un outil pour les agriculteurs qui remplacerait les singes. Les autorités du pays, craignant que la maltraitance animale vienne salir la réputation de l’industrie de la noix de coco, ont entrepris de trouver une solution pour remplacer les singes…

Quelle solution ont-ils trouvé ?

La première des solutions a été de vendre de petites pousses de cocotier, accessibles sans singe… Mais ils ont aussi proposé une autre solution, plus technique pour pouvoir continuer à exploiter les nombreuses cocoteraies du pays, sans les singes: un engin qui ressemble à un appareil orthopédique et qui s’attache à la taille du grimpeur, qui peuvent donc monter dans les arbres en s’agrippant aux troncs comme le feraient les singes. Cette invention est d’ailleurs devenue une norme agricole en Thaïlande.

Même si cet outil en a l’air, il n’a rien d’automatique: le grimpeur doit tout de même monter à la force de ses muscles. Selon le directeur général, l’engin s’attache aux jambes de l’agriculteur, ajoutant 5 kilos supplémentaires à chacune. Cela lui permettant de monter sur l’arbre à une vitesse d’environ 0,14 mètre par seconde, soit 8,4 mètres par minute. Un cocotier moyen mesure entre 18 et 24 mètres de haut, ce qui signifie qu’un agriculteur peut y grimper en deux minutes et 15 secondes à trois minutes. L’histoire ne dit pas si les associations de défense des arbres vont accepter que les troncs soient meurtris par les cerclages en fer !

Un scooter mécanique pour remplacer les singes
Un scooter mécanique pour remplacer les singes. Capture d’écran YouTube (Photo d’illustration non contractuelle)

Le scooter indien pour grimper aux cocotiers…

La raison qui a poussé un agriculteur indien à inventer un scooter pour grimper aux cocotiers est un peu différente de l’invention thaïlandaise… En effet, cet homme s’est retrouvé devant deux problèmes pour récolter ses noix de coco : celui de son âge, qui avançait, et la pénurie de main d’œuvre dans les exploitations agricoles. Il a alors utilisé ses connaissances en physique pour fabriquer un petit scooter qui grimpe aux arbres. Ganapathi Bhat a d’ailleurs travaillé deux ans sur son invention… C’est en fait un mécanisme de vélo modifié qu’il a adapté sur un moteur de tronçonneuse et qui fonctionne avec de l’essence. Son invention lui a permis, en deux ans, de récolter plus de 2000 noix de coco, seul… Et il a évidemment mis son invention au service des autres agriculteurs confrontés aux mêmes soucis que lui !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Nationthailand.com

Un commentaire

  1. Peut étre une bonne chose pour les singes mais certainement pas pour les arbres et son environnement
    Lacérations de l écorce
    Pollution liée à l appareil thermique bruits et émanation
    Modifications des plants (arbres plus petits )
    Peu sécurisé pour les travailleurs qui seront les nouveaux esclaves …,

    Où est le progrès ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page