Leborgne : cette invention innovante permet de fendre le bois de chauffage sans aucun effort !

Fendre le bois est une étape fatigante mais nécessaire pour se chauffer l'hiver… Avec un fendeur de bûches, vous pourriez gagner du temps et de l'énergie !

Si vous avez opté pour le chauffage au bois dans un poêle, un insert ou une cheminée classique à foyer ouvert, vous n’échapperez pas à la tâche difficile du fendage du bois… À moins de vous faire livrer vos bûches déjà fendues, et donc de payer votre bois de chauffage beaucoup plus cher, il va falloir passer sur le billot ! Fendre les bûches en deux ou quatre est une tâche assez pénible, qui demande beaucoup d’efforts si vous utilisez les outils classiques que sont le billot, le coin, le merlin et la hache… Fendre le bois lors de la livraison, c’est vous assurer un bois plus sec, avec un meilleur taux de combustion, et adapté à la taille de votre foyer évidemment. Et, si pour éviter les maux de dos et la fatigue après le fendage, vous optiez pour un fendeur de bûches ? On vous explique comment ça fonctionne et les différents types existants.

Comment fonctionne un fendeur de bûches ?

Tout d’abord, il faut savoir que le fendeur de bûches facilite le travail de l’apprenti bûcheron, mais ce n’est pas non plus une baguette magique ! Cet outil vous permettra en revanche d’avoir une position de travail plus confortable, notamment en gardant le dos droit pour effectuer le fendage. Le fendeur se pose sur un coin de la bûche, et fonctionne grâce au coulissement de deux tubes: ainsi, en soulevant uniquement la partie supérieure, et en la laissant coulisser sur le tube inférieur pour frapper le coin, il n’est plus nécessaire de soulever l’outil dans son intégralité.

Le fendeur de bûches Leborgne
Le fendeur de bûches Leborgne. Crédit photo : Leborgne (Capture d’écran YouTube)

Quels sont les avantages d’un fendeur de bûches ?

Investir dans une modèle comme celui proposé par l’entreprise française Leborgne, c’est vous assurer une précision inégalée du début à la fin de votre tâche. Le coin repose sur la bûche directement, ce qui supprime les « coups manqués » qui vous obligent à recommencer encore et encore… De plus, cet outil assure également un travail en toute sécurité. Puisque le système est coulissant et qu’il frappe directement le bois à l’intérieur du tube, vous supprimez les risques de projections d’éclats métalliques qui se produisent fréquemment lorsque vous venez frapper le coin métallique. Le modèle de la marque Leborgne vous propose une véritable alternative qui permettra à tous, débutants, confirmés, personnes âgées, de pouvoir tranquillement fendre du bois, avec moins d’efforts.

Les précautions à prendre

Certes, le fendeur de bûches vous facilitera grandement la tâche, mais cela n’empêche pas de respecter certaines règles de sécurité :

  • Éloigner les animaux et les enfants de votre espace de fendage;
  • Portez des gants, cela vous évitera les échardes;
  • Portez un casque si vous utilisez un puissant fendeur thermique;
  • Portez des lunettes protectrices pour évier les projections dans les yeux;
  • Portez aussi des chaussures de sécurité: une grosse bûche sur le pied, peut provoquer des blessures !

Le fendeur de bûches Leborgne en détails

Ce modèle assemblé en France pèse seulement 6.1 kilos et mesure 98 centimètres de hauteur. Il est fabriqué en acier trempé et procure une excellente robustesse et une parfaite ergonomie. Il permet de travailler sur des bûches de 50 centimètres de longueur au maximum et pour un diamètre maximal de 40 centimètres. Le dispositif dispose d’une goupille de sécurité, et d’une poignée élastomère à rebords empêchant de se coincer les doigts et diminuant les vibrations, ce qui le rend plus stable et sûr… Plus d’informations, rendez-vous sur le site Leborgne.fr.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Leborgne.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page