Splitz-All : l’invention d’un outil hydraulique innovant pour fendre facilement le bois de chauffage

Un fendeur de bûches hydraulique qui va vous faire gagner du temps, et économiser votre énergie: découvrez le Splitz-All !

Le métier de bûcheron ne s’improvise pas et quand nous devons fendre des bûches de bois, que ce soit avec une hache, un coin ou un merlin, c’est une tâche difficile qui nous attend, qui demande force et endurance quand trois stères vous attendent sagement ! Un objet existe pour vous faciliter cette tache compliquée : le Splitz-All, un outil manuel qui permet de fendre, couper et débiter des rondins de bois de manière enfantine. De plus, vous ne vous casserez plus le dos à fendre du bois, puisque vous pourrez l’utiliser en restant debout et le dos droit… Découverte.

Le Splitz-All qu’est-ce que c’est exactement ?

Le Splitz-All se présente comme un outil qui dispose d’une lance avec une pointe en flèche et acérée. Il dispose aussi d’une poignée double qui permet de rabattre le dispositif vers le bas. L’outil est une hache et fendeuse de bois hydraulique qui vous permettra de posséder les deux outils nécessaires à la tâche en une seule et même machine. Le fendeur de bûches manuel Splitz-All propose un moyen abordable, rapide et sûr d’empiler le bois en hauteur. Et, vous allez même pouvoir contrôler l’endroit où vous souhaitez voir la bûche se fendre, et lui appliquer la puissance de votre choix.

Le fendeur de buches Splitz All
Le fendeur de buches Splitz All. Crédit photo : Good N Useful

Comment ça marche ?

Le fendeur de bûches Splitz-All ne ressemble pas réellement aux autres types de fendeurs de bûches que vous connaissez déjà. Il est disponible en diverses dimensions, mais quelque soit la taille choisie, l’outil reste facile à manipuler et à mettre en place. Pour l’utiliser, il suffit de placer l’embout sur une bûche et de faire glisser avec force l’entraîneur de haut en bas. Le mouvement vers le bas du tournevis force la pointe à pénétrer dans la bûche et à la briser. Si l’on compare avec le fendage manuel, vous n’aurez donc plus à viser la bûche, ni vous courber, ni frapper de toutes vos forces pour espérer vaincre la maudite bûche !

Et, surtout, aucun risque de coincer l’outil dans la bûche; en effet, le décoincer demande parfois des efforts surhumains, nous avons déjà testé la hache coincée ! Avec le Splitz-All, la pointe du coin peut être maintenue en place, la bûche restant en place, tandis que seul le driver bouge. Lorsque le conducteur est poussé vers le bas, le poids du corps fournit une grande partie de la force qui permet d’effectuer le travail. Les poignées verticales sont suffisamment longues pour permettre aux utilisateurs de toutes tailles de les saisir confortablement sans se mettre dans une position inconfortable.

L'invention d'un outil pour fendre le bois
L’invention d’un outil pour fendre le bois. Crédit photo : Good N Useful

Un outil économique !

Le Sliptz-All se compare aux outils électriques en termes de performances, mais il est beaucoup moins cher qu’un fendeur de bois hydraulique classique. L’idée d’utiliser un fendeur de bûches est de fabriquer du combustible de chauffage… Or, les fendeurs classiques sont de gros consommateurs de carburant et ils sont aussi très bruyants, dégagent des odeurs, etc. Avec le fendeur de bois Splitz-All, il n’y a rien à installer et il peut être utilisé par les débutants en coupe de bois… La taille de la bûche doit correspondre à la taille de l’auge du fendeur hydraulique évidemment, mais il pourrait dans l’absolu s’attaquer à de plus grosses bûches facilement. Plus d’informations : Good N Useful

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
3d-innovation-center.over-blog.comGoodnuseful.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

8 commentaires

  1. Bah il a pas vraiment inventé quelque chose !!!! Ce n’est qu’une énième version de ce qui existe déjà….. et puis pourquoi parle t’on d’hydraulique ???

  2. Il a volontairement tapé trop large a la hache pour simuler l’échec… Et après avec son outil soit disant révolutionnaire il débite de l’extérieur par petites sections ce qui aurait très bien fonctionné également à la hache… C’est comme tout il ne faut pas être gourmand et sur le long terme ça risque des pathologies à l’épaule ce genre de manipulation car non naturel.

  3. Encore un attrape nigaud, tout a été inventé et réinventer pour fendre les bûches. Il faut un merlin ou une fendeuse hydraulique. Rien d’hydraulique dans celle ci, ah si !, l’huile de coude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page