Innovation

L’hélicoptère Mars Ingenuity de la NASA est sur le point d’écrire l’histoire dans le ciel d’un autre monde

L’Agence spatiale américaine a beau avoir retardé le premier vol de son hélicoptère miniature sur Mars en raison d’un problème technique, Ingenuity s’apprête à ouvrir une nouvelle page dans l’exploration spatiale.

Alors qu’il devait prendre son premier envol sur la planète rouge le 11 avril dernier, Mars Ingenuity reste cloué au sol à cause d’un dysfonctionnement observé lors du test de ses rotors. Dans un communiqué, la NASA a ainsi déclaré avoir pris la décision de repousser le voyage de son mini-hélicoptère jusqu’au mercredi 14 avril au plus tôt. En attendant, les communications autour de celui-ci semblent se multiplier. Preuve en est, Thomas Zurbuchen a récemment eu un entretien avec nos confrères de Space.com.

Un exploit comparable à celui des frères Wright

L’administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de l’Agence spatiale américaine a profité de l’occasion pour exprimer sa joie face à la réussite du déploiement d’Ingenuity sur Mars. Zurbuchen a fait référence à l’histoire des frères Wright qui ont réussi le premier vol motorisé à bord d’un avion en 1903.

D’ailleurs, un morceau de tissu de l’aéronef qui a permis aux deux célèbres pionniers américains de l’aviation de réaliser cet exploit a été placé à bord du mini-hélicoptère martien. Pour ce haut responsable de la NASA, en cas de réussite, le vol d’Ingenuity marquera une évolution majeure dans le domaine de l’exploration spatiale.

Elon Musk cherche des volontaires pour aller sur Mars, mais prévient qu'il y aura des morts !

Explorer des endroits inaccessibles aux rovers

L’utilisation d’appareils volants nous donnera la possibilité d’explorer « de nombreux endroits où nous ne pouvons pas aller avec des rovers », a déclaré Zurbuchen. D’après lui, Mars regorge de cratères et de terrains accidentés que les engins à roues ne sont pas en mesure de visiter.

L’hélicoptère Mars Ingenuity de la NASA est sur le point d’écrire l’histoire dans le ciel d’un autre monde
L’hélicoptère sur Mars (vue d’artiste). Crédit photo : Par NASA/JPL-Caltech, Domaine public

En raison de cette capacité inédite, il pense que les futurs hélicoptères martiens pourraient constituer un atout majeur pour l’exploration robotique et l’exploration humaine sur la planète rouge. De plus, il existerait de nombreuses applications possibles de cette technologie qui n’ont pas encore été étudiées.

Moins de dix vols prévus

Ingenuity transmettra au rover Perseverance des données, notamment des photos, qui seront à leur tour envoyées vers le centre de contrôle de la mission en Californie, aux États unis. En raison de la distance qui nous sépare de Mars, l’engin volera de façon automatique. « La vitesse de la lumière est trop lente pour que nous puissions le contrôler en temps réel », a fait savoir Zurbuchen. Mais ce mode de fonctionnement est plus simple à dire qu’à assurer.

Par exemple, pour voler sur la planète rouge dont l’atmosphère est beaucoup moins dense que celle de la Terre, la vitesse de rotation des pales doit être beaucoup plus importante. À noter que la NASA prévoit de réaliser cinq vols sur Mars avec son hélicoptère miniature. La mission d’Ingenuity ne devrait durer qu’un mois au maximum. Après cela, Perseverance se focalisera sur sa tâche principale, laquelle consiste à chercher des traces de vie ancienne sur la planète rouge.

Les scientifiques ont peut-être découvert où se cachent les océans disparus de Mars

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page