Innovation

L’invention d’un (nano)revêtement chauffant et antibuée pour les lunettes

Grâce à ce nouveau revêtement, la buée sur les lunettes et vitres pourrait désormais s'évaporer tel un mauvais souvenir

Si vous portez des lunettes, la suite va beaucoup vous intéresser. En effet, tous les porteurs de lunettes sont confrontés au problème très gênant de la buée. On se souvient de l’impossible équation entre le port du masque et le port des lunettes, non ? Et effectivement, lorsque vous venez de l’extérieur et entrez dans une maison ou un bureau chauffé, c’est la buée assurée. Lorsque vous ouvrez le four, vous devenez non voyant pendant quelques minutes ! Des produits antibuée existent, mais ils sont d’une efficacité assez relative. Pour tenter de mettre fin à la buée sur les lunettes, des chercheurs de l’ETH Zurich ont mis au point un nanorevêtement en or qui fonctionne comme un élément chauffant antibuée pour les lunettes. Découverte.

Une innovation suisse qui pourrait changer les choses

La technologie développée par les chercheurs suisses pourrait s’appliquer sur les lunettes bien sûr, mais également sur toute surface vitrée comme un écran de caméra de surveillance, un pare-brise de voiture, un miroir, un vitrage de fenêtres, etc. Comme nous vous l’avons dit, il existe des sprays antibuée relativement efficaces, mais qui nécessitent une application régulière sur les verres ou vitres. Les chercheurs estiment qu’en produisant un verre chauffant « par nature », ils résoudraient le problème de la buée.

De quoi est fait ce nouveau revêtement ?

Dans une étude parue dans la revue scientifique Nature, les chercheurs expliquent avoir conçu un nouveau matériau de revêtement à base de nanoparticules d’or absorbant la lumière au lieu de l’électricité. En réalité, une couche de nanoparticules d’or en grappe est insérée entre deux couches ultrafines d’oxyde de titane. Ce nouveau matériau est guidé par la thermodynamique de nucléation, c’est-à-dire qu’il est conçu comme un revêtement photo-thermique transparent activé par la lumière du soleil. Le matériau chauffe et inhibe donc la formation de la buée.

Dans sa conception, le nanomatériau contient une couche d’or d’une épaisseur nanoscopique, un matériau innovant qui permet de maintenir la transparence totale du verre. Les nouveaux verres imaginés par les chercheurs fonctionneraient un peu sur le principe de la lunette arrière d’une voiture. Celle-ci dispose d’éléments chauffants, empêchant la buée de se former, mais ils ne sont pas transparents !

Un nanomatériaux à base d'or.
Un nanomatériaux à base d’or. Crédit photo : ETH Zurich

Quelques détails supplémentaires sur cette invention géniale

Non seulement le nouveau revêtement pourrait éviter la buée sur les vitres ou sur les verres de lunettes, mais il produirait aussi de la chaleur. Pour résumer, les nanoparticules d’or absorbent une partie du spectre infrarouge de la lumière du soleil impactant la surface. Cela a pour effet immédiat de réchauffer le revêtement de 8°C par rapport à la température extérieure. En imaginant installer ce nouveau revêtement antibuée sur des vitres, on pourrait également gagner quelques degrés de chaleur, soit de consommer moins d’énergie. De plus, la couche d’or étant conductrice d’électricité, elle pourrait aussi être alimentée par batterie lorsque le soleil n’est pas au rendez-vous. Cependant, il reste un problème à résoudre. Les chercheurs utilisent de l’or, un métal précieux et, par conséquent, très coûteux. Cette nanotechnologie utilise des quantités infimes d’or, mais si le dispositif devait être produit à grande échelle, son coût serait trop important actuellement. De ce fait, les chercheurs planchent désormais sur des matériaux alternatifs afin de le rendre plus accessible ! Plus d’informations : ethz.ch


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page