L’invention d’une batterie thermique au sel qui stocke la chaleur l’été et la restitue en hiver

Cette batterie nouvelle génération utilise un matériau thermochimique pour conserver et libérer de l’énergie thermique grâce à un processus chimique incluant de l’eau courante.

En été, la chaleur constitue un problème majeur qui nous incite souvent à recourir davantage à notre système de climatisation pour avoir des températures confortables à l’intérieur du logement. À l’inverse, pendant les mois d’hiver, le chauffage fait exploser nos factures d’énergie. Et si l’on arrive à stocker la chaleur estivale, en vue d’une utilisation ultérieure durant les périodes froides de l’année. Ces grandes quantités d’énergie thermique perdues en été peuvent être récupérées et conservées, puis puisées afin de chauffer le bâtiment et produire de l’eau chaude en hiver. C’est notamment cette idée qu’une équipe de recherche de l’Université technologique d’Eindhoven, aux Pays-Bas, essaie aujourd’hui de concrétiser à travers son projet de développement de batterie thermique au sel. Elle espère commencer à tester son innovation dans quelques pays européens d’ici à deux ans. Le point sur ce projet innovant.

Comment fonctionne ce dispositif de stockage thermique ?

Ce système repose sur la vapeur d’eau et le sel pour assurer une fonction de stockage de chaleur simple et efficace. Concrètement, il se sert des hydrates de sel stabilisés tels que le chlorure de strontium. Le fonctionnement de cette nouvelle batterie thermique serait simple, mais ingénieux. Lorsque l’unité se charge, la chaleur provenant d’un collecteur thermique solaire ou d’une autre source thermique est redirigée dans le système, entraînant la séparation de la vapeur d’eau et du sel. Cette énergie y est stockée sans perte tant que l’eau et le sel sont maintenus séparés. Lors de la libération de la chaleur, l’eau se lie de nouveau au sel, formant ainsi des cristaux de sel. Cette réversibilité du processus est essentielle pour que le concept fonctionne.

Schéma de la pompe d'échange thermique.
Schéma de la pompe d’échange thermique. Crédit photo : TU Eindhoven (capture d’écran vidéo YouTube)

Quelles sont les spécificités de cette batterie thermique ?

Cet appareil est composé d’une unité TCM, d’un échangeur de chaleur, d’un ventilateur et d’un condenseur. Le système dirige les flux d’air chaud ou froid et sec ou humide afin que la chimie des sels à l’intérieur puisse stocker ou libérer la chaleur selon les besoins. Selon les chercheurs, les essais effectués jusqu’ici ont démontré des résultats de performances encourageants. L’équipe a notamment précisé la stabilité et la compacité de cette batterie, ainsi que sa longue durée de vie (au moins 20 ans) et l’absence des pertes d’énergie. Sur le site web de l’Université technologie d’Eindhoven, elle a diffusé une vidéo montrant le fonctionnement de cet appareil dans une maison équipée d’un collecteur de chaleur solaire, monté sur le toit.

En plus de ses caractéristiques exceptionnelles, cette technologie de stockage thermique offre une capacité intéressante. Une unité de la taille d’un réfrigérateur serait capable de fournir de l’énergie suffisante pour produire de l’eau chaude sanitaire dont une famille typique a besoin pendant environ deux semaines, ont affirmé ces scientifiques. En fonction de sa taille, ce système pourra être, ainsi, installé dans les maisons individuelles ou les immeubles collectifs. Concernant le coût, cette solution de stockage d’énergie serait moins coûteuse que les batteries actuelles. Cela serait possible grâce à son fonctionnement simple et à ses matériaux abordables.

Principe de fonctionnement du captage de l'énergie.
Principe de fonctionnement du captage de l’énergie. Crédit photo : TU Eindhoven (capture d’écran vidéo YouTube)

Des essais auprès des foyers européens d’ici deux ans

Le chef de projet Olaf Adan et son équipe se concentrent actuellement sur le développement de cette batterie thermique au sel afin de passer aux étapes de démonstration et de production commerciale dans quelques années. Ces chercheurs espèrent que leur nouvelle technologie de stockage de chaleur à faible coût répondra aux besoins en chauffage et en eau chaude des utilisateurs finaux. Ils prévoient d’entamer des projets pilotes dans un certain nombre d’habitations situées à Eindhoven (Pays-Bas), à Nice (France) et à Gdansk (Pologne) d’ici deux ans. Plus d’informations : Tue.nl / Thecooldown.com. Que pensez-vous de cette invention ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
thecooldown.comsciencedaily.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

2 commentaires

  1. Cette innovation semble formidable. Il faut progresser. Cela me semble positif pour notre avenir et l’avenir de notre planète. Merci a tous ces chercheurs

  2. Bonjour ,il n est pas donné qui devait lâcher en 1er et tomber en panne, 1 le matériel ou le produits qui ne fonctionnent plus ? ..sinon c est génial puisque en été on peut monter à de haute température et la restitué en hiver ,et la conserve intacte pendant plusieurs mois . Question combien de réservoir il faut avoir pour tenir 6 mois et combien il faut d argent pour monté ce projets d une villa de 4 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page