Innovation

Motos électriques : Harley-Davidson va passer au 100 % électrique, c’est officiel !

Les prochaines décennies représenteront un tournant important pour les motos Harley-Davidson. La marque envisage de devenir entièrement électrique selon l’annonce faite par Jochen Zeitz, le PDG de l’enseigne.

Harley-Davidson figure parmi les constructeurs de motos mondialement célèbres. Pour les connaisseurs, cette marque renvoie souvent à l’image de grosses motos bicylindres V-Twin, bien que la firme ait varié ses productions au cours des années. Ces engins si emblématiques de l’enseigne, ainsi que tous les autres modèles thermiques cesseront pourtant d’être produits et laisseront progressivement place à des véhicules 100 % électriques. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le CEO du géant américain, il y a quelques jours, lorsqu’il annonçait la transition de Harley-Davidson. Le processus prendra néanmoins plusieurs années

Les premiers modèles électriques déjà sortis

Le premier modèle électrique Harley-Davidson a fait son entrée sur le marché en 2019. Il s’agit de la LiveWire qui est désormais devenue une filiale du groupe. Par ses qualités indéniables, le modèle a suscité une vague de réactions positives de la part des motards. Cependant, nombreux ont été surpris en découvrant leurs prix puisqu’à sa sortie, la moto dépassait les 33 000 €. Un montant qui freina sérieusement les ventes. Ce problématique devait ainsi affiner la stratégie du constructeur en visant des consommateurs plus jeunes. Le prix de la première moto électrique Harley-Davidson a ensuite diminué à 21 000 €. Une stratégie commerciale qui n’a cependant pas porté ses fruits.

Un moteur électrique Revelation™ à aimant permanent et suspensions avant et arrière SHOWA™
Un moteur électrique Revelation™ à aimant permanent et suspensions avant et arrière SHOWA™. Crédit photo : Harley-Davidson

Après une phase difficile, un nouveau modèle plus abordable fait sitôt son apparition. Il s’agit de la LiveWire S2 Del Mar. Avec une puissance de 80 ch, un poids de 190 kg, une autonomie de 160 km et un prix de 17 000 $ (15 600 €), le modèle attire la clientèle visée férue de nouvelles technologies. Les 100 premiers exemplaires conçus se sont écoulés en moins de vingt minutes. On sait aujourd’hui que l’entreprise poursuit son élan en préparant déjà d’autres modèles : la S3, de gamme inférieure (et donc plus accessible) et la S4 qui seront en vente exclusivement aux USA dans un premier temps.

« Une évolution naturelle »

Pour le constructeur, l’abandon du thermique fait partie « du cours naturel des choses ». En effet, les 120 années d’existence de Harley-Davidson ont été marquées par de nombreuses évolutions. La transition vers le 100 % électrique contribuera simplement aux innovations la marque. L’actuel PDG affirme même qu’il s’agit ici d’une « évolution naturelle qui devait inéluctablement se produire ». D’autant plus que les fondateurs ont toujours été ambitionnés par l’envie de réinventer ou d’inventer. Ils ne pouvaient en conséquence pas ignorer l’essor et l’engouement des engins électriques.

Harley Davidson LiveWire, la moto 100% électrique
Harley Davidson LiveWire, la moto 100 % électrique. Crédit photo : Harley-Davidson

Néanmoins, le processus de transition prendra encore beaucoup de temps. « Ce n’est pas quelque chose que vous faites du jour au lendemain » précise Jochen Zeitz dans son annonce. Selon lui, le temps d’attente se comptera en décennies, bien qu’il n’ait pas évoqué une date butoir. La transformation sera effective sans doute après celle des grandes marques automobiles comme Fiat, Mercedes et bien d’autres, prévue pour 2030. En clair, la transition sera longue et Harley-Davidson n’abandonnera pas totalement le thermique avant de nombreuses années…

Miotisoa RANDRIANARISOA

De nature curieuse, j'aime particulièrement écrire sur la médecine, l'environnement et la nouvelle technologie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page