Innovation

Suweeka Bike Lifter, une invention pour charger facilement les vélos sur une voiture

L’entreprise américaine Suweeka dévoile un système de porte-vélos modulaire qui modifie la façon dont les utilisateurs chargent leurs VTT à assistance électrique ou leurs motos sur les voitures. Le Bike Lifter est conçu pour faciliter ce type d’opération.

Charger un vélo sur le porte-bagages arrière d’un véhicule peut s’avérer difficile, surtout s’il s’agit d’un VTT électrique lourd ou d’une moto. Pour remédier à ce problème, l’entreprise américaine Suweeka, basée à Portland dans l’État de l’Oregon, a conçu le Bike Lifter. Il s’agit d’un système de porte-bagages modulaire qui vise à faciliter le transport des VTTAE, car il n’oblige pas les utilisateurs à soulever physiquement leurs vélos. Effectivement, les VTT à assistance électrique pèsent généralement plus lourd que les bicyclettes conventionnelles.

Une solution pratique

Le système Bike Lifter est constitué de deux éléments principaux. Il se compose d’un taquet d’attelage à connexion rapide (QCHC) et d’un plateau de vélo. En ce qui concerne le taquet, il est adapté à n’importe quelle boule d’attelage de remorque standard de 2 pouces. L’une des particularités de ce porte-vélos innovant développé par Suweeka est sa capacité de chargement au niveau du sol. Concrètement, le plateau repose à plat sur le sol, ce qui permet à l’utilisateur de charger son VTTAE dessus en le faisant simplement rouler. Idem pour l’opération de déchargement. Cette approche est non seulement pratique, elle rend aussi le processus de chargement et de déchargement plus sûr.

Le porte vélo existe en version double plateau pour transporter deux bicyclettes.
Le porte vélo existe en version double plateau pour transporter deux bicyclettes. Crédit photo : Suweeka (capture d’écran vidéo Facebook)

Un ou deux plateaux

Suweeka a aussi pensé à faciliter le transport. Une fois le vélo chargé, il suffit d’utiliser la manivelle incluse ou un outil électrique adapté pour soulever le chargement du sol. Le VTTAE est fixé à l’aide de sangles d’arrimage de roue dans la gouttière du plateau. Pour plus de sécurité, une barre stabilisatrice articulée se fixe au cadre du vélo via un coupleur à position réglable. Par ailleurs, lorsqu’il n’est pas utilisé, le porte-vélos peut être plié à 90° pour être positionné à plat contre le hayon du véhicule. Dans sa version de base, le Bike Lifter est doté d’un seul plateau. Cependant, il est également possible d’opter pour un modèle avec deux plateaux. Chaque plateau peut supporter une charge allant jusqu’à 54 kg.

Prix et disponibilité du Suweeka Bike Lifter

Concernant les prix, la version munie d’un seul plateau est facturée 2 200 $ (~2 040 €), alors que celle équipée de deux plateaux coûte 2 600 $, soit environ 2 400 €. Pour compléter le système, Suweeka prévoit de lancer divers accessoires de transport d’équipement pour d’autres activités de plein air. Pour le Bike Lifter, les précommandes seront ouvertes le 15 décembre prochain. Les 100 premiers acheteurs bénéficieront d’une réduction de 100 $ (~93 €).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Suweeka (@suweeka_pnw)

Ils seront d’ailleurs servis dans le cadre du plan de production initial. Le calendrier et la quantité pour les cycles de production ultérieurs seront définis en fonction de la demande. Plus d’infos : suweeka.com. Que pensez-vous de ce porte-vélos ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page