T-Omega Wind dévoile une structure pyramidale flottante pour réduire le coût de l’éolien offshore

La start-up américaine T-Omega Wind (TOW) a déployé en mer un prototype à l’échelle réduite de son éolienne offshore flottante révolutionnaire.

Le milieu marin est idéal pour la production d’énergie éolienne. Et pour cause, le vent y est beaucoup plus fort et plus stable. L’installation d’infrastructures énergétiques dans un tel environnement constitue, cependant, un important défi. Et cela, du fait notamment de l’éloignement par rapport à la terre ferme et de la profondeur des eaux. La quasi-totalité des tours d’éoliennes offshore opérationnelles actuellement repose sur des bases profondément ancrées dans le fond marin, rendant complexes les travaux d’installation et d’entretien. Face à cela, un intérêt croissant pour les éoliennes flottantes s’est développé ces dernières années. Celles-ci sont considérées comme une solution potentielle. Mais encore faut-il chercher à réduire leurs coûts de construction, de déploiement et d’entretien.

Une éolienne flottante révolutionnaire

C’est justement dans cette optique que la start-up américaine T-Omega Wind a été créée. Fondée en 2020 par Andy Myers et Jim Papadopoulos, elle ambitionne de maintenir le coût de l’éolien offshore à un minimum absolu. À noter que la jeune entreprise basée à Boston, la capitale du Massachusetts, travaille en collaboration avec la National Science Foundation, le Massachusetts Clean Energy Center, l’association CleanTech Open et le Net Zero Technology Centre (Royaume-Uni). TOW a ainsi inventé une éolienne flottante innovante qui pourrait changer la donne. Adoptant une forme pyramidale, la machine vient d’être mise à l’eau au large de New Bedford pour des tests en conditions réelles.

Des tests en conditions réelles.
Des tests en conditions réelles. Crédit photo : T-Omega Wind (capture d’écran vidéo YouTube)

Une nacelle en forme de disque

L’essai qui se déroulera pendant une durée indéterminée permettra à la start-up de collecter de précieuses données qui serviront à améliorer la technologie. Dans le cadre de ce programme, T-Omega Wind a mis en œuvre un démonstrateur à l’échelle 1/16. Ce dernier mesure environ 8 m de haut. Outre son design en forme de pyramide qui est radicalement différent de celui des éoliennes flottantes que nous avons déjà pu voir, la turbine se distingue aussi par son générateur à conception innovante. Effectivement, la nacelle est en forme de disque et se met en mouvement avec la turbine. Cela a pour effet d’améliorer sa capacité d’adaptation à la vitesse et à la direction du vent.

Alimenter des milliers de foyers

Les données récoltées à travers le test mené en collaboration avec l’Administration portuaire de New Bedford seront utilisées pour créer des turbines plus grandes. À terme, T-Omega Wind prévoit ainsi de concevoir une machine géante équipée d’un rotor de 198 m avec des pales à pas variable et posé sur une structure pyramidale de 119 m de haut avec des côtés de 70 m. Cette turbine de taille impressionnante devrait peser entre 1 200 et 1 800 t. Elle est censée avoir une puissance de 10 MW, ce qui sera suffisant pour alimenter près de 4 000 foyers. Avec un tel rendement, le générateur devrait être en mesure d’éliminer 44 000 t de carbone par an. Plus d’infos : t-omegawind.com. Que pensez-vous de cette éolienne ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
einpresswire.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page