Innovation

Une entreprise de maçonnerie invente une machine pour recycler les briques de construction

Recycler les briques de chantier, au lieu de les jeter: l'idée de Tommy Bouillon pourrait permettre de réutiliser des briques et de réduire les émissions de carbone !

Que faire des matériaux de construction devenus inutiles lorsque l’on détruit quelque chose d’existant ? Aujourd’hui, les entreprises de bâtiments comme les particuliers, n’ont pas vraiment d’autres choix que de les déposer en déchetterie; les parpaings, morceaux de carrelage ou briques sont ensuite cassés puis servent à combler certaines fondations.

Selon le site Environnement.fr, le BTP génère en France 227 millions de tonnes de déchets. Si certains de ces déchets sont revalorisés, ce n’est pas le cas de tous. Ou, du moins, leur revalorisation n’est pas celle qu’elle devrait être. Au Québec, une entreprise de Montréal a eu l’idée de concevoir une machine pour recycler les briques ! Présentation.

La brique, une matière difficile à recycler

De nombreux matériaux issus de destruction du BTP pourraient être réutilisés. Mais, en ces temps de pénurie de main d’œuvre, prendre le temps de trier pour réutiliser s’avère quasi impossible pour les entreprises. De plus, il est parfois plus coûteux (en temps) de trier chaque déchet pour le réutiliser, plutôt que de tout jeter dans des bennes, et de se débarrasser des déchets.

Une entreprise de maçonnerie invente une machine pour recycler les briques de construction
Crédit infographie : maconneriegratton.com

Les briques démontées des murs anciens sont tout simplement cassées puis réutilisées, pour combler des fondations par exemple. Pourtant, les briques sont une matière première très facile à réutiliser. Pour Tommy Bouillon, président d’une entreprise de maçonnerie, il suffit de les débarrasser des résidus de colle pour pouvoir s’en servir à nouveau. Mais il faut réaliser cette tâche brique par brique, avec un marteau, entraînant la perte de 15% des briques finalement récupérées.  Aujourd’hui, réutiliser les briques de construction n’est donc tout simplement pas rentable !

Tiny House : Baluchon dévoile sa dernière création, une magnifique micro maison à verrières !

La machine Recyc Brique !

Comme bon nombre d’inventions, cette machine part du constat suivant: les briques sont réutilisables, mais non rentables s’il faut les nettoyer à la main ? Alors inventons une machine qui le fera à la place des humains ! Tommy Bouillon et deux de ses collègues inventent ainsi la Recyc Brique: au lieu de tapoter le brique pour la débarrasser du ciment, celle-ci entre dans une machine munie de scie diamant. Avec un calibrage parfait, les scies entrent en action et nettoie les briques. Selon le créateur de la machine, 99.5% des briques passées par la Recyc Brique ressortent réutilisables.

Une économie intéressante

La Recyc Brique permet non seulement de recycler les briques sans utiliser de main d’œuvre, mais elle réduit évidemment les émissions de carbone dues au traitement des déchets du bâtiment. La machine peut être utilisée directement sur les chantiers et même en hauteur.

Selon Tommy Bouillon, la Recyc Brique peut « récupérer » 92 m² de briques en 440 heures; il faut en tout 760 heures pour pouvoir réutiliser les briques. L’entreprise, qui n’a pas encore commercialisé sa machine, l’utilise déjà sur les chantiers. Cette machine permettrait à l’avenir d’embaucher 200 personnes dans le secteur de la construction, mais elle permettrait aussi de supprimer 5.9 tonnes d’émissions de carbone par mur de brique. Enorme non ?

DublDom : cette maison modulaire Russe s'installe en seulement 10 jours

Petit rappel sur les dépôts sauvages !

En France, il faut savoir que les entreprises du BTP paient pour pouvoir déposer leurs déchets en centre de tri. Payer pour éliminer ses déchets n’est pas du goût de tous, et les dépôts sauvages sont tentants… Sachez que l’article L 541-1-1 du Code de l’environnement, impose aux entreprises d’évacuer les déchets dans des circuits précis.

Une entreprise de maçonnerie invente une machine pour recycler les briques de construction
Crédit BD : maconneriegratton.com

Un particulier risque une amende de 68€ pour un dépôt sauvage, qui peut monter jusqu’à 1500€ si un véhicule a été utilisé pour déposer les déchets. Pour un professionnel, l’amende est bien plus lourde puisqu’il risque 2 ans de prison, et 75000€ d’amende.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page