Skywater Clear, l’invention d’une solution innovante de réutilisation des eaux usées par phytoépuration en toiture

En collaboration avec Aquatiris, Soprema a développé ce système d’assainissement non-collectif des eaux grises en toiture d’un bâtiment. Cette technologie offre ainsi la possibilité d’épurer des eaux usées tout créant de la verdure en milieu urbain.

De nos jours, il existe plusieurs différentes méthodes permettant de préserver l’eau douce, une ressource vitale de plus en plus rare sur Terre. Il convient notamment d’utiliser de façon optimale l’eau potable et salubre fournie par le réseau. Il est possible de récolter et de stocker des eaux de pluie adaptées pour l’arrosage des plantes, les chasses d’eau de toilettes, le nettoyage, etc. Les particuliers peuvent également récupérer et traiter leurs eaux grises en recourant à des techniques telles que la filtration, la décantation lamellaire, la désinfection bactérienne, la phytoépuration (filtres plantés), etc.

La solution mise au point par Soprema, une société basée à Strasbourg, repose notamment sur ce phénomène de filtration par phytoépuration. Mais celle-ci a la particularité d’être mise en place sur la toiture d’un bâtiment, contrairement au procédé traditionnel qui se passe entièrement au niveau du sol avec de nombreuses couches de sable, de granulats et de plantes. Un prototype de ce système est installé depuis 2022 sur le toit du nouveau siège de cette société. Découverte.

Vue sur le toit végétalisé du bâtiment de Soprema servant de test à son prototype du système Skywater Clear.
Vue sur le toit végétalisé du bâtiment de Soprema servant de test à son prototype du système Skywater Clear. Crédit photo : Soprema

Comment fonctionne le système Skywater Clear ?

Tout d’abord, il est important de savoir distinguer les eaux grises des eaux noires, qui sont toutes les deux considérées comme des eaux usées domestiques. Conformément aux avis sanitaires et aux réglementations en vigueur en France, les eaux grises, appelées aussi « eaux ménagères » correspondent à celles qui sont issues des usages alimentaires, de l’hygiène corporelle et des lavages (eaux de douches, de machines à laver, d’éviers, etc.). En revanche, les eaux noires ou eaux vannes proviennent des toilettes. Avec cette solution de phytoépuration en toiture, cette entreprise strasbourgeoise relève le défi d’épurer les eaux grises grâce à un filtre naturel de végétaux macrophytes. En réalité, ces plantes jouent indirectement un rôle dans le processus d’épuration de ces eaux. Elles permettent à des micro-organismes de s’y développer et d’éliminer les polluants en les mangeant. Il est bon de noter qu’un macrophyte est une espèce végétale aquatique que l’on trouve généralement dans les zones humides continentales et littorales. Il possède un système racinaire très développé offrant une grande surface de contact entre les bactéries et les eaux ménagères.

Les étapes de traitement des eaux grises

Ce système d’assainissement non-collectif des eaux ménagères est divisé en deux grandes parties. La première est constituée d’un dispositif épais d’environ 20 cm, installé sur la toiture et destiné à accueillir le substrat et les végétaux macrophytes. Son poids a été mûrement calculé pour ne pas dépasser la charge maximale que peut supporter un immeuble. Il s’élève ainsi à environ 300 kg/m², eau incluse. C’est moins lourd que certains modèles de toiture végétalisée proposés par Soprema. Au niveau de ce dispositif, les remplissages en eaux grises et les vidanges quotidiennes s’effectuent en alternance. Ce qui permet aux micro-organismes de remplir leur fonction de purificateur d’eau, tout en favorisant l’aération du substrat minéral. Les eaux de pluie tombent aussi directement sur ce toit végétalisé.

L'eau grise récupérée subit plusieurs étapes de traitement, ici, la phase de phytoépuration.
L’eau grise récupérée subit plusieurs étapes de traitement, ici, la phase de phytoépuration. Crédit photo : SOPREMA France (capture d’écran vidéo YouTube)

Quant à la seconde partie du système, elle est située au niveau du bâtiment lui-même. Il s’agit d’un dispositif de « prétraitement » des eaux ménagères, installé plus précisément au sous-sol. Celui-ci sert à se débarrasser des résidus solides et des matières grasses contenus dans les eaux grises avant de les rediriger vers les filtres plantés sur la toiture. Ensuite, les eaux nettoyées par les micro-organismes retournent au sous-sol pour subir un processus de désinfection bactérienne. Il convient de préciser que Soprema et son associée Aquatiris ont réalisé au moins cinq ans de travaux pour développer cette solution brevetée Skywater Clear. Plus d’informations : Soprema.fr. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
actu-environnement.comlesechos.frlemoniteur.fr
Source
soprema.fr

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page