Up-Welling invente une pompe hydraulique autonome et sans électricité

L'invention de trois hommes pourrait changer la face du monde et amener l'eau potable là où elle manque cruellement !

Depuis quatre ans, les trois inventeurs Armand Wan-Hoi, Pierre Bignon et Anton Bouwer, travaillent sur une innovation technologique : la pompe Up-Welling, qui est un système de pompage sans électricité. La machine est opérationnelle depuis quelques jours seulement et elle est capable de pomper 52 m³ d’eau par heure à une pression de 10 bars. Elle a déjà été achetée par le conseil départemental de la Réunion, et sera installée dans la zone agricole de Saint-Paul à partir de ce lundi 1ᵉʳ juin. L’objectif de la pompe Up-Welling étant de pouvoir envoyer de l’eau vers des points situés en hauteur, mais aussi et surtout, de pouvoir traiter les eaux polluées sur toute la planète. Dans le monde, les eaux polluées sont un enjeu de santé publique et génèrent encore de nombreuses maladies et décès. La pompe inventée par les trois amis pourrait donc sauver des vies. Présentation.

Comment fonctionne cette pompe innovante ?

La particularité de la pompe Up-Welling réside dans le fait qu’elle produit de l’énergie en continu. Un cas bien différent des autres sources d’énergies renouvelables. Les éoliennes et les panneaux solaires produisent de l’énergie par intermittence en fonction des conditions météorologiques. La pompe Up-Welling se compose d’une colonne manométrique et d’un système de pistons. Ce système produit de l’air comprimé, générant à son tour de l’énergie de manière continue. Le dispositif permet, par exemple, de pomper l’eau des sources et de la faire remonter jusqu’à 200 ou 300 m au-dessus. À la Réunion, cette pompe pourrait être utilisée dans des sites reculés comme Mafate, et remplacer les systèmes de moteur/compresseur utilisés pour les climatisations.

Il n'existe aucune invention totalement autonome et automatique de ce type à part la pompe à bélier des frères Montgolfier.
Il n’existe aucune invention totalement autonome et automatique de ce type, à part la pompe à bélier des frères Montgolfier. Crédit photo : Up-Welling

La pompe Up-Welling, pour quoi faire ?

Le trio a inventé une machine qui peut pomper de l’eau de façon autonome et automatique. Ils ont obtenu la médaille d’or dans la catégorie énergie au Salon international de Genève et leur machine a également reçu le label Solar Impulse, le mois dernier. Cette machine est utile pour l’agriculture, l’élevage et l’utilisation personnelle d’eau à La Réunion, mais les inventeurs espèrent aussi recourir à ce dispositif pour nettoyer les eaux polluées dans les pays émergents.

La pompe fonctionne grâce à une pression transmembranaire, bloquant les germes nocifs présents dans l’eau impure. Cette pression conduit l’eau à travers une membrane semi-perméable, éliminant les contaminants. La pompe Up Welling est économiquement viable pour les populations qui vivent sans électricité et sans eau potable, contrairement aux pompes électriques existantes. Les inventeurs espèrent aider les villages d’Afrique ou d’Asie à accéder à de l’eau potable, et ce, à un coût abordable.

La pompe Up-Welling utilise l'énergie de l'eau provenant d'une colonne manométrique, qui peut être alimentée par un captage en amont d'une rivière potentiellement contaminée.
La pompe Up-Welling utilise l’énergie de l’eau provenant d’une colonne manométrique, qui peut être alimentée par un captage en amont d’une rivière potentiellement contaminée. Crédit photo : Up-Welling

Quelques chiffres pour comprendre l’importance de cette invention…

Selon des statistiques de différentes organisations internationales, plus de deux milliards de personnes dans le monde rencontrent ont difficilement accès à l’eau potable. De plus, environ 844 millions de personnes ne disposent d’aucun service de base pour l’approvisionnement en eau potable (OMS). Tandis que chaque année, près de 300 millions de personnes subissent les effets néfastes de l’eau contaminée sur leur santé (ONU). Ces chiffres alarmants entraînent des conséquences dramatiques sur la vie des populations, avec près de 15 000 personnes, dont 6 000 enfants, qui perdent chaque jour la vie à cause de maladies causées par le manque d’accès à l’eau potable, selon un rapport de l’UNESCO. Plus d’informations, rendez-vous sur le site Up-Welling.com.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Clicanoo.reUp-welling.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

4 commentaires

  1. Bonjour en gros d’après la description çà s’appelle une pompe à bélier ça existe depuis des décennies ( voir plus) absolument rien de nouveau… Voir pompe à bélier pour une description du fonctionnement et oui pas besoin de carburant où d’électricité…)

  2. Une pompe d’une grande ingéniosité. Quel est le coût de cette pompe et quelle est la société qui l’a commercialise si ceci est déjà réalisable ( la commercialisation)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page