Insolite

Un passager américain débarqué car il porte un string en guise de masque

Il a joué, il a perdu ! Arrivé à l'aéroport avec un string rouge sur le visage pour dénoncer l'absurdité du port du masque... L'homme est resté cloué au sol avec son string sur le nez !

Depuis presque deux ans maintenant, le masque de protection contre le coronavirus est devenu un accessoire du quotidien. Il est l’un des gestes barrières imposés par tous les gouvernements, et personne ne peut y échapper.

Une polémique enfle de plus en plus, car si le masque est obligatoire dans les transports (train, avion, bus…) il est possible de l’enlever pour boire et manger… En d’autres termes, si vous effectuez un voyage de 7 heures et que vous buvez et mangez pendant tout ce temps, vous êtes exempté du port du masque ! Absurde peut-être ?

Après l’histoire du passager qui a grignoté des Pringles pendant 4 heures pour éviter de porter un masque dans l’avion afin de démontrer l’absurdité de la chose, un Américain a choisi un vêtement un peu particulier en guise de masque : un string rouge ! Le moins que l’on puisse dire c’est que cela n’a pas vraiment plus à la compagnie United Airlines. On vous explique !

Un string en guise de masque

L’homme s’est donc présenté à l’aéroport de Fort Lauderdale en Floride, avec un string sur le visage…  En portant ce string en guise de masque, l’homme de 38 ans entendait dénoncer l’absurdité de la chose… Mais, également la privation de liberté des droits civiques expliquent les site 20minutes et 7sur7.

Pour étayer ses propos, il se désigne comme Rosa Parks, cette femme à la peau noire, qui en 1955, avait refusé de laisser sa place à un blanc dans un bus… Elle est, depuis, devenue l’icône de la lutte contre la ségrégation aux Etats-Unis !

L’homme a expliqué à la chaîne NBC2 que chaque changement important aux Etats-Unis venait de citoyens normaux. Et il a cité Rosa Parks ! La comparaison est osée quand même non ?

Quant à la compagnie aérienne, la plaisanterie ne semble pas avoir eu l’effet escompté. L’homme a été empêché de monter à bord puisqu’il ne respectait pas l’obligation fédérale de porter un masque.

À LIRE AUSSI :
MIT: un biocapteur révolutionnaire qui se fixe sur les masques pour détecter la covid-19 dans l'haleine

Mais au fait, d’où vient le string ?

Nous pourrions penser que le string est un vêtement récent, inventé pour que les femmes (ou les hommes) aient une corde de plus à leur arc dans le jeu de la séduction… Erreur ! En fait, le premier string a été retrouvé sur Ötzi, la “momie des glaces“, datée de plus de 5300 ans… Les égyptiens portaient donc déjà des strings, mais à l’époque on les appelait « cache-sexe » ou « pagne ». Ils étaient fabriqués avec des cordes.

Le string que l’on connaît aujourd’hui a, lui, été inventé grâce à Fiorello LaGuardia, maire de New-York en 1939. Lors de l’Exposition Universelle, le maire refusait que les danseurs soient complètement nus… Les artistes eux-mêmes ont donc imaginé le string pour pouvoir danser !

Quant à sa commercialisation sous la forme actuelle, il faudra attendre 1981 pour le string deviennent un sous-vêtement coquin. C’est Frederick Mellinger qui en est l’inventeur. Il est aussi celui qui a inventé le soutien-gorge push-up.

Le masque, cette protection indispensable !

Les Pays-Bas viennent à nouveau de décréter un confinement strict du pays jusqu’au 14 janvier 2022. La cinquième vague de Covid 19 déferle sur l’Europe et inquiète les scientifiques. Les variants Delta et surtout, Omicron, se disputent la première place des contaminations… Le gouvernement français choisit pour le moment d’axer son action sur la vaccination massive avec trois doses pour chacun.

Est-ce que ce sera suffisant pour sauver Noël ? C’est encore très incertain et les millions de personnes non-vaccinées sont désormais dans la ligne de mire du gouvernement français… La « passe sanitaire » deviendra très vite un « passe vaccinal » et l’obligation vaccinale semble proche. Le masque, quant à lui, reste obligatoire dans les transports en commun, les centres commerciaux. Si vous quittez votre région pour les fêtes, attention, certains départements français continuent aussi à l’imposer en extérieur.

Source
20minutes.fr7sur7.be

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page