Jeux-vidéo

Brigands, le jeu de société inventé à Provins (Seine-et-Marne), cartonne jusqu’aux États-Unis

Une destinée assez inhabituelle pour Brigands, un jeu de société inventé à Provins (77), qui traverse déjà l’océan Atlantique, à la conquête des États-Unis.

Les jeux de société semblent revenir sur le devant de la scène ! De bons moments en famille, une activité « gratuite » et l’occasion de découvrir de nouveaux horizons ou de replonger dans l’Histoire. C’est justement l’Histoire qu’ont choisi Florian Boué et Laurène Brosseau à travers de ce jeu de société directement inspiré par la magnifique ville médiévale de Provins (77). Et c’est aussi dans cette ville inspirante qu’ils ont choisi de poser leurs bagages et de fonder, en 2019, leur maison d’édition de jeux de société : Aspic Games. En février 2023, ces deux jeunes gens ont lancé un jeu de société fascinant, intitulé « Brigands ». Neuf mois plus tard, ce jeu local connaît une percée spectaculaire sur la scène internationale et s’exporte même jusqu’aux États-Unis. Découvrez le jeu et l’histoire inspirante de ces fondateurs.

Un peu de l’histoire de la ville de Provins…

Provins, une ville à riche patrimoine médiéval, a servi d’inspiration pour le jeu « Brigands ». La cité médiévale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est renommée pour son architecture médiévale exceptionnelle, ses remparts bien préservés, ses églises gothiques et ses tours imposantes. La fête médiévale, qui se déroule chaque année en juin, attire des milliers de visiteurs ! Par ailleurs, Provins, c’est aussi de magnifiques spectacles comme les Aigles des Remparts ou encore La Légende des Chevaliers. Historiquement, elle a été le théâtre d’un intense commerce au Moyen Âge, organisant d’importantes foires qui ont attiré des marchands de toute l’Europe. Cette histoire riche et colorée a inspiré Florian Boué et Laurène Brosseau à créer un jeu de société fondé sur des éléments médiévaux.

Le prince doit protéger les coffres de la ville contre les brigands. Si aucun brigand ne réussit à voler 50 Ducats au royaume à la fin des six tours de jeu, le prince est victorieux !
Le prince doit protéger les coffres de la ville contre les brigands. Si aucun brigand ne réussit à voler 50 Ducats au royaume à la fin des six tours de jeu, le prince est victorieux ! Crédit photo : Editions Aspic Games (capture d’écran vidéo YouTube)

Présentation du jeu Brigands, pour les mordus de déduction et de fourberies !

Ce jeu familial, adapté aux joueurs âgés de 10 ans et plus, repose sur la déduction et la fourberie. Il oppose un prince à des bandes rivales de brigands, le prince devant protéger les coffres de la ville contre ces derniers. Si aucun brigand ne parvient à voler 50 Ducats au royaume à la fin des six tours de jeu, le prince remporte la partie. Dans le cas contraire, le brigand le plus riche est déclaré vainqueur. Le jeu offre une immersion dans l’atmosphère des foires et des comtes de Champagne, en tenant compte de l’histoire des croisades. « Nous adorons l’histoire médiévale. C’est donc tout naturellement que notre jeu, « Brigands », se déroule dans la cité médiévale et dans ses différents quartiers, avec comme élément central la prison, qui est la Tour César », explique Florent Boué, dans une interview accordée à La République de Seine-et-Marne.

Un succès qui dépasse toutes les attentes des inventeurs

Le succès du jeu « Brigands » a dépassé les attentes de Florian et Laurène. Initialement, ils avaient prévu de vendre 3 000 boîtes sur deux ans. Cependant, le jeu a rapidement séduit les joueurs et a été sélectionné dans divers concours spécialisés. Il a même reçu le prix tout public dans la catégorie des jeux de réflexion au Festival ludique international de Parthenay (Flip). Pour répondre à la demande croissante, une nouvelle commande de 5 000 boîtes a été passée. De plus, une version anglaise du jeu est en cours d’expédition aux États-Unis, ainsi que vers d’autres pays européens anglophones. Le succès de « Brigands » témoigne du retour en force des jeux de société.

La boite de jeu Brigands.
La boîte de jeu Brigands. Crédit photo : capture d’écran Amazon / Shutterstock

Pour celles et ceux qui souhaitent connaître les règles du jeu avant de céder à la tentation, elles sont disponibles ici. Pour ceux qui visitent Provins, sachez que le jeu « Brigands » est en vente à l’office de tourisme de Provins et à la librairie Le Roy Lire de Provins au prix de 32 €, ou directement sur Aspic Games. Il est également disponible sur Amazon, mais y est vendu un peu plus cher… À vous de choisir comment recevoir le jeu phare de vos futures soirées près du poêle à bois ! Que pensez-vous de ce jeu de société ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Actu.frKIT PRESSE

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page