Jeux-vidéo

Comment savoir si votre adolescent est addict aux jeux-vidéo ?

Quand votre adolescent ne daigne plus venir manger, se laver ou sortir avec ses amis mais qu'il passe son temps rivé sur sa console... Méfiance, il peut développer un Gaming Discorder !

Comme tous les passe-temps, le gaming peut être pour certains une véritable addiction… Qui dit addiction dit souvent désintoxication ! On peut être addict au tabac, à l’alcool, au café, au chocolat… sans pour autant passer par une cure ! Quand une forte addiction aux jeux-vidéo se développe chez un adolescent, elle peut être très préjudiciable pour sa vie…

Que ce soit au niveau de la vie sociale, de la vie familiale ou même de son hygiène, cette addiction les fait vivre dans leur monde… En parallèle et en déconnexion totale de la vraie vie et il y a danger, mais comment la détecter cette addiction ? Avant de lire la suite, si un jour votre adolescent en arrivait au stade de cet enfant chinois de 13 ans, c’est que l’addiction serait plus que sévère.

Comment détecter une addiction aux jeux-vidéo ?

L’addiction aux jeux-vidéo ou Gaming Discorder est reconnue comme une maladie par l’OMS depuis mai 2019. Elle toucherait entre 0.5 et 4% sur les 2.5 milliards de joueurs que comptent le monde ! Les premiers signes qui doivent alerter sont la perte de poids, la mise entre parenthèse de la vie familiale.

Et bien sûr, un temps toujours plus long passé sur la console ou l’ordinateur. Selon Bruno Rocher*, psychiatre et addictologie au CHU de Nantes, les patients qui le consultent jouent en moyenne 15 h par jour. Pourtant l’addiction ne se limite pas à la durée de jeu mais plutôt à la fréquence. Pour faire simple un adolescent qui joue 10 heures dans le weekend ne présenterait pas d’addiction. Si ce sont 10 h par jour ou par nuit, et quotidiennement, il faut s’inquiéter.

À LIRE AUSSI :
Le binge-watching (visionner une série en continue) est bien une addiction, affirme cette étude scientifique

Une vie familiale qui s’étiole

Des appels répétés pour se lever le matin, des minutes à rallonge pour venir prendre le dîner… Ces signes, s’ils sont récurrents peuvent être les prémices d’une addiction. L’adolescent s’enferme dans sa chambre et n’interagit plus avec sa famille. Les jeux-vidéo l’envahissent ! La seule vie sociale qu’il ait se résume à une vie virtuelle sur des jeux en ligne.

Comment savoir si votre adolescent est addict aux jeux-vidéo ?
“Les patients qui le consultent jouent en moyenne 15 h par jour” Crédit photo : Shutterstock / Evgeniy pavlovski

Et physiquement ?

L’addiction aux jeux-vidéo est parfois détectable à un état physique qui se dégrade. Amaigrissement, nourriture sur le pouce, malbouffe… L’adolescent mange sans plaisir et parfois oublie de se restaurer, si absorbé par les jeux. Quand manger, se laver, prendre un café ou sortir avec des amis devient une corvée, soyez prudents !

Dans des cas extrêmes, l’addiction aux jeux-vidéo peut avoir des conséquences graves. Il n’est pas toujours évident de détecter une addiction aux jeux-vidéo, et elle s’arrête souvent à la fin de l’adolescence. Au moindre doute, demandez l’aide d’un addictologue ou au moins d’une personne extérieure à la famille, qui apportera un regard neuf à vos questionnements.

*Bruno Rocher est également le co-auteur du livre “Mon enfant est-il accro aux jeux vidéo? “, un livre instructif qui peut aider les parents dans le doute.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page