Quelques semaines à peine après son annonce surprise, nous avons (enfin) reçu notre tout nouveau boitier NesPi Case+ de chez RetroFlag. Incontestablement LE boitier le plus vendu du moment pour Raspberry Pi (2/3/3B+) revient en ce début de printemps avec une nouvelle version estampillée sobrement “+”, pour “+” de fonctionnalités. Alors… simple mise à jour, ou véritablement un nouveau modèle?

Faut-il quitter son NesPi Case premier du nom et succomber aux charmes de ce nouveau boitier ? Réponse dans ce test !

Le Pi3B “+” et le NesPi Case “+”…

NESPI CASE+ : UN NESPI CASE, AVEC UN TRUC EN “+”

On ne va pas tourner autour du pot : le NesPi Case+ ressemble à s’y méprendre au NesPi Case premier du nom. Et pour cause : le NesPi Case+ utilise EXACTEMENT la même carcasse. Seul l’ajout du petit “+” en façade vient le distinguer de son grand frère. Les finitions, les connectiques, la taille, la disposition… tout est exactement identique. Ce qui en soi n’est pas une mauvaise nouvelle, le NesPi était déjà une référence en manière de détails et de finitions. Les différences se trouvent donc uniquement à l’intérieur…

Les deux versions sont esthétiquement identiques !

NESPI CASE+ : UNE MISE A JOUR (TRÈS) ATTENDUE

Avec son nouveau boîtier “NesPi Case+”, la jeune société RetroFlag entend bien surfer sur le succès incroyable du NesPi Case premier du nom, tout en corrigeant ses rares, mais agaçants défauts. Exit donc les boutons POWER et RESET qui agissaient directement sur l’alimentation électrique et qui risquaient de d’abîmer irrémédiablement votre Raspberry et votre carte micro SD pour peu que vous ne preniez pas la peine d’éteindre proprement votre Recalbox depuis le menu principal. Place à des boutons POWER et RESET “sécurisés” (Safe Shutdown and Safe Reset). Ils n’agissent plus directement sur l’arrivée électrique, mais donnent désormais l’ordre au Raspberry de se couper ou de redémarrer… à condition que vous preniez le temps de configurer cette option.


TUTO : CONFIGUREZ VOTRE NESPI CASE+ EN 7 ETAPES !

Pour configurer le mode Safe Shutdown et Safe Reset de votre nouveau boitier NesPi Case+ avec Recalbox, il va vous falloir plusieurs choses :

  1. Une fois votre boitier NesPi Case+ câblé, finalisé, passez le petit switch “SAFE SHUTDOWN” du PCB SOUS la prise RJ45 sur [ON].
  2. Allumez et connectez votre Recalbox à internet (WiFi ou RJ45)
  3. Depuis un ordinateur connecté au même réseau que votre Recalbox, téléchargez/installez/ouvrez le logiciel/utilitaire Putty (Windows), Terminal (Mac), Shell (Linux)
  4. Connectez-vous à votre Recalbox en SSH en suivant pas à pas ce tuto très simple :
  5. Sélectionnez et copier le script :

    wget -O – “https://raw.githubusercontent.com/RetroFlag/retroflag-picase/master/recalbox_install.sh” | bash

  6. Collez le script dans Putty (avec clic droit) et exécutez-le avec “ENTRÉE”
  7. Le script est automatiquement téléchargé et installé, puis votre Recalbox va redémarrer. C’est fini !

Rien de bien compliqué en somme. MAIS ATTENTION : en cas de mise à jour ou de réinstallation de Recalbox, vous pouvez être amenés à devoir recommencer la procédure à l’étape 4 pour réactiver la fonction  des boutons POWER/RESET. (5min). Surtout si vous stockez vos données sur la microSD. Si vous utilisez un support USB (ce qu’on vous conseille fortement, en suivant ce tutoriel très simple), les fichiers sont normalement préservés. Au pire, repartez aussi à l’étape 4 en cas de problème. 


NOTE : Selon nos informations, il y a de fortes chances que le boitier NesPi Case+ soit bientôt nativement supporté dans Recalbox, rendant son installation encore plus facile et rapide ! Restez connectés, on modifiera l’article et la procédure en cas de mise à jour.


DES ARGUMENTS ASSEZ CONVAINCANTS

  • Des boutons POWER et RESET enfin fonctionnels et sécurisés (Safe Shutdown and Safe Reset)
  • Une LED de fonctionnement (clignote lors de l’extinction/redémarrage)
  • Un boitier au look de la Nintendo NES, compatible Raspberry Pi 2/3 et même Pi3B+
  • Le célèbre capot toujours ouvrable en face avant…
  • …ainsi que la carte MicroSD et les nombreuses connectiques facilement accessibles
  • une trappe sous le boitier pour ranger d’autres cartes SD

FINI L’ÉCLAIR JAUNE !

Le NesPi Case était frappé d’un gros problème d’arrivée et/ou de distribution électrique. Un défaut aléatoire. Problème de contrefaçon selon RetroFlag, problème de câblage un peu trop léger selon d’autres sources… peu importe. De nombreux joueurs se retrouvaient avec un Raspberry qui affichait un éclair jaune en haut à droite de l’écran, leur indiquant que le Raspberry Pi est sous-alimenté (ne recevant pas assez de Volts/Ampères pour fonctionner convenablement).
Après plusieurs heures d’essais, à aucun moment l’éclair jaune est apparu. Bonne nouvelle !
Mais il faut bien garder 2 choses essentielles en tête :

  1. Nous avons utilisé un boîtier dont la provenance était certifiée RetroFlag. Pas de vendeur tiers ou de vendeur en Asie. Produit 100% officiel.
  2. Nous utilisons une alimentation 3A de qualité de chez Aukru (10€ sur Amazon). C’est la seule 3A certifiée par Recalbox afin d’éviter tout problème et tirer pleinement tout le potentiel de votre Raspberry Pi 3 !

Fini le fameux problème d’éclair jaune avec le NesPi Case+ !

…MAIS UN BOITIER ENCORE PERFECTIBLE

On pourrait lister quelques points qu’on aimerait tant voir sur le prochain boitier de RetroFlag :

  • La prise RJ45 déportée A L’ARRIÈRE du boitier
  • D’autres prises USB également déportées A L’ARRIÈRE du boitier
  • La prise en charge des fonctions “appui bref” pour faire un “Reset In-Game” ou quitter l’émulateur de Recalbox (visiblement prévu lors d’une prochaine mise à jour!)
  • D’autres boîtiers des consoles emblématiques des 90’s ! A quand une Pi-gadrive? SuPi-tendo? Pi64? Avec la qualité de fabrication de RetroFlag, on aimerait tellement !

Plus d’infos sur le site de RetroFlag
Prix Public Conseillé : 21,99€
Déjà disponible chez Kubii.fr

TEST du nouveau boitier NesPi Case+ de RetroFlag !!
FAUT-IL CRAQUER POUR CE NOUVEAU BOITIER ? Si vous n'aviez pas encore de boitier pour votre Raspberry Pi et que vous êtes sous le charme de la petite touche nostalgique qu'apporte le NesPi Case+, alors la réponse est bien évidemment OUI, OUI, et RE-OUI, il n'y a pas à réfléchir ! Si par contre vous disposez déjà du NesPi Case premier du nom... c'est à voir. Si vous éteignez tout le temps votre Recalbox à la manette (comme il est d'ailleurs fortement recommandé de le faire), l'intérêt est très limité, d'autant que les nouvelles fonctions de Recalbox (Reset in-game, quitter émulateur...) ne sont pas (encore?) gérées. Et puis les prises RJ45/USB sont toujours en façade. Mais tel le Pi3B+, prenons ce NesPi Case+ comme une simple mise à niveau, en espérant voir prochainement une vraie nouvelle version du hardware, déclinée en plein de petites coques Super Nintendo, Megadrive, N64... toutes mignonnes !
Fabrication/Qualité
Ergonomie/Utilisation
Fonctionnalités
Rapport qualité/prix
Les plus
  • La touche rétro magnifique, finitions exemplaires !
  • Boutons désormais sécurisés ! (si configurés)
  • Plus le problème "d'éclair jaune"
Les moins
  • Prises USB/RJ45 toujours en façade...
  • Demande un peu de montage/configuration
  • Nouvelles fonctions Recalbox (Reset in-game, quitter émulateur) non prises en charge (bientôt ?)
4.5COUP DE COEUR
Note des lecteurs: (1 Vote)
   
160 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1