Lifestyle

Aylott + Van Tromp dévoile une cabine “container” innovante, empilable et modulaire !

La pandémie a changé les désirs des clients d'hôtel... Un studio de design propose désormais des cabines modulables que l'on peut aménager de différentes manières.

La crise sanitaire que nous avons connue en 2020 aurait-elle poussé les inventeurs, designers et créateurs à repenser certaines choses ? Comme lors de chaque crise, qu’elle soit sanitaire ou financière, de nouveaux concepts émergent pour palier les traces laissées par ces crises. Le domaine de l’hôtellerie fût l’un des secteurs les plus touchés, avec des hôtels fermés pendant des mois; dans certains pays, ils étaient même réquisitionnés pour les personnes touchées. Après la crise, les clients ont boudé les hôtels traditionnels pour se tourner vers de nouveaux modes d’hébergement. La marque Aylott + Van Tromp a inventé des cabines modulaires d’un nouveau genre, qui pourraient révolutionner l’hôtellerie. Découverte !

Quelles sont ces cabines modulaires ?

Baptisée Nokken et conçue par le studio de design et d’intérieur Aylott + Van Tromp, elle peut être construite sur n’importe quel site, et s’adapter à toutes les exigences, même celles de l’hôtellerie de luxe. La cabine compacte a donc été conçue pour répondre aux changements que la pandémie a provoqué dans les demandes des clients. Quant aux professionnels, ils misent sur l’adaptabilité et l’évolutivité de leurs prestations. Pour l’entreprise, Nokken est la plateforme la plus économique et la plus efficace pour les hôteliers et les propriétaires qui souhaiteraient proposer des locations sur Airbnb par exemple. Les cabines Nokken s’adaptent en effet de plusieurs manières : taille, qualité, budget: ce sont en fait de petites tiny-houses que l’on peut moduler à souhait.

L'intérieur d'un module
L’intérieur d’un module. Crédit photo : Aylott + Van Tromp

Comment fonctionnent-elles ?

Au lieu de faire construire un hôtel, les promoteurs peuvent acheter quelques unités, puis en ajouter au fur et à mesure de l’augmentation de leur activité. Les cabines peuvent également s’empiler verticalement afin de s’adapter à des sites géographiques restreints ou dont la configuration ne permet pas une installation à l’horizontale. L’entreprise s’est donnée pour mission d’offrir une alternative à l’hôtellerie traditionnelle et s’adresse à toutes les structures, de la start-up à la multinationale.

À LIRE AUSSI :  Une magnifique maison container (avec terrasse) composée de deux modules maritimes de tailles différentes

De plus, de nombreuses options sont disponibles pour améliorer les cabines, puisqu’elles peuvent être personnalisées selon les souhaits de l’exploitant (couleurs, design, etc.). Il est possible d’intégrer l’accès à distance aux portes, l’enregistrement numérique, les systèmes de gestion de propriété basés sur le cloud, les solutions d’alimentation numérique hors réseau et même l’intégration de la location de vélos électriques. Aylott + Van Tromp déclare : “nous pensons que cela fait de Nokken une réponse complète à ce dont les opérateurs ont réellement besoin aujourd’hui, et c’est ce qui la distingue de toutes les autres offres actuellement sur le marché”.

Des cabines modulaires
Des cabines modulaires. Crédit photo : Aylott + Van Tromp

Et à l’intérieur c’est comment ?

L’intérieur de la cabine se compose de deux zones principales qui sont la capsule de chambre et l’espace de vie. Les deux zones peuvent être ajustées en fonction des besoins et se déclinent de plusieurs manières afin qu’elles s’intègrent dans l’environnement. Par exemple, la cabine Standard Edition est habillée d’un revêtement en bois tendre de teinte sombre qui se fond dans le cadre naturel. L’intérieur suit un caractère homogène de teintes sombres utilisant le même matériau. Pour contraster avec les tons noirs, l’équipe a opté pour un plafond et un plancher en bois tendre naturel. Ceci n’est qu’un exemple puisque les opérateurs peuvent choisir d’autres matériaux, coloris, installations ou équipement. Il est également possible de relier les cabines entre elles, pour ajouter un bain à remous, une salle de sport, ou encore des boutiques ! Sympa l’idée non ?

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page