Lifestyle

Cet entrepreneur Lorrain se lance dans la construction de Tiny House et les commandes affluent !

Toutes en rondeurs et toutes en bois, les tiny house de Romain Cremey rencontrent un joli succès. Il faut dire qu'elles sont sacrément jolies !

Les Tiny House seraient-elles les maisons de demain ? C’est en tout cas ce que pense Romain Cremey, un ancien travailleur du bois, qui a décidé de monter son entreprise de construction à Crévic (54). Dans ce petit village de Lorraine, Romain Cremey propose des tiny house en bois de 16 m² à 20 m² pour des prix compris entre 24 000€ et 50 000€ !

Lorsqu’il a créé son entreprise Tiny house l’essentiel, Romain, originaire de la Meuse avait déjà 20 ans de labeur dans le travail du bois… Il a donc mis à profit son savoir pour créer des “tiny house où l’essentiel chasse le superflu”, accessibles au plus grand nombre. Présentation.

Caser l’essentiel dans 20 m² maximum, c’est le défi de cette entreprise ! Dans chaque tiny house, on retrouve donc l’essentiel pour dormir, manger, se laver et se détendre ! Comme le définissent les plans de toutes les tiny house, elles sont conçues sur roues et peuvent donc être déplacées. Ce concept venu des Etats-Unis, à la suite de la crise des subprimes de 2008 permet à de nombreuses familles de devenir propriétaires à moindre coût.

À LIRE AUSSI :
Une architecte va construire une Tiny-House avec moins de 10 000 €

De plus en plus de commandes de toute la France

Depuis sa création, l’entreprise reçoit de nombreuses commandes. Il envisage donc de casser les cloisons pour mieux répondre à la demande. Concrètement les structures s’allègent, l’isolation est faite avec des jeans recyclés et du bois rosé imputrescible. Sur sa dernière commande, il a inclus 4 panneaux solaires et une batterie afin que la tiny house soit complètement autonome.

Crédit photo : Romain Cremey / Tiny house l’essentiel
Cet entrepreneur Lorrain se lance dans la construction de Tiny House et les commandes affluent !
Les Tiny House de Romain Cremey

Depuis la crise de la Covid, les futurs propriétaires se lancent de moins en moins dans des crédits immobiliers à long terme. La tiny house devient une excellente alternative pour les petits budgets ou ceux qui ne veulent pas s’endetter sur 30 ans !

L’idée de pouvoir déplacer sa maison quand bon nous semble, mais également d’acquérir une construction respectueuse de l’environnement séduit de plus en plus. Et ce n’est pas pour déplaire à la Nature !

Via
republicain-lorrain.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page