Lifestyle

Cette petite maison nichée au cœur de la forêt n’a couté que 12000 euros à construire

Quand deux étudiants en architecture décident de construire eux-mêmes une cabane dans les arbres, cela donne une superbe demeure de 26 m² écologique, mais surtout magnifique !

Lorsque vous étiez enfants, vous avez probablement rêver de vous construire une cabane dans les bois, dans laquelle vous pourriez vous réfugier ou inviter vos copains pour des goûters dantesques. En grandissant, certains n’ont pas oublié ce rêve d’enfant et décident de construire eux-mêmes la cabane dans les bois qui leur faisait tant envie quand ils étaient petits… Jonas et Timm, deux étudiants, ont choisi un petit coin de forêt pour y construire eux-mêmes une grande et belle maison, qui leur a coûté seulement 12000 €, récoltés au travers de dons. Ils voulaient “expérimenter les processus au lieu de simplement les planifier en théorie”, et mettre en pratique ce qu’ils avaient appris à l’école. Défi relevé pour les deux amis, leur cabane est magnifique ! Présentation.

La première étape, l’accès à leur parcelle

Les deux étudiants ont d’abord dû se frayer un chemin de 200 mètres pour pouvoir acheminer le matériel nécessaire à la construction de leur cabane, la parcelle étant évidemment sans aucun raccordement, ni à l’eau, ni à l’électricité. Et bien sûr, leur matériau de prédilection fût le bois, un matériau local, à disposition, bon marché, écologique et durable…

Une cabane dans la forêt
Crédit photo : Andre Boettcher / Politaire

Deuxième étape, la construction

Les deux étudiants ont tout fait eux-mêmes et il leur a fallu trois saisons de vacances estivales pour réaliser leur rêve d’enfant… Trois ans après, ils étaient donc propriétaire d’une jolie petite cabane offrant 26 m² de surface habitable. Leur maison, ils la voulaient minimaliste ! Ils l’ont donc construite avec des murs décalés afin de profiter d’une vue exceptionnelle à chaque fenêtre. La petite cabane se compose de quatre pièces en enfilade : une cuisine, un salon, une chambre et au fond, la salle de bain… Les toilettes ont été installées dans le jardin à 3 mètres de hauteur, histoire d’avoir une jolie vue, quelque soit le moment !

L'intérieur de la maison dans la forêt
Crédit photo : Andre Boettcher / Politaire

Troisième étape : l’ameublement

Le maître mot de leur ameublement fût la récupération ! Ils ont donc chiné des meubles de toutes sortes et meubler leur cabane avec « les moyens du bord », et cela ne se voit pas vraiment, car tout à l’intérieur est en parfaite harmonie avec ce mélange de meubles vintage et de bois moderne sur la structure. Ils ont aussi agrandi la terrasse, et fabriqué des tuyaux pour le poêle à bois… Du DIY grandeur nature !

À LIRE AUSSI :
L'étude de sol : pourquoi est-ce nécessaire lors d'une construction ou auto-construction d'une maison ?

On y trouve aussi un magnifique sauna qu’ils ont installé à l’extérieur de la maison et qui leur permet une pause apaisante après les travaux de la journée, ou les cours, tout dépend ! Après cette expérience, les deux jeunes étudiants sont devenus entrepreneurs… Et évidemment, c’est un cabinet d’architecture baptisé Politaire qu’ils ont fondé en Allemagne. Mais ils reviennent toujours au moins deux fois par an se ressourcer dans leur petit coin de paradis, entourés d’amis… Plus d’infos : politaire.de.

Faut-il une autorisation pour construire une cabane en forêt ?

Commençons par vous prévenir : construire une « vraie » cabane habitable dans une forêt publique ou appartenant à quelqu’un d’autre que vous est formellement interdit… Cependant il existe une tolérance dans le cas d’une petite cabane construite par des enfants. En effet, une forêt, si elle n’est pas protégée et donc totalement inconstructible, est classée en zone N (naturelle) ou A (agricole) dans le PLU. Toute construction y est donc interdite à l’exception d’une maison d’agriculteur ou d’un bâtiment nécessaire à l’activité. Les cabanes dans les arbres, comme les tiny-houses sont des habitations légères de loisirs et sont donc soumises aux conditions suivantes :

  • Moins de 5 m² de surface au sol : aucune demande autorisation n’est nécessaire.
  • Entre 5 et 20 m² de surface au sol : permis d’aménagement ou déclaration de travaux (1 mois de délai de réponse)
  • Au-delà de 20 m² : demande de permis de construire (3 mois d’instruction de dossier au maximum)

Dans les deux derniers cas, une non réponse dans le délai indiqué revient à une non-opposition de réponse et vous autorise à débuter la construction.

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page