Lifestyle

Comment acheter une maison en 2022 ?

Vous allez devenir propriétaire, mais vous êtes novice en matière d'achat immobilier; voici quelques conseils à suivre pour ne pas regretter votre achat, et avoir les moyens de vos ambitions.

2022 sera l’année qui fera de vous un « heureux propriétaire » ! C’est décidé, vous allez quitter votre location, votre coloc ou votre chambre d’adolescent pour vous jeter dans la « vraie vie » et devenir propriétaire de votre logement. Vous pouvez également être déjà propriétaire et vouloir changer de région, acheter plus grand ou plus petit. Il existe évidemment de multiples raisons qui font que l’on envisage l’achat d’un bien immobilier. Mais c’est un acte qui doit être réfléchi: un emprunt immobilier se déroule sur 15, 20 ou 25 ans, et cet achat ne doit pas être fait à la légère ou sur un coup de tête. Une fois la vente signée, et les délais de rétractation dépassés, il ne restera plus que le regret de s’être trompé. Voici quelques conseils pour vous aider à acheter de manière raisonnable et de ne pas le regretter.

Se projeter dans l’avenir est indispensable

Lors que vous visitez une maison ou un appartement, et qu’il vous plaît, demandez-vous d’abord si vous vous voyez y vivre dans 15, 20 ou 25 ans. Imaginons qu’à l’heure actuelle, vous êtes un ou une trentenaire célibataire et sans enfant et que votre bien convoité se trouve au cœur d’un quartier branché parisien, et d’une vie nocturne assez intense… Dans 10 ans, la vie nocturne sera toujours présente, mais vous, qui aurez 40 ans et peut-être des enfants, supporterez-vous ces bruits qui vous avaient paru anodins 10 ans plus tôt ?

Un achat se prépare à l’avance

Avant de vous lancer dans l’achat, il faudra évaluer ou faire évaluer tous les besoins en matière de prix du bien, de financement mais également de travaux à prévoir. Au moment d’intégrer votre bien immobilier, si vous n’aviez pas prévu le budget travaux ou que vous l’aviez mal estimé, cela peut vite tourner au cauchemar !

Demandez conseil à des professionnels

Avant de pouvoir faire le tour du propriétaire, pensez à faire le tour du quartier convoité. Renseignez-vous auprès d’agents immobiliers, de notaires, de commerçants ou d’habitants du quartier. Les premiers vous renseigneront sur les prix de l’immobilier, mais également sur les taxes foncières ou d’habitation imposées sur le lieu choisi. Les seconds vous aiguilleront sur la vie de quartier, etc.

Un plan pour construire une maison
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock – ronstik

Soyez méthodique pour ne pas perdre de temps !

Le temps c’est de l’argent. Être méthodique, c’est préparer en amont la liste de vos impératifs: balcon, cheminée, jardin, nombre de chambres, quartier, école, transports en commun… Tous vos besoins sans exception doivent être listés avant de visiter. Si vous souhaitez un appart au pied du métro et que la première station se trouve à plus de 10 minutes, vous perdez votre temps. Dans un premier temps, visitez uniquement les biens qui réunissent tous vos critères. Le temps des concessions viendra après quelques mois de recherches infructueuses.

À LIRE AUSSI :
Maison container : prix, construction, législation, installation, avantages et inconvénients - dossier

Soyez attentifs au moindre détail

Lors de votre visite, si vous ne vous y connaissez pas trop dans le domaine, faites-vous accompagner par un ami qui a quelques connaissances dans le bâtiment, ou qui est un bon bricoleur. Attention aux biens anciens vendus sans aucun défaut apparent, cela peut paraître suspect. Vérifiez les installations électriques, la plomberie, le système de chauffage, les sanitaires. Et demandez les diagnostics immobiliers que le vendeur doit obligatoirement vous fournir (amiante, plomb, termites, etc). Ne soyez pas trop regardant sur la décoration, elle se transforme facilement. En revanche, une vieille chaudière qui toussote peut vous engendrer des frais astronomiques !

Demandez des devis

Si l’appartement ou la maison que vous visitez demande des travaux à effectuer, en général, il vaut mieux prévoir un budget global qui comprend celui des travaux. Au préalable, prenez les conseils d’un architecte ou de professionnels du bâtiment afin d’en évaluer le montant.

Faire une offre d’achat

Si le bien vous intéresse faites une offre d’achat, mais sans exagérer: si votre offre est trop basse, le bien risque de vous passer sous le nez. Renseignez-vous avant sur les prix pratiqués dans le secteur, et ajustez votre offre en fonction de ces prix.

Une belle maison familiale
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock – korisbo

Choisissez un courtier et un notaire

Ces deux professionnels seront probablement les éléments clés de la réussite de votre prêt, puis de votre achat. Obtenir un prêt immobilier seul face aux établissements bancaires, c’est un peu le parcours du combattant. Le courtier immobilier négocie des prêts à longueur d’année, et il obtiendra des réponses en quelques jours, contre parfois des mois si vous le faites vous-même. Un courtier représente un coût, mais le jeu en vaut largement la chandelle ! Pour le notaire, celui du vendeur devient généralement celui de l’acquéreur, mais rien ne vous empêche d’avoir votre propre notaire lors de l’acquisition.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page